Comment reconnaître et traiter le diabète

Sommaire

Qu’est-ce que le diabète ?
Le diabète est une maladie due à l’augmentation excessive du glucose dans le sang. L’insuline est l’hormone qui permet la régularisation de cette augmentation. Chez les personnes non diabétiques, cette hormone est produite par le pancréas et est responsable de l’acheminement du glucose à l’intérieur des cellules.

Pour commencer, voici un aperçu sur les différents types du diabète ainsi que sur la manière de les repérer. Ensuite, nous vous donnerons des conseils de médecine naturelle sur l’alimentation adéquate, conseils qui vous aideront à mieux vivre avec votre diabète.

Les types de diabète

Le diabète du premier type :
Ce genre de diabète se manifeste pendant l’enfance ou l’adolescence. En cette période, les symptômes sont légers mais se font toutefois remarquer. Dans le diabète de type 1, le pancréas n’est plus apte à produire de l’insuline en quantité suffisante.

D’où l’apparition des symptômes suivants :

  • Une augmentation de la soif
  • Une augmentation de l’urine
  • Une fatigue intense
  • Une perte de poids

Le diabète du deuxième type :
Ce type de diabète apparaît généralement chez les personnes plus âgées, et ce, de manière progressive. Dans ce type de diabète, l’insuline est essentielle pour débuter le traitement. Les symptômes ne sont visibles qu’au moment où les complications apparaissent. C’est ainsi que le deuxième type de diabète peut passer inaperçu pendant un bon moment.

Le diabète gestationnel
Connu sous le nom de diabète de grossesse, le diabète gestationnel apparaît de manière temporelle chez les femmes enceintes. En cette période, celles-ci affichent une intolérance au glucose. Ce genre de diabète ne possède aucun symptôme physique et ne se détecte qu’à partir de 24 semaines de grossesse. Dans cette situation, la personne qui en souffre devra obligatoirement se rendre chez son médecin traitant.

Le diabète est-il une maladie grave ?
Généralement, le diabète doit être contrôlé. Faute de cela, il pourrait facilement affecter de nombreuses parties du corps. Les yeux, les reins ainsi que les nerfs sont les plus touchés. En cas de négligence, la personne diabétique pourrait souffrir de maladies cardiaques ou d’hémorragies cérébrales.

Comment détecter le diabète ?
Voici une liste des symptômes les plus courants qui se manifestent chez les personnes malades :

  • Uriner de manière abusive
  • Avoir faim fréquemment et sans raison
  • Une soif accrue
  • Faiblesse et fatigue
  • Perte de poids subite
  • Changement d’humeur
  • Douleurs à l’estomac et vomissements
  • Infections fréquentes
  • Vue abîmée, brouillée
  • Cicatrisation plus lente des blessures
  • Démangeaisons des mains et des pieds

Si vous présentez les symptômes ci-dessus, vous devez impérativement vous rendre chez votre médecin pour procéder à une analyse complète qui déterminera si vous souffrez du diabète.

En quoi consiste le traitement ?
Une fois que vous vous rendez chez votre médecin, il procédera à des examens sanguins et saura vous prescrire le traitement approprié. Néanmoins, il ne faut en aucun cas négliger son alimentation. Celle-ci est même la clé de votre bien être. Si vous pratiquez régulièrement des exercices physiques et que vous contrôlez votre poids, vous pouvez être certain que votre état s’améliorera en un tournemain.

Une alimentation saine
Il faut savoir que le régime prescrit par le médecin est important, voire fondamental pour contrôler le taux du glucose dans le sang. Le régime en question sera adapté selon plusieurs facteurs entre autres l’âge, l’activité physique ainsi que le type du diabète. En plus de cela, une alimentation saine et équilibrée est indispensable. L’idéal est de bien répartir les repas tout au long de la journée en essayant au maximum d’éviter les sucres simples.

