Coline Berry « C’est l’enfant qui était embrassée avec la langue par son père qui a déposé plainte »

Accusé d’inceste avec Jeane Manson, l’acteur Richard Berry est dans la tourmente. Sur ses réseaux sociaux, il livre un démenti contre les accusations de Coline qu’il qualifie de « mensonge ». Son ancienne compagne, nie également les allégations de viol de son ex-belle-fille.

Richard Berry et son ex-compagne, la chanteuse Jeane Manson sont accusés de viol par Coline Berry qui en aurait été victime lorsqu’elle était enfant. Relayée par nos confrères de BFMTV, cette affaire est commentée par un démenti de l’acteur et réalisateur. 

Une enquête ouverte par le parquet de Paris

Si Richard Berry se défend sur les réseaux sociaux, l’enquête autour de l’inceste présumé qu’aurait subi Coline Berry est entre les mains du parquet de Paris. Sa fille est née en 1976 issue de la relation avec Catherine Hiegel. Elle accuse son père et son ancienne belle-mère, la chanteuse Jeane Manson de l’avoir violée de 1984 à 1986.  Des allégations auxquelles répondra l’intéressé sur les réseaux sociaux où il se défendra. Si la présomption d’innocence est de rigueur dans cette affaire publique, ce cas d’inceste sur une fille de 13 ans a été suivi de la naissance d’un bébé. 

« Ces allégations sont fausses » 

Sur Instagram, Richard Berry publie un long message pour démentir ces accusations d’inceste. Nous pouvons lire sur cette publication : « Je m’adresse à vous aujourd’hui parce que je suis face à une situation parmi les plus douloureuses qui soient pour un homme et pour un père ».  Sur ce communiqué, l’acteur évoque les relations « très conflictuelle » qu’il aurait eu avec la mère de Coline. « Je démens de toutes mes forces et sans ambiguïté ces accusations immondes […] Ces allégations sont fausses. Même répétées cent fois, par voie de presse ou par tout autre moyen, elles ne sont rien d’autre qu’un mensonge » persiste-t-il. Jeane Manson, son ancienne compagne nie également avoir violé sa belle-fille de l’époque. 

Coline aurait contacté des journalistes

« Je sais que ma fille a contacté des journalistes au début du mois de janvier » déclare l’acteur. Nos confrères du Monde le confirment car ils se sont entretenus avec la plaignante à cette même période. La plainte pour « faits de viols ou d’agressions sexuelles incestueux et de corruption de mineure » a été déposée le 21 janvier au parquet de Paris. Coline expliquait au média national que son père l’embrassait « sur la bouche avec la langue » et qu’il était souvent nu à son domicile. Au milieu des années 1980, l’acteur l’aurait poussée à « des jeux sexuels » avec la chanteuse Jeane Manson. L’inceste peut avoir des conséquences dramatiques. Cette fille de 11 ans qui a accouché du bébé de son frère en est la preuve.

Le couple aurait convié Coline à des « jeux sexuels »

D’après la plainte déposée au parquet, lorsque Coline allait chez son père en fin de semaine il serait arrivé au couple de convier leurs enfants dans la chambre parentale pour des jeux sexuels. Richard Berry l’aurait invité à toucher ses organes sexuels et ceux de Jeane Manson. La petite fille aurait été contrainte à « apposer sa bouche sur le sexe » de son père et ce, devant l’autre enfant. Des actes qui auraient eu lieu régulièrement au sein du domicile parental. Suite au démenti de l’acteur, Coline répond et soutient que son père continue à exercer sa violence. 

Sa fille répond sur les réseaux sociaux

Suite au démenti de Richard Berry, la plaignante répond également sur Instagram pour maintenir ses accusations. Sur le texte publié sur le réseau social, nous pouvons lire : « Je fais toute confiance aux services de police et de justice que j’ai saisis pour que la vérité soit faite sur ce que mon père a fait subir à l’enfant que j’étais et sur la violence qu’il continue à tenter d’exercer sur moi ». Elle ajoute qu’elle n’a plus peur de ces tentatives pour l’intimider, la détruire et l’anéantir et qu’elle a réunis des éléments pour l’enquête. « Ma plainte est un acte grave, réfléchi et pondéré » atteste la fille de l’acteur. 

Coline est soutenue par sa cousine

Au-delà du soutien de sa mère, l’actrice Marilou Berry, sa cousine, la soutient publiquement sur les réseaux sociaux. La plaignante accuse son père de continuer à exercer de la violence sur elle. « Il essaie aujourd’hui de me confisquer la parole en s’attaquant cette fois à l’adulte, à la femme à la mère de famille que je suis devenue et qu’il s’agit de détruire encore une fois » indique Coline Berry. Pour l’heure, la plaignante et son père n’ont pas été entendus par les enquêteurs. Alors que le procès de Richard Berry n’a pas encore eu lieu, des affaires ont déjà été l’objet de jugements comme celle du père qui a violé ses filles. Il a échappé à la prison. 

Lire aussi À quoi servent réellement les petits boutons sur les poches de jeans ?

Contenus sponsorisés