Voici comment corriger et prévenir les jambes arquées

Avez-vous déjà entendu parler des jambes arquées ? Cette malformation du genou touche plusieurs personnes et peut engendrer de sérieux troubles de la santé, comme l’arthrose. Voici des astuces pour corriger et prévenir les jambes arquées.

Les jambes arquées ou genu varum constituent une malformation de la jambe qui adopte la forme d’un arc. Dans ce genre de situations, les genoux peuvent se toucher très facilement tandis que les chevilles restent très éloignées l’une de l’autre. Lorsque ce trouble est pris à la légère, les ligaments de l’articulation souffrent et les risques d’arthrose augmentent.

Dès leur naissance, les nourrissons ont les jambes arquées à cause de leur position dans l’utérus (repliés), mais cette posture se rétablit naturellement avec la croissance (à partir de 12 mois). Si ce n’est pas le cas, cela peut nécessiter une intervention chirurgicale.

Les jambes arquées : causes

Outre la déformation naturelle, plusieurs facteurs peuvent causer ce phénomène, parmi lesquels :

  • L’obésité
  • Une fracture ou blessure qui n’a pas été soignée de manière adéquate
  • Un manque en vitamine D
  • Une intoxication au plomb ou au fluor
  • La maladie de Blount (défaut de croissance osseuse).
  • Un os mal développé

Si vous remarquez que votre enfant (au-delà de l’âge de 3 ans) souffre de cette malformation, consultez un médecin. Ceci vous aidera à prévenir une intervention chirurgicale appelée ostéotomie. En règle générale, cette intervention est envisagée pour l’adulte.

Les symptômes qui peuvent indiquer les jambes arquées

Si l’enfant marche les pieds en dedans

En règle générale, les symptômes apparaissent dès l’enfance. Par exemple, si vous remarquez que votre enfant a les chaussures plus usées d’un côté, cela peut indiquer que la plante du pied repose sur le bord interne. Ce problème peut être corrigé assez facilement car il est majoritairement dû à un surpoids ou une faiblesse musculaire. Pour cela, consultez un podologue qui va proposer des chaussures orthopédiques et quelques exercices.

L’enfant a des genoux qui se touchent

Entre l’âge de 3 et 7 ans, certains enfants ont les genoux qui se touchent. Si votre enfant ne ressent pas de douleurs, rien d’inquiétant. Cette anomalie se corrige au cours de la croissance en veillant à porter des semelles correctrices.

Cependant, si l’enfant ressent des douleurs, cela peut indiquer des troubles articulaires, une fracture de jambe mal soignée ou un rachitisme (manque de vitamine D).

Quelques conseils :

Pour éviter ce genre de problème, il est important de faire attention à son alimentation, notamment en ce qui concerne l’apport en vitamine D. Cette dernière favorise l’absorption du calcium et contribue à la formation d’os solides. Une carence en cette vitamine affaiblit les os et peut entraîner le rachitisme, voire l’ostéoporose. N’hésitez donc pas à donner à votre enfant des aliments riche en cette vitamine comme le saumon biologique, la truite, les œufs, le thon, etc.

Une astuce naturelle pour corriger jambes arquées chez l’enfant

Il existe une astuce naturelle pour corriger cette déformation. Cependant, l’âge de votre enfant ne doit pas dépasser 3 ans. Si vous remarquez que l’une ou les deux jambes de votre enfant est déformée, emmaillotez-les chaque soir avec une bande afin qu’elles adoptent une position droite. Cette vieille astuce de grand-mère est très efficace et a des résultats garantis. En outre, cette technique est souvent utilisée pour faciliter le sommeil du bébé et lui rappeler les limites du ventre de sa mère. Cependant, si elle se révèle sans effet, consultez un spécialiste.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close