Comment faire l’amour avec une femme enceinte (Guide complet)

Les questions qui tournent autour de la sexualité durant la grossesse sont nombreuses. Beaucoup de femmes trouvent que faire l’amour lorsqu’on est enceinte est plus complexe. De nombreuses craintes surgissent au sujet de la sécurité du bébé ou des contractions provoquées par l’orgasme de Maman. D’autant plus que les positions sexuelles deviennent de plus en plus compliquées. Une femme peut-elle alors faire l’amour en étant enceinte ?

Pendant la grossesse, le corps change et subit de nombreuses modifications. Le ventre grossit, les seins gonflent et la prise de poids s’accélère au fur et à mesure que la grossesse progresse. Des maux et des malaises peuvent survenir. Outre ces changements qui demeurent inévitables, la grossesse est une expérience hors du commun dont chaque femme doit profiter. Par ailleurs, d’autres questions tournent autour de la sexualité durant la grossesse et certaines futures mamans développent même une phobie du sexe et bien d’autres craintes. Suite à cela, certaines préfèrent attendre la fin de la grossesse pour reprendre une activité sexuelle normale et des relations charnelles avec leur partenaire sexuel.

femmeenceinte
La femme enceinte peut-elle faire l’amour ? Source : femmeactuelle

Nous vous fournissons des éléments de réponse avec Elisabeth Paganelli, gynécologue médicale et secrétaire générale du Syndicat National des Gynécologues et obstétriciens de France, et bien d’autres experts, autour de ces questions sexuelles durant la grossesse.

Est-il dangereux de faire l’amour pendant la grossesse ?

La question tourne autour du danger des rapports sexuels fréquents durant la grossesse. A cette interrogation, la sexologue répond que la pénétration pendant un rapport sexuel n’est pas proscrite et ne présente aucun danger pour la femme enceinte. Durant sa grossesse, la future maman peut avoir une vie sexuelle active, à moins que son médecin ne dise le contraire pour une raison quelconque de santé. De ce fait, il est tout à fait possible dans la grande majorité des cas d’avoir des relations sexuelles durant la grossesse. Toutefois, selon  Karine Haentjens, gynécologue-obstétricienne et sexologue, si cette phobie persiste, d’une manière temporaire la femme peut avoir une relation sexuelle sans pénétration qui peut être totalement satisfaisante.

En se référant à un article de Medical News Today, il est précisé que les rapports sexuels ne présentent aucun danger pour le bébé lorsque la grossesse est sans complications. Le bébé bénéficie d’une protection par des muscles utérins, du liquide amniotique et d’un bouchon muqueux se développant autour du col de l’utérus. Dans une grossesse en bonne santé, la pénétration vaginale ainsi que l’orgasme de la femme n’ont aucun lien avec un risque accru de naissance prématurée. Des  études ont été effectuées dans ce sens pour corroborer cet état de fait, sauf si le médecin estime que cela représente un risque élevé. Dans ce cas, il peut proscrire les rapports sexuels pendant la grossesse. Quant à l’orgasme, il est précisé qu’il peut induire des contractions de Braxton Hicks en fin de grossesse mais sans gravité ni danger.

Dans quels cas faut-il éviter le sexe ?

Le gynécologue peut recommander l’arrêt des rapports sexuels à une femme enceinte dans les cas suivants :

  • Un problème avec le col de l’utérus qui serait susceptible d’engendrer une fausse couche ou un travail précoce ;
  • Un placenta recouvrant partiellement ou entièrement l’orifice du col de l’utérus, appelé placenta praevia ;
  • Une ouverture prématurée du col de l’utérus
  • Un saignement vaginal inexpliqué
  • Une rupture des eaux ou une fuite de liquide amniotique

Dans ce contexte, le Dr Elisabeth Paganelli, explique que les femmes pendant la grossesse peuvent faire l’amour autant qu’elles le désirent, si aucune complication ne se présente. « Une menace d’accouchement prématuré, un col de l’utérus raccourci ou encore une fissure de la poche des eaux font partie des contre-indications », précise-t-elle. Pour autant, elles doivent éviter de contracter des infections urinaires ou encore des maladies sexuellement transmissibles.

