x

Cinq hommes ont été acquittés de viol sur une ado, parce qu’elle était inconsciente et ne s’est pas défendue

Opinion

Le viol est considéré comme un acte criminel qui doit être puni par la loi, menant à une sentence adéquate pour les agresseurs. Malheureusement, une adolescente de 14 ans n’aura pas droit à cette justice. Violée par 5 hommes qui ont profité de son inconscience, la victime a vu ces derniers échapper à la sentence appropriée pour des raisons loin de faire l’unanimité. Un témoignage poignant relayé par nos confrères du journal britannique The Sun.

Lors d’une fête qui s’est déroulée à Manresa, une ville au nord-ouest de Barcelone, une jeune adolescente de 14 ans s’est faite violer par cinq hommes dans une usine abandonnée, inconsciente et sous l’emprise d’alcool et de stupéfiants.

Une agression non qualifiée de viol 

En raison de l’état de la victime au moment des faits, il a été estimé qu’elle était dans l’incapacité d’accepter ou de s’opposer aux relations sexuelles entretenues avec les accusés. Une information que le tribunal juge cruciale pour définir le délit afin d’émettre la sentence appropriée. En effet et selon le communiqué de presse émis par la Cour, la définition même du “viol” implique l’usage de violence ou d’intimidation. Deux conditions difficiles à identifier dans ce cas de figure, malgré les horreurs subies par l’adolescente. 

Source : Instagram

Ainsi, seulement 3 hommes ont écopé d’un emprisonnement de 10 à 12 ans pour « abus », tandis que les deux restants ont été acquittés, avec une amende de 12 000 € destinée à la victime pour dommages et intérêts. 

Cette décision prise par le tribunal espagnol a soulevé de vives protestations par des femmes, des organisations et des associations protectrices des droits de la femme, à travers la ville et tout le pays.

Source : Instagram

Une faille dans la loi

Aussi, une autre affaire a entraîné des manifestations suite à la libération de jeunes hommes ayant violé une femme à tour de rôle, et qui ont filmé et diffusé sur les réseaux sociaux ce viol collectif nommé « La Manada » ou « The Pack ». Ces derniers ont été accusés d’abus mais non de viol. Une faille dans le système juridique espagnol que les habitants n’ont pas manqué de décrier une seconde fois suite à l’agression de l’adolescente à Manresa.

Source : Instagram

Comment se remettre d’un viol ?

Malheureusement, ce drame laisse un choc émotionnel et physique dans l’esprit de la victime. Elle vit alors un stress post-traumatique qui laisse des séquelles psychologiques importantes. Il donc essentiel de se reconstruire malgré la difficulté de la situation, d’oeuvrer à cicatriser ces blessures et d’avancer dans la vie. Voici quelques actes à prendre en considération afin d’aller vers le chemin de la reconstruction : 

– Retrouver les souvenirs du viol : la victime a tendance à refouler ce traumatisme tout au fond d’elle, ou à se détacher de l’événement. Mais, il faut en parler et nommer l’abus par son nom. C’est en parlant et en évacuant ce douloureux souvenir que la victime ira de l’avant.

– Reconnaître les dommages subis: il est indispensable que la personne prenne conscience des blessures et du mal dont elle a été victime, afin d’identifier son traumatisme pour mieux l’appréhender. 

– Accepter les émotions ressenties : que ce soit le dégoût, la haine, la trahison, la peur, l’horreur, la colère, la victime doit exprimer les sentiments qu’elle a ressenti afin de pouvoir, tout au long de la guérison, avancer vers le changement et la réadaptation. 

– Décider de se prendre en main : la victime doit oeuvrer à se reprendre en main, à ne pas se laisser dépasser par cet événement tragique, et à retrouver une vie qui lui appartient, malgré le mal dont elle a souffert. Progressivement et avec l’aide de ses proches ou d’un spécialiste, elle devra fournir des efforts en douceur pour apprendre à refaire confiance, à aimer à nouveau et à tisser des rapports sincères et bienveillants.  

Contenus sponsorisés
Loading...