Comment préparer sa peau au soleil cet été ?

Le soleil brille, le thermomètre monte et les vacances approchent à grands pas. Ne faites pas l’erreur de fuir le soleil. En prenant quelques précautions simples, le soleil vous assurera tonus et éclat. Mais c’est maintenant le bon moment pour préparer correctement votre peau, augmenter sa résistance aux coups de soleil et obtenir un joli hâle sans la faire vieillir prématurément.

Se préparer au bronzage de l’intérieur

Première mesure à prendre pour préparer naturellement sa peau : soigner le contenu de son assiette, l’alimentation restant le meilleur moyen d’offrir à votre organisme de quoi nourrir la peau. Augmentez quelques semaines avant les vacances vos apports alimentaires en antioxydants qui luttent contre les radicaux libres issus des UV. Les rayons UV bombardent la peau et peuvent être extrêmement nocifs, les UVA occasionnent des altérations invisibles en profondeur et ont un effet marquant sur l’apparition des rides et du vieillissement, et les UVB sont responsables des coups de soleil, mais ils sont aussi nécessaires à la synthèse de la vitamine D dont le rôle est majeur pour l’organisme.

Au menu : des aliments riches en caroténoïdes car cette substance améliore sensiblement la tolérance au soleil, absorbe une partie des UV et stimule la production de la mélanine, le pigment responsable du bronzage. La carotte est le légume le plus emblématique de cette famille. Pensez aussi à tous les fruits et les légumes frais de couleur jaune-orangé et ceux à feuilles vertes : brocolis, tomates, poivrons, abricots, etc. Les caroténoïdes sont mieux absorbés accompagnés de corps gras, alors profitez des repas d’été pour préparer des salades composées, assaisonnées avec des huiles végétales apportant des acides gras spécifiques pour limiter le dessèchement de la peau. Les acides gras essentiels sont une autre clé d’une belle peau souple, ils protègent la peau de la déshydratation et ont un important rôle anti-inflammatoire. Essayez les huiles vierges de 1re pression à froid de chanvre, de périlla ou de cameline et consommez des poissons gras. Sans oublier que boire de l’eau plate en abondance est le premier geste pour vous hydrater correctement.

Peau sensible ? Ne ratez pas les préliminaires

Si vous avez une peau sensible ou claire, ou si vous êtes sujet aux intolérances au soleil, commencez un mois avant le départ à prendre des compléments alimentaires à base de caroténoïdes. Une peau bien préparée aura une meilleure réponse de défense aux agressions des UV et moins de risques de rougir ou d’attraper un coup de soleil. Cela dit, même avec une peau mate, vous n’êtes pas complètement à l’abri et vous gagnerez aussi à limiter les effets nocifs du soleil sur le vieillissement.

  • L’urucum est une plante d’Amazonie avec un réel pouvoir antioxydant, c’est une mine de bixine, une substance apparentée au bêta-carotène. Elle active la pigmentation de la peau, la protège des effets nocifs des UV et lutte contre le vieillissement prématuré. L’urucum est facile à utiliser sous forme de tablettes ou de poudre à ajouter dans un jus de fruits ou comme condiment dans l’alimentation.
  • La bourrache donne une huile végétale dont la composition est riche en vitamines et acides gras essentiels protecteurs de la peau, ce qui lui confère des propriétés remarquables, notamment hydratantes, antioxydantes et anti-inflammatoires. Elle peut être prise à raison d’une cuillère à café le matin ou sous forme de capsules.

Faire peau neuve avant le départ

La peau passe de longs mois cachée sous les vêtements. Avant de l’exposer au soleil, il est recommandé de réactiver ses fonctions avec un gommage pour éliminer les peaux mortes et stimuler la régénération de l’épiderme. Le gommage rend aussi la peau plus souple et plus réceptive aux produits hydratants appliqués ensuite.

Toutefois, pas d’abus, faites un gommage 1 fois par semaine ou toutes les 2 semaines en fonction de votre type de peau, au delà, vous risquez de provoquer des irritations et de rendre la peau plus vulnérable aux rayons UV. Faites le dernier gommage 8 jours avant la première exposition et ce sera le dernier que vous vous autoriserez jusqu’à la fi n des vacances. Pendant l’exposition, la peau travaille à s’épaissir pour se protéger naturellement des rayons UV, ce ne serait vraiment pas le moment de vouloir lui ôter sa couche de protection !