La libido peut baisser au premier stade de la grossesse

Une femme enceinte subit un bouleversement hormonal notamment au cours des premiers mois de grossesse. Fatigue, nausée, vomissements et stress accompagnent la majorité des femmes durant cette période qui bouleverse leur corps et entraîne une diminution de leur niveau d’énergie. Résultat une libido en berne et une baisse de désir qui peut aussi avoir une raison psychologique. La future maman se concentre uniquement sur la vie qu’elle porte et délaisse ce qui l’entoure.

femmeenceinte1 1
La libido peut augmenter durant les seconds trimestres. Source : MedicalNewsToday

Comment se porte la libido durant les seconds trimestres ?

Au stade du second trimestre, les choses peuvent changer et évoluer. Marie-Line Urbain, sexothérapeute, explique que les symptômes désagréables s’estompent pour céder la place à une sensation de bien-être. Lorsque les examens médicaux englobant une échographie sont effectués, la femme enceinte est plus rassurée et se décharge de ses angoisses. Elle commence ainsi à s’intéresser un peu plus à son couple, explique l’experte. La libido prend de l’essor et certaines femmes vivent même une sexualité épanouie durant cette période.

Pendant la grossesse, certaines femmes font souvent des rêves érotiques

La sexothérapeute, Marie-Line Urbain, explique que ce phénomène peut être déclenché par les changements hormonaux et autres qui accompagnent la grossesse. La future maman découvre que son statut change et son inconscient est plus libéré, ce qui peut se manifester par des rêves érotiques. De son côté, la gynécologue, Karine Haentjens, ajoute que certaines femme enceintes, se sentent magnifiées et érotisées et ressentent un sentiment de puissance de la maternité, ce qui va se répercuter jusque dans leurs rêves.

Quelles sont les positions sexuelles les plus adaptées en cas de grossesse ?

Au vu du changement que connaît le corps durant la grossesse, certaines positions sexuelles peuvent demeurer inconfortables voire impossibles. Aussi faut-il s’adapter à la nouvelle situation. Certaines futures mamans ayant pris beaucoup de poids, peuvent ressentir le besoin d’avoir le ventre dégagé pour ne pas étouffer, comme la position du missionnaire. La levrette peut toutefois être une position adaptée. La sexologue précise que la femme enceinte, en se positionnant au-dessus du partenaire, peut se sentir plus à l’aise et plus confortable et contrôler la pénétration.

Holly  Richmond, sexologue clinicienne et thérapeute matrimoniale et familiale, explique que l’intimité peut revêtir plusieurs formes, à savoir, la tendresse, les baisers, la fantaisie, le plaisir du sein et que le contact sexuel peut se traduire par le sexe oral comme le cunnilingus ou la fellation, et même le sexe anal. Dans ce dernier cas, il est conseillé d’utiliser des lubrifiants pour que l’expérience sexuelle ne soit pas douloureuse. Par ailleurs, il est possible de s’ajuster pour un confort abdominal assuré. Voici donc les pratiques sexuelles les mieux adaptées au fur et à mesure de la progression de la grossesse.

Pénétration par derrière

Avec la position à quatre pattes, la femme est plus à l’aise et le partenaire la pénètre par derrière. Toutefois il est important qu’il puisse contrôler la profondeur de pénétration avec son pénis. Aussi, cette position est conseillée durant le premier et le début du deuxième trimestre.

La femme au-dessus

Cette position est confortable pour la femme qui peut contrôler le va-et-vient de la pénétration. En se penchant en arrière, la femme peut éviter que le poids de son ventre ne l’incline vers l’avant. Cette position est à adopter durant le premier et le deuxième trimestre.

La cuillère

La femme est allongée sur le côté et l’homme enlace sa partenaire et la pénètre par derrière. Cette position peut être meilleure durant le deuxième et le troisième trimestre car la femme ressent moins de pression sur le ventre.

Il y a des avantages à faire l’amour pendant la grossesse

La femme enceinte est son partenaire peuvent jouir d’une relation sexuelle épanouie. Pour la future maman, l’orgasme peut être plus puissant en raison de l’augmentation du flux sanguin vers les organes génitaux. De même que le rapport sexuel peut maintenir la forme puisque le sexe brûle des calories. Sans oublier que le lien entre les deux partenaires est encore plus fort et que le sentiment du bonheur constant est omniprésent. L’orgasme aidant, les endorphines qui se libèrent permettent aussi bien à la mère qu’au bébé de se sentir tous deux heureux et apaisés. 

Lire aussi Pouvez-vous avoir des rapports sexuels pendant la grossesse ?

Contenus sponsorisés