Comment préparer les plantes d’intérieur pour le printemps ? 9 étapes pour une croissance parfaite

En hiver, la plupart des plantes vertes d’intérieur entrent en dormance. Durant cette période de repos végétatif, leur croissance ralentit et leurs besoins diminuent. À l’approche du printemps, il est important de préparer les plantes dormantes à la nouvelle saison, afin de les réveiller en douceur. Découvrez ces 9 étapes pour les aider à reprendre leur croissance.

Les plantes dormantes reprennent leur croissance végétative au début du printemps. D’où l’intérêt de les préparer à cette nouvelle saison.

Quelles sont les 9 étapes pour préparer les plantes d’intérieur au printemps ?

Voici comment aider vos plantes d’intérieur dormantes à reprendre leur croissance au printemps.

  1. Dépoussiérer le feuillage des plantes

Pour préparer les plantes au printemps, il est important de les nettoyer en profondeur. Pour cela, il faut enlever la poussière et les saletés accumulées sur leur feuillage. D’ailleurs, ces dernières empêchent les plantes de mieux absorber les rayons de soleil, et c’est ce qui bloque le processus de photosynthèse. Pour dépoussiérer et nettoyer facilement vos plantes, arrosez les feuilles. Pour cela, enveloppez le pot dans un sachet en plastique que vous allez refermer contre la base de la plante. Cela vous aidera à ne pas détremper votre plante ou faire pourrir ses racines. Notez que l’eau doit être tiède. Une eau chaude ou froide risquerait de créer un choc thermique à votre plante et d’abîmer son système racinaire. Ce nettoyage vous permettra de dépoussiérer les plantes, mais également d’éliminer les parasites qui ont commencé à s’installer dans le feuillage.

  1. Nettoyer les pots des plantes

Enlevez les dépôts blancs de minéraux qui se trouvent sur le bord intérieur des pots ou à la surface de la terre. Ils peuvent en effet être toxiques pour vos plantes.

  1. Tailler les plantes

tailler une plante

Tailler une plante – Source : spm

Tailler les plantes est important. Cela permet de stimuler leur croissance et leur floraison et de les garder en bonne santé. Cela dit, pensez à enlever les branches et les tiges mortes ou celles qui poussent dans le mauvais sens ou qui sont très longues. Pensez également à enlever les feuilles et les fleurs mortes pour permettre à l’air de mieux circuler dans votre plante et favoriser la pénétration des rayons de soleil. Veillez à ce que votre sécateur ou vos ciseaux soient aiguisés pour ne pas abîmer les plantes.

  1. Rempoter les plantes

rempoter les plantes

Rempoter les plantes – Source : spm

Les plantes d’intérieur ont généralement besoin d’être rempotées tous les ans ou tous les deux ans. Le moment idéal pour rempoter les plantes est au début de la période végétative, c’est-à-dire au début du printemps. Le rempotage ne doit pas être fait entre octobre et janvier, qui correspond à la période de repos de la majorité des plantes. N’hésitez pas toutefois à vérifier les racines de vos plantes pour vérifier si elles ont besoin d’un rempotage. Une plante d’appartement doit être rempotée lorsque ses racines sortent des trous de drainage et lorsque ses racines forment une masse compacte.

  1. Fertiliser les plantes

Lorsque vos plantes commencent à se réveiller et à reprendre leur croissance, il est important de les fertiliser. Vous pouvez opter pour un engrais à dissolution lente, qui stimulera la croissance de vos plantes et leur apportera les éléments nutritifs dont elles ont besoin pendant au moins 6 mois. Vous pouvez également choisir des engrais solubles à incorporer à chaque arrosage jusqu’en octobre.

  1. Recueillir l’eau de pluie pour arroser les plantes

Profitez des dernières pluies de février pour récupérer l’eau de pluie qui est appréciée par les plantes.

  1. Reprendre l’arrosage des plantes

Étant donné qu’en hiver la fréquence d’arrosage diminue, il est important d’adapter progressivement les plantes au changement de saison. Pour cela, il convient de reprendre graduellement les arrosages. Veillez à bien arroser la plante sur toute sa surface pour que l’eau puisse atteindre également les racines. Évitez toutefois les excès pour protéger les racines de vos plantes de la pourriture et des moisissures. Pensez également à retirer l’eau stagnante du cache-pot ou de la soucoupe.

  1. Faites sortir vos plantes en pots

Les plantes d’intérieur deviennent plus vigoureuses quand elles sont placées pendant quelque temps à l’extérieur. Et pour cause, elles bénéficient d’une exposition plus importante à la lumière. D’ailleurs, les plantes tropicales et exotiques apprécient la lumière et la chaleur. En revanche, avant de faire sortir vos plantes, il faut les acclimater d’abord pendant une semaine. Cela veut dire qu’il faut habituer les plantes qui ont hiberné durant plusieurs mois à la lumière, avant de les exposer aux rayons de soleil. Cela permettra également à vos plantes de s’habituer aux journées longues et ensoleillées du printemps.

plantes d'appartement

Plantes d’appartement – Source : spm

  1. Choisir le bon emplacement des plantes

Avec l’arrivée des journées longues et ensoleillées, il est important de choisir l’emplacement des plantes d’intérieur. Gardez-les près des fenêtres, en évitant une exposition directe aux rayons de soleil pour leur permettre de profiter de la lumière vive sans brûler leur feuillage.

Grâce à ces indications, vous saurez comment préparer vos plantes, afin qu’elles reprennent leur croissance au printemps.

Lire aussi Mettez de la levure dans vos pots de vos fleurs : l’astuce qui sauvera vos plantes

Contenus sponsorisés