Comment lutter contre les vertiges et le mal des transports naturellement

Selon notre sensibilité aux variations des degrés de gravité, nous sommes plus ou moins touchés par des troubles liés au mal des transports, au mal de mer ou au vertige, troubles qui peuvent d'ailleurs s'avérer invalidants pour certains d'entre nous. Alors comment reprendre pied ?

Pour lutter contre le vertige et la nausée

Voici une liste d’astuces toutes simples qui ont fait leurs preuves auprès de nos anciens en cas de vertiges et de nausées, voire de malaises. Parfois un peu surprenantes au premier abord, elles ont toutes assurément une raison d’être bien rationnelle et pleine de bon sens à y voir de plus près…

noix de muscade

Source : Gettyimages

► Avec une noix de muscade. Sucez-la au moment du départ. Nausées et vertiges ne seront plus qu’un mauvais souvenir.

bouquet persil

Source : Gettyimages

► Avec un bouquet de persil frais. Maintenez-le en place contre votre poitrine ou accrochez-le autour de votre cou. Efficacité garantie !

gros sel

Source : Gettyimages

► Avec du gros sel. Enfermez-en une poignée dans un petit sachet et portez-le autour du cou, en pendentif.

huile essentielle menthe 2

Source : Gettyimages

Avec de l’huile essentielle de menthe poivrée. Versez-en quelques gouttes sur un mouchoir et respirez dès l’apparition des premières nausées. La menthe poivrée est réputée anti-nausées et anti-vomissements.

Les bons gestes en cas de malaise léger

malaise leger

Source : Gettyimages

► Respirez de l’air bien frais lorsque vous sentez le malaise venir. Cela arrange bien souvent les choses.

 Pincez la partie se trouvant entre le nez et la lèvre supérieure avec un petit mouvement montant. Ce point, crucial et vital en digipuncture (point GV26), permet de rester éveillé.

respirer

Source : Gettyimages

Allongez-vous ou allongez la personne en proie à un malaise. Ne donnez ni à boire ni à manger. Placez un gant ou une serviette humide et bien froide sur le visage et le cou.

 Surélevez vos pieds et votre corps jusqu’à la poitrine. Ainsi, votre tête doit être placée en dessous de votre cœur, et si possible tournée sur un côté.

BON À SAVOIR

Si vous n’avez pas le pied marin, prenez soin d’avoir toujours sur vous quelques noyaux de cerise pour la circonstance. Avant même que le mal ne survienne, sucez-en un pour que les nausées, les vertiges et le mal de mer se fassent oublier !

Lire aussi Ampoules : 4 remèdes de grands-mères pour les traiter

Contenus sponsorisés