Voici une liste d’aliments excellents pour le diabète :

– La stévia : Excellente pour le diabète, cette plante originaire du Paraguay est un parfait édulcorant naturel, sucré et sans aucune calorie. La stévia regorge de bienfaits, elle permet la régularisation du niveau du glucose dans le sang. Pour en consommer, nous pouvons nous préparer trois infusions par jour en utilisant des feuilles de stévia ou des gouttes. Il préférable de consommer la plante telle qu’elle est, c’est-à-dire à l’état pur. Évitez les édulcorants raffinés, ceux-ci ont perdu toutes leurs vertus.

– La cannelle : Elle régularise les niveaux glucidiques et lipidiques. Elle peut être consommée en comprimés, en infusions ou ajoutée à des jus.

– La levure de bière et le cresson : Ils regorgent de chrome, un élément chimique qui sert principalement à régulariser le niveau du sucre.

– Les petits pois : Ils agissent telle une insuline végétale.

– Les noisettes : Les boissons faites à base d’aveline sont souvent délicieuses et riches en fibres solubles qui servent à contrôler l’absorption du sucre.

– L’avoine : Elle est connue pour sa capacité à contrôler le taux du sucre dans le sang.

– Les hydrates de carbone : Très recommandés pour les diabétiques, les hydrates de carbone sont indispensables. Nous pouvons les consommer en mangeant du riz, trois fois par semaine.

– Les fibres solubles : Elles sont généralement présentes dans l’avoine, l’orge, les fruits, les légumes, les légumineuses, le glucomannane, la gomme de guar et le son de blé. Ces fibres ralentissent la digestion et permettent l’absorption des hydrates de carbone et ce, en régularisant le taux du glucose dans le sang. Les fibres solubles sont le parfait remède pour les personnes diabétiques qui souhaitent contrôler leur glycémie.

– L’eau de noix de coco : C’est le remède naturel qui permet de traiter l’hypoglycémie.

– Les champignons reishi, maitaké et shiitaké : Ce sont d’excellents régulateurs du niveau de glucose. Leurs vertus ne se comptent plus, ils sont généralement parfaits pour l’organisme.

– L’huile d’onagre : Cette huile est riche en acides gras oméga 6 qui agissent essentiellement contre le desséchement de la peau dû à l’excès d’urine.

Les autres remèdes

– Le souffre : Cet élément chimique sert de dépuratif qui, à son tour, permet de calmer les démangeaisons (l’un des symptômes du diabète). Il peut être consommé soit en oligoéléments ou bien en cures thermales.

– Le sel de Schüssler Natrium sulfuricum : Il permet de renforcer le traitement. Il s’agit du sel homéopathique visant principalement à éliminer l’excès de substances inutiles dans le corps : le glucose. Pour la consommation, nous pouvons soit prendre deux comprimés trois fois par jour, soit en boissons fortes et mentholées.

– Les émotions : Il est important de noter que les émotions peuvent jouer un rôle majeur sur notre état général et principalement sur l’état du diabète. D’après l’écrivaine Louise Hay, les personnes souffrant de diabète ont des sentiments refoulés de tristesse profonde, de nostalgie et de besoin de contrôle. L’absence de sérénité et de douceur se manifeste par un déséquilibre du niveau du glucose. Pour y remédier, plusieurs thérapies peuvent nous faire retrouver l’équilibre émotionnel comme les fleurs de Bach, l’homéopathie ainsi que d’autres thérapies naturelles.

– Les intestins : L’état de notre intestin compte énormément si nous voulons traiter naturellement n’importe quelle maladie. Il faut souligner que ce sont les intestins qui sont à l’origine des toxines. Raison pour laquelle, il est impératif de boire beaucoup d’eau, de manger des fruits et des légumes et des graines de lin, etc.

– Les bains de soleil : Dans le cas précis du diabète insulinodépendant, il est préférable de prendre des bains de soleil. Il faut s’exposer graduellement au soleil au moment où celui-ci est le moins fort. Il faut également pratiquer régulièrement des exercices physiques. C’est ainsi que nous prenons moins d’insuline.

– Une respiration saine : Il faut savoir qu’une bonne respiration contribue au contrôle d’excès du sucre dans le sang. Une respiration centrée sur la position du diaphragme est vivement recommandée.

Lire aussi Ce symptôme méconnu pourrait indiquer la présence d’un diabète

Contenus sponsorisés