x

Comment augmenter le plaisir de votre partenaire et le rendre accro à vous

Si vous voulez que votre homme atteigne le septième ciel, il est impératif que vous maitrisiez l’art des plaisirs sexuels. Découvrez comment augmenter le plaisir physique de votre partenaire. Une chose est sûre : une fois que vous saurez comment provoquer les bonnes stimulations, votre homme pourra avoir des orgasmes explosifs !

Bien faire l’amour repose sur la faculté de faire grimper l’excitation tout en explorant les fantasmes de son partenaire. En matière de sexualité, il est important de savoir comment s’y prendre pour que son homme prenne plaisir et puisse atteindre le lâcher-prise jusqu’à avoir un orgasme.

Comment un homme atteint le plaisir ultime ?

Lors d’une pénétration, une masturbation ou une fellation, un homme peut atteindre une jouissance sexuelle lorsqu’il est excité. Défini par Passeport Santé, l’orgasme masculin peut survenir de la même façon qu’un orgasme vaginal ou clitoridien. Il est provoqué lors du pic de la phase de l’excitation sexuelle. Pour l’homme, il arrive après une stimulation des zones érogènes et/ou des organes sexuels. Le pénis, les testicules, l’anus sont autant de parties de l’anatomie qui peuvent provoquer un orgasme sexuel. Si chez les hommes cela se manifeste par l’écoulement de sperme, à savoir l’éjaculation, cela n’est pas toujours le cas. Il peut se caractériser par des contractions musculaires intenses et dures en moyenne six secondes. Au même titre que l’orgasme féminin, cette extase est caractérisée par les mêmes manifestations physiques telles que l’accélération de la respiration et des battements du cœur. Un orgasme libère également des hormones et des molécules qui diminuent le stress tels que l’ocytocine, liée à l’attachement. Parfois, certains hommes peuvent ressentir de l’endormissement après ce plaisir ressenti sous la couette. Pour autant, comme les femmes, ils peuvent simuler un orgasme.

Un homme peut jouir après la stimulation d’une zone érogène comme le pénis, les testicules ou l’anus. Source : Ohmymag

L’éjaculation est-elle synonyme d’orgasme ?

Si l’on pense à tort que le ressenti du plaisir se manifeste par une éjaculation, cela n’est seulement le cas que pour certains hommes. En réalité, l’évacuation de sperme n’est qu’un des réflexes physiologiques du corps comme l’accélération du rythme cardiaque qui caractérise le moment après la montée orgasmique. Or, l’éjaculation n’est pas toujours liée à cette dernière, qui est à la fois physique mais qui a également un aspect cérébral. Vous l’aurez compris, il est possible pour un homme d’avoir un orgasme sans éjaculer. Cela s’appelle l’injaculation qui consiste à contracter le muscle pubococcygien au moment où l’on ressent que l’on va éjaculer afin de retenir l’écoulement de sperme. Il s’agit d’une technique qui permet d’avoir plusieurs orgasmes tout en gardant son érection. Une explication qui démonte les idées reçues sur les mécanismes des hommes lorsqu’ils sont en train de ressentir le plaisir.

Comment augmenter le plaisir de son partenaire ?

Pour faire ressentir un maximum de plaisir à un homme, tout commence par l’écoute. Il est important pour certaines femmes qui ont du mal à procurer la satisfaction sexuelle à leur partenaire de se montrer attentives à ses désirs et à ce qui lui fait du bien. Une conversation sur les fantasmes mutuels peut avoir lieu afin de mettre du piment dans la vie sexuelle. Certains hommes ont des zones érogènes qu’il est important de connaître en sachant identifier les gémissements ou les réactions physiques. Il peut s’agir des cuisses ou encore des tétons qu’il est important de stimuler pendant les préliminaires. Après ces caresses, la pénétration vaginale ou anale peut être la consécration de l’acte sexuel.  La technique du « stop and go » consiste à s’arrêter au moment d’une forte excitation et de reprendre afin que tous les deux puissent trouver du plaisir qui permet également d’avoir des orgasmes plus intenses. Cette escalade aide à atteindre l’extase graduellement. Si vous êtes clitoridienne, vous pouvez demander à votre partenaire une stimulation du clitoris pendant la grande pénétration. Cela est possible pendant la position de l’Andromaque où vous êtes face à votre partenaire. Certains hommes peuvent également être sensibles à l’anulingus et les caresses dans la région de l’anus qui peut leur procurer un orgasme prostatique. Le tout est de parler de ce que vous aimez sans aucun tabou. En cas de difficultés à communiquer, un rendez-vous chez un sexologue vous aidera à mieux comprendre d’où vient cette insatisfaction sexuelle.

La technique du stop and go peut faire durer le plaisir chez l’homme comme pour la femme. Source : La Libre

Est-il possible qu’il atteigne la jouissance physique sans pénétration ?

La pénétration n’est pas gage d’une vie sexuelle épanouie. Une ambiance propice au plaisir sexuel est nécessaire pour atteindre le lâcher-prise mais aussi augmenter la tension sexuelle. Le pénis est une zone érogène mais il est important de focaliser son attention sur le point sensible de votre choix. Les testicules ou les fesses peuvent être des zones corporelles réceptives à une caresse.  Pourquoi ne pas tenter d’abord un massage qui permet de comprendre chaque réflexe de votre partenaire pour mieux comprendre son corps ? La masturbation peut aussi être un préliminaire de choix pour comprendre les mouvements et les rythmes qui lui plaisent. Lors d’une période réfractaire au rapport sexuel, il est important de comprendre le stress que ressent votre partenaire. Il est possible qu’il ait une angoisse de performance où que, comme vous, il ait peur d’être un mauvais amant.

