Clint Eastwood ne montre aucun signe d’essoufflement à l’approche de son 90ème anniversaire

Il nous avait fait frémir dans Le Bon, la brute et le Truand. Cet homme répond au nom de Clint Eastwood et est toujours frais comme un gardon ! A l’approche de son 90ème anniversaire, l’homme est plus en forme que jamais même s’il n’est pas très enthousiaste à l’idée de souffler ses bougies. Aujourd’hui, il a retiré sa casquette d’acteur pour diriger lui-même ses films. Retour sur la carrière d’un homme à l’œuvre prolifique qui n’hésite jamais à se réinventer.

Les plus jeunes le connaissent sous le rôle de Gran Torino, un homme austère qui ressemble fortement à l’acteur. 20 ans plus tard, la star a toujours des projets en entame sa 90ème année pour le plus grand bonheur de ses fils qui souhaitent ardemment lui faire souffler la bougie qui annonce les prémices d’une nouvelle décennie. Et nous n’avons pas à nous inquiéter pour ce nonagénaire star qui a encore de beaux jours devant lui.

Un palmarès époustouflant

50 films en tant qu’acteur, réalisateur, compositeur et producteur. Une chose est sûre, notre Clint adoré n’a pas chômé. Cette star à la carrière prolifique est également détenteur d’un Oscar réservé au meilleur réalisateur à l’âge vénérable de 74 ans. Une belle reconversion pour celui qui nous a fait rêver dans ses films de cowboy ! 16 ans plus tard, le grand Eastwood a toujours l’esprit clair et le corps tonique. Loin d’avoir pris sa retraite, l’icône du 7ème art se plait à toujours être actif. Il se réjouit : « J’aime le faire, c’est agréable de pouvoir avoir un emploi rémunéré ». Une reconnaissance teintée d’une légère ironie qui caractérise le style qu’on lui connaît.

clint eastwood

« Laisser d’autres personnes à l’écran »

De son âge, l’élégant Clint est conscient. C’est pour cette raison qu’il a l’humilité de laisser sa place aux nouveaux acteurs. Il évoque sa nouvelle carrière en tant que réalisateur. « Un jour, je vais regarder à l’écran et dire: « C’est assez, Eastwood, tu ferais mieux de faire autre chose. Alors j’ai pensé : si je dirige, je peux laisser d’autres personnes à l’écran. » Aussitôt dit, aussitôt fait, l’homme prend le siège de celui qui dirige et a déjà commencé cette nouvelle perspective cinématographique en 1971. Une reconversion qui a été reconnue parmi ses pairs et à laquelle il ne tardera pas à être félicité.

clint eastwood 1

Une performance épatante

Et quand le Eastwood international s’affaire à être réalisateur et acteur, il ne fait pas les choses à moitié. L’artiste sera nominé pour le titre de « meilleur réalisateur » et de « meilleur acteur » pour Million Dollar Baby et Unforgiven. Mais la carrière de ce grand du cinéma n’est pas sans revers puisqu’il aura connu quelques coups durs. Cela a été le cas lorsqu’il aura été refusé par Universal, Fox, Paramount et Warner Bros. Après avoir essuyé ces échecs, il sera acteur dans la série Raiwhide.  Une véritable leçon de détermination qui montre à quel point Clint est obstiné à rester acteur.

clint eastwood 2

Une vie rocambolesque

Si la vie d’acteur d’Eastwood est trépidante, sa vie personnelle n’en est pas moins rocambolesque. Sa famille a beaucoup voyagé dans les années 30 qui ont vu sa jeunesse. Saviez-vous que l’acteur a été rescapé d’un crash d’avion naval lors de la Seconde Guerre et qu’il a dû rejoindre le rivage à la nage ? L’homme a également une vie familiale aventureuse puisqu’il n’a pas moins de 8 enfants de 6 femmes différentes. Désormais grand-père, l’acteur emblématique vétéran du cinéma ne regrette rien. Il déclare même : « Le vieillissement peut être amusant si vous vous relaxez et en profitez. » Inspirant quand l’on sait que l’ère jeuniste dans laquelle nous vivons voit l’âge comme une fatalité.

clint eastwood 3

Une philosophie de la vieillesse

Le prolifique Eastwood se proclame ainsi en ambassadeur de la vieillesse comme il se plait à l’appeler. Il témoigne de cette période naturelle pour tout un chacun et en tire même des leçons très inspirantes. Il explique que plus le temps passe, moins nous avons peur. « En vieillissant, nous ne craignons plus le doute » précise l’homme qui a 90 belles années à son actif. Il a également brillé à nouveau avec sa nouvelle création, le film Richard Jewell, sorti l’an dernier.

Et comme d’habitude, cette réalisation est loin d’être passée inaperçue puisqu’elle a remporté quatre prix. En prime : une nomination aux Oscars. Fait drôle sur l’acteur : il déteste célébrer son anniversaire, comme ses enfants en témoignent à leur grand regret puisqu’ils comptent lui amener un beau gâteau bien rempli de bougies. « Il déteste son anniversaire pour une raison inconnue. Nous avons tous essayé de le faire participer, mais il ne le fera pas. Nous verrons donc », a déclaré Alison, sa fille. Une aversion qui nous rappelle le côté dur à cuir de l’acteur que nous aimons tant dans ses films.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close