Une peau parfaitement hydratée

Une fois la peau nette et propre, elle doit être correctement nourrie avec votre lait pour le corps préféré ou une préparation maison. Pour avoir bonne mine, concoctez vous une huile hydratante à base d’huiles végétales contenant du bêta-carotène.

bronzage soleil

Bronzage soleil – Getty Images

Soleil rime avec protection

Un seul mot d’ordre à garder : exposez vous à dose homéopathique et progressivement afi n de laisser la peau mettre en place ses mécanismes d’autoprotection. En pratique  : exposez vous d’abord 10 mn, puis 20 mn, puis 40 mn, etc. Une crème protectrice est un incontournable, même en ville ; choisissez un indice de protection de 20 ou plus selon votre type de peau. Optez résolument pour les soins solaires bio qui ne contiennent pas de substance polémique pour la santé et polluent moins l’environnement. Cependant, une crème solaire vous protège eff ectivement des coups de soleil si vous renouvelez souvent les applications, mais absolument pas des dégâts invisibles que le soleil en excès produit au cœur des cellules. D’une manière générale, vous devriez rester au soleil jusqu’à ce que ça chauff e, au-delà, mettez vous à l’ombre ou habillez vous : chapeau, vêtements, lunettes de soleil. En cas de coups de soleil : appliquez des rondelles de tomates sur la peau. La sensation de brûlure disparaît très vite. On peut aussi râper une pomme de terre crue et l’appliquer en cataplasme.

Après-soleil, hydratation maximum

L’hydratation est cruciale après les expositions : buvez beaucoup d’eau, mangez des légumes aqueux comme la tomate ou le melon et appliquez des soins sur la peau pour la réhydrater, l’apaiser et lui permettre de reconstituer ses défenses en la rafraîchissant. Zoom sur quelques actifs naturels après-soleil :

  • L’aloe vera : ce gel est hydratant, désinfectant et cicatrisant. Gardez votre tube au réfrigérateur pour un eff et fraîcheur très agréable ;
  • Le macérât de calendula : cette huile apaise les infl ammations et régénère la peau ;
  • Les hydrolats de menthe poivrée ou de lavande vraie : légers et rafraîchissants, ils sont appréciés par tous, même les plus petits.

3 recettes pour cet été

Le gommage au miel

Pour arborer une peau de pêche, exfoliez le corps en douceur avec un gommage fait maison. En un seul geste, votre peau est nettoyée, tonifi ée et nourrie :

  • 3 cuillères à soupe de noix de coco râpée
  • 2 cuillères à soupe d’huile de noyaux d’abricot
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 2 gouttes d’HE lavande vraie
  • 2 gouttes d’HE géranium rosat

Dans un récipient, mesurez l’huile végétale et ajoutez les huiles essentielles. Dans un autre récipient, mélangez le miel et la noix de coco, recouvrez-le avec le mélange huileux. Si nécessaire, ajoutez de l’huile. À utiliser en prélevant de grosses cuillérées, dans un bain ou sous la douche, en l’appliquant sur la peau en larges mouvements circulaires. Inutile de trop frotter. Délicieux ! Terminez en vous rinçant soigneusement.

Huile hydratante à la carotte

  • 20 ml de macérât de carotte
  • 20 ml d’huile de noyaux d’abricot
  • 10 ml d’huile d’argan
  • 2 gouttes d’HE de bois de Hô

Dans un fl acon de 50 ml, versez l’huile essentielle et ajoutez les huiles végétales. À utiliser après la douche en massant quelques gouttes sur la peau humide. Le macérât de carotte est obtenu en faisant macérer des carottes dans une huile végétale, celleci s’imprègne des principes actifs de la carotte. Le résultat : une huile orangée très concentrée en bêta carotène que l’on utilise en préparation au soleil, pour donner de la lumière au teint ou encore pour prolonger le hâle.

Gel apaisant et hydratant

  • 45 ml de gel d’aloe vera
  • 20 ml d’huile végétale de jojoba
  • 20 ml de macérât de calendula
  • 15 ml d’hydrolat de lavande vraie
  • 7 gouttes d’HE de lavande aspic
  • 10 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse

Versez les ingrédients un par un en les mélangeant soigneusement à l’aide d’un mini-fouet. Versez dans un fl acon de 100 ml avec embout spray. Secouez bien avant de l’appliquer sur le visage et le corps.

Lire aussi Voici comment préparer une crème solaire pour protéger la peau du soleil

Contenus sponsorisés