x

Comment atteindre l’orgasme ? (Étude)

L’orgasme féminin a longtemps été un mystère pour de nombreux hommes. Moins « mécanique » que celui de son congénère masculin, il semble dépendre d’un certain nombre de mécanismes émotionnels qui peuvent être inconscients. Ainsi, les hommes savent que le plaisir féminin est complexe et nécessite une attention particulière. Pour lever le voile sur l’orgasme féminin, découvrez le secret ultime que tout homme doit connaître.

Selon un sondage IFOP publié il y’a cinq ans, en France, une femme hétérosexuelle sur deux n’atteint pas l’orgasme lors d’un rapport sexuel. Contrairement aux hommes qui parviennent presque toujours à la jouissance lors de l’acte sexuel, les femmes semblent lésées à ce sujet. La recherche de l’orgasme coïtal semble créer un fossé entre les deux sexes, contraignant la femme à enfouir ses envies profondes et à vivre sa vie sexuelle dans la frustration. En réalité, la sexualité des français semble « phallocentrée », négligeant ainsi les zones de plaisir de la femme au profit de la pénétration. Le clitoris, dôté de près de 8000 terminaisons nerveuses, est souvent mis de côté lors d’un rapport sexuel. Or, Alain Héril, psychothérapeute et sexothérapeute, explique que la croyance selon laquelle une femme peut être vaginale ou clitoridienne ne se fonde sur aucune recherche scientifique. « Certains sexologues vont jusqu’à avancer que toutes les femmes sont clitoridiennes et que l’orgasme vaginal n’est qu’une variation du plaisir clitoridien », avance-t-il. Mais nombreuses sont celles qui préfèrent « simuler » l’orgasme pour booster l’égo de leur partenaire et ménager sa virilité. Cependant, pour obtenir un plaisir mutuel lors d’un rapport sexuel, il est nécessaire de briser les tabous et de mettre l’accent sur une règle essentielle : la communication. 

La communication : la clé d’une sexualité épanouie 

Selon la sexologue Sylvain Mimoun « le silence absolu tue la relation à petit feu, le tout-dire sans se soucier de l’autre est contre-productif ». Pour preuve, une étude scientifique a mis en exergue les déterminants de l’orgasme féminin en mettant l’accent sur le rôle de la communication entre les partenaires. Pour qu’une femme atteigne le nirvana pendant l’acte sexuel, elle se doit d’ouvrir le dialogue avec son conjoint et de lui faire part de ses attentes. De son côté, l’homme doit faire preuve d’une certaine ouverture d’esprit et de bienveillance. Quand la communication prend le dessus sur les appréhensions, elle peut donner lieu à un plaisir mutuel. 

D’autres conseils pour atteindre l’orgasme féminin 

Carol Rinkleib Ellison, sexologue de renom, donne également des conseils pour aider la femme à atteindre le septième ciel : 

Adapter une position stimulante

Certaines positions permettent de maximiser les sensations. La femme doit alors être dans une position agréable qui puisse lui permettre à elle ou à son partenaire de procéder à une stimulation clitoridienne pour accroitre le plaisir.

Focaliser son attention sur ce qu’elle ressent 

Certaines femmes sont submergées par leurs émotions et ne parviennent pas à apaiser leur esprit pendant l’acte. Pour avoir un orgasme, la femme doit oublier son stress et sa peur et se focaliser uniquement sur ce qu’elle ressent à ce moment précis.

Contracter les muscles de son périnée

En contractant volontairement ses muscles périnéaux, une femme a plus de chances de ressentir du plaisir. En effet, cette contraction engendre un afflux de sang au niveau du clitoris et permet d’obtenir plus de sensations pendant un rapport sexuel.

Accompagner les mouvements du partenaire

Pour éviter de rester passive pendant l’acte en attendant un “orgasme miracle”, une femme peut bouger au rythme de son partenaire. Cette technique fait monter la température d’un cran et booste l’excitation des deux conjoints.

Mettre son cerveau en condition

Les préliminaires sont essentiels pour se mettre en condition. Les baisers, les caresses et les étreintes sont un moyen efficace d’enclencher le désir et d’anticiper le plaisir à venir.

Se focaliser sur son propre plaisir

Les femmes ont tendance à vouloir satisfaire leur conjoint au point de s’oublier. Mais en réalité, bien qu’une relation sexuelle implique deux partenaires, il est nécessaire de se focaliser sur son propre plaisir pour permettre à l’autre de s’abandonner au sien.

Fantasmer  

Certaines femmes ont besoin d’imaginer des scènes érotiques pour intensifier le degré de leur excitation. N’hésitez pas à le faire tout en restant discrète, notamment si vos fantasmes incluent un homme autre que le vôtre. 

Contenus sponsorisés
Loading...