Les personnes qui portent des chaussettes pour dormir sont très spéciales

Un sommeil de qualité est essentiel à la santé et à l’équilibre métabolique. Pendant la nuit de repos, le corps subit des processus de régénération qui vous permettent de vous réveiller avec l’esprit frais et reposé. Pour bien dormir, certaines personnes privilégient le port de chaussettes pour se réchauffer et se détendre alors que d’autres préfèrent des moyens différents pour dormir paisiblement. Voyons ce que révèle cette habitude sur votre personnalité.

Le port de chaussettes au coucher peut favoriser la somnolence et aider à vous endormir. Ainsi, le système de régulation de la température corporelle redistribue la chaleur aux extrémités des membres et permet ainsi une vasodilatation qui favorise la libération de mélatonine, l’hormone responsable du cycle veille-sommeil ; on se détend mieux et on profite d’un sommeil de qualité.

Cependant, l’habitude de porter ou non des chaussettes la nuit, peut révéler des traits particuliers sur votre personnalité.

Pour ceux qui privilégient les chaussettes

Sur le plan physique : cela démontre que vous avez un métabolisme lent et donc une mauvaise circulation sanguine qui vous rend sensible au froid.

Sur le plan psychologique : dormir avec des chaussettes est pour vous une sorte de protection. Vous êtes toujours à l’affût d’une chaleur humaine profonde. Vous aimez exprimer vos émotions et vous êtes aussi bien tendre que câlin.

Pour ceux qui ne supportent pas les chaussettes

Sur le plan physique : vous avez un métabolisme rapide associé éventuellement à une peau épaisse ; vous n’avez donc aucunement besoin de chaussettes puisque vous dégagez une chaleur corporelle naturelle.

Sur le plan psychologique : vous démontrez une certaine indépendance vis-à-vis des autres et la solitude ne vous fait pas peur. Vous avez besoin de votre liberté et de votre espace et vous aimez plus protéger les autres, qu’être protégé.

Comment privilégier un sommeil réparateur

Les troubles du sommeil ont des origines diverses et se manifestent différemment d’une personne à l’autre. Il existe cependant 5 astuces simples et efficaces pour mieux dormir, que vous pourrez intégrer dans votre quotidien.

  1. Dîner légèrement

Manger trop de nourriture avant d’aller au lit peut retarder votre assoupissement, car vous obligez alors votre système digestif à travailler longtemps pour ingérer les aliments que vous venez de consommer, ce qui rend difficile l’endormissement. Le temps de digestion moyen pour un organisme sain en conditions normales est de 30 minutes, et peut atteindre 3 ou 4 heures pour certaines viandes. Aussi, afin d’éviter la fringale nocturne, il est conseillé de dîner légèrement, de préférence 2 heures avant le coucher, d’éviter les matières grasses et de prendre une tisane relaxante.

  1. Adopter des horaires réguliers

L’idéal est de se coucher et se lever à la même heure le plus souvent possible afin d’habituer votre organisme à cette routine.

  1. Lire au lieu d’utiliser des écrans numériques

L’exposition à une certaine intensité de lumière peut influencer le sommeil. Ils affirment que les lumières des écrans de télévision, d’ordinateurs ou de certains appareils électroniques peuvent largement retarder l’endormissement ou agir sur la qualité de votre sommeil. Il est conseillé donc de soumettre votre rétine à la lueur faible d’une lampe de chevet, pour inviter naturellement Morphée et obtenir un repos réparateur. Adoptez l’habitude de la lecture qui favorise plus de détente. Astuce : privilégiez un roman ennuyant qui vous donnera plus envie de dormir.

  1. Utiliser un ventilateur

Le Centre des troubles du sommeil Johns Hopkins à Baltimore (États-Unis) a constaté qu’il était possible d’émettre un certain niveau de décibels pour pallier toute nuisance sonore. Dans cette logique, il est révélé que le doux souffle d’un ventilateur peut se révéler bénéfique et vous aider à dormir. Il exerce un effet psychologique sur votre cerveau, en vous apaisant et en contribuant à bloquer les bruits extérieurs.

  1. Éviter les stimulants

Il a été scientifiquement prouvé,  que les stimulants sont de nature à perturber le sommeil, car ils accélèrent le rythme cardiaque et déséquilibrent le métabolisme. Dans cette logique, la consommation de café, d’alcool ou la cigarette avant le coucher, peuvent être nuisibles pour votre sommeil. Ces substances contiennent des perturbateurs endocriniens (caféine, nicotine, etc.) qui altèrent votre équilibre hormonal, votre humeur et, par ricochet, votre sommeil.

Lire aussi Ce qui arrive quand vous mettez vos chaussettes au lit !

Contenus sponsorisés