Comment apporter du plaisir à votre partenaire en faisant une fellation ?

Cet équivalent du cunnilingus que les femmes peuvent particulièrement apprécier peut favoriser le plaisir grâce à une stimulation buccale des organes génitaux, en l’occurrence le pénis. Là aussi, il faudra comprendre ce qui est potentiellement une source de jouissance pour votre partenaire en expérimentant. Titiller avec la langue, embrasser, sucer, lécher sont autant d’actes que vous pouvez essayer pour déclencher une éjaculation avec la variation des mouvements. Vous pouvez également accompagner cette caresse buccale d’une masturbation dont vous varierez la vitesse. La partie la plus sensible du pénis est le gland au-dessus de la verge, une zone dont les stimulations procurent du plaisir. A l’aide de votre main droite, vous pouvez caresser simultanément les testicules. Un plaisir érotique dont votre partenaire ne se lassera pas. Si vous n’appréciez pas ce préliminaire, vous pouvez stimuler la verge simplement en la caressant.

Comment augmenter le plaisir avant la relation sexuelle ?

Avant de lui faire ressentir ces sensations de plaisir ultimes, il est important de créer une atmosphère propice pour les femmes, comme pour les hommes. Dîner aux chandelles, une lumière tamisée, une robe sexy et un parfum sensuel sont autant de choses qui permettront à ceux qui ont du mal à jouir des plaisirs de baisser la garde. Cette parade nuptiale brisera la monotonie pour explorer tous vos fantasmes. Les messages coquins envoyés pendant la journée aideront également à faire monter la tension sexuelle pour prendre un maximum de plaisir lorsque vous vous verrez enfin. Ce petit jeu audacieux vous aidera à signifier à Monsieur les positions du Kamasutra auxquelles vous voudrez vous prêter. Ces initiatives révolutionneront votre quotidien car elles donneront un nouveau souffle sexuellement. N’hésitez jamais à vous réinventer car l’univers sensuel est vaste et ne demande qu’à ce que vous y prêtiez !

Comment accélérer la jouissance féminine ?

S’il est important pour un homme d’être capable de jouir avant ou après le coït, une sexualité épanouie n’est pas sans ce qui relève de la satisfaction des femmes. Pour cela, il ne faut pas lésiner sur les préliminaires, capitaux pour permettre la lubrification. La femme devra se sentir suffisamment excitée pour augmenter son propre plaisir. Cette dernière ne devra pas hésiter à guider son partenaire vers ses zones érogènes qui varient selon chacune. Certaines sont plus sensibles lors des touchers des mamelons ou du clitoris qui est un organe avec un nombre remarquable de terminaisons nerveuses. Il faudra augmenter progressivement la stimulation vaginale par le frottement du pénis contre la vulve. Le partenaire devra comprendre si vous préférez des stimulations sensuelles ou au contraire plus sauvages. Enfin, il ne faudra pas oublier la dimension cérébrale qui est un aspect important de la sexualité des femmes. Parler pendant l’acte sexuel peut aider ces dernières à être plus excitées. Complimentez leur corps et la manière dont elles vous comblent, cela multipliera leur plaisir et leur envie de vous faire jouir en retour.

Une sexualité épanouie doit aussi impliquer l’orgasme de la femme. Source : Huffington Post

Variez les positions sexuelles

Saviez-vous que vous pouviez découvrir que votre partenaire est une femme fontaine simplement grâce à une nouvelle position sexuelle ? Une inclinaison du pénis sur le point-G, une zone rugueuse dans la paroi vaginale vous permettra de donner du plaisir à une femme qui n’a jamais eu d’orgasme lors d’une stimulation de cette zone. Ces dernières pourront être aussi réceptives à des caresses du clitoris pendant que vous essayez une nouvelle position. La levrette est également intéressante pour augmenter la pénétration, qui sera profonde et multipliera les sensations. La position du lotus est également intéressante pour stimuler les partenaires car elle permet un contact visuel érotique qui permettra également à l’homme d’accéder aux zones érogènes de la femme qui pourra elle-même contrôler le rythme et l’intensité du va-et-vient. Avoir des orgasmes est aussi une démarche de la femme. Celles qui ont souvent des orgasmes ont souvent ces habitudes.

Chez la femme, l’écoute est indispensable

Au-delà de l’audace et de l’inventivité qui est un aspect important d’une sexualité épanouie, il est important d’avoir une démarche qui tient en compte les besoins et les désirs de chaque partenaire. Et pour cause, il n’y a pas de recette magique pour donner une sensation de plaisir à un homme comme à une femme. Il existe des caresses appréciables que nous pouvons détester. L’utilisation des sextoys pendant les relations sexuelles peuvent en émoustiller plus d’une tandis que cette pratique peut en rebuter certaines. C’est pour cette raison que le dialogue est capital avant de commencer quelque chose d’inédit au lit. Il en est de même pour les jeux de rôle, la domination, le langage cru qui doit être discuté avant de pouvoir les mettre en pratique. Encourager la partenaire à exprimer son désir en se montrant ouvert d’esprit est le meilleur moyen pour que chacun soit comblé et puisse tenter de nouvelles choses sous la couette !

Contenus sponsorisés
Loading...