Comment faciliter le passage des ambulances, des policiers et des pompiers ? Le conseil pratique qui peut sauver des vies

Il vous est déjà arrivé, alors que vous êtes au volant, de voir par le rétroviseur un véhicule prioritaire approcher et vous ne savez quel comportement adopter pour lui céder le passage ! La marche à suivre peut parfois être simple. Toutefois, les choses peuvent se compliquer lorsqu’on est en plein embouteillage ou sur une route étroite. Voici quelques règles à suivre pour céder le passage aux véhicules d’urgence quelle que soit la situation.

Au quotidien, nous rencontrons des panneaux de circulation tels que les passages piétons et les feux de circulation qui garantissent une conduite en toute sécurité. Cependant, face à un véhicule d’urgence, nous ne savons pas comment réagir dans certains cas. Notre réaction peut être lente, ce qui peut compromettre et ralentir des missions très urgentes.

Comment bien réagir sur la route face à un véhicule prioritaire ?

Il est fréquent de ne pas savoir comment réagir face aux véhicules d’urgences qui s’approchent avec leurs sirènes allumées. Pour ne pas gêner la circulation, se rabattre sur le côté est souvent notre premier réflexe. Toutefois, cela peut se compliquer lorsqu’on est en plein embouteillage ou lorsqu’on est sur une voie particulière.

– Rester calme et attentif à l’apparition d’un véhicule d’urgence sur la route

conducteur automobile

Conducteur automobile – Source : spm

Tout d’abord, il est essentiel de rester attentif aux moindres détails sur la route. Les sirènes, gyrophares et clignotants allumés d’un véhicule d’urgence sont autant de signes qui doivent alerter. C’est pourquoi, il est vivement recommandé de ne pas utiliser les écouteurs en conduisant ou de mettre la radio sur un volume trop élevé. Dès qu’un véhicule d’urgence (camions de pompiers, véhicules de police ou de gendarmerie, véhicules de transport de détenus etc.) fait son apparition, il est essentiel de rester calme et de ne pas réagir trop vite. Étant prioritaire, il faut d’abord ralentir ou s’arrêter et signaler son intention avant de faire toute manœuvre.

Il est toutefois bon de signaler que certains véhicules d’intérêt général ne sont pas prioritaires et sont reconnaissables par une utilisation du gyrophare bleu sans sirène. Il s’agit par exemple des véhicules d’intervention d’électricité, des engins de service hivernal ou de la banque nationale.

– Agir en fonction de la route qui est empruntée

ambulance sur autoroute

Ambulance sur la route – Source : spm

La marche à suivre face à un véhicule d’urgence dépend également du type de route que vous empruntez.

– Sur une route à double sens

Le mieux à faire pour faciliter le passage du véhicule d’urgence sur une route à double sens est de se décaler légèrement vers la droite pour laisser la voiture passer par le centre. Pour cela, il suffit de se ranger sur le bord de la route dès que possible. Il est plus facile pour les pompiers de se déplacer sur une route où les voitures sont immobilisées.

– Sur une route à sens unique

S’il s’agit d’une route à sens unique à deux voies, les voitures du côté droit devront se déplacer vers la droite et celles du côté opposé devront se placer sur le côté gauche. Le but est de pouvoir céder le passage au véhicule d’urgence au centre et de le laisser passer en priorité.

– Sur une route à trois voies ou autoroute

Sur une autoroute à trois voies et à sens unique, les voitures de la voie de droite et du milieu doivent se déplacer vers la droite. La voie de gauche devra quant à elle se déplacer vers la gauche. Bien que la  bande d’arrêt d’urgence puisse faciliter le passage du véhicule, les conducteurs de ce type de voiture privilégient très rarement cette voie qui peut être bloquée par un véhicule en panne.

– Sur une route qui s’arrête sur une intersection

Lorsqu’on arrive à une intersection, il faut céder le passage au véhicule d’urgence même s’il n’est pas prioritaire. En cas d’urgence, ceux-ci ne sont pas soumis à la signalisation tels que les feux tricolores, marquage au sol, ou panneaux de stop. Pareillement, si vous vous arrêtez au feu rouge, vous pourrez manœuvrer en douceur pour libérer un espace au milieu pour le véhicule d’urgence.

Lorsque ces multiples manœuvres sont effectuées correctement, des retards seront évités et les véhicules d’urgence pourront arriver facilement à leur destination.

Lire aussi Il tue 3 enfants sur l’autoroute pendant qu’il jouait sur son téléphone

Contenus sponsorisés