Cette urne funéraire fera de vous un arbre après votre mort

Il y a une multitude de croyances et de convictions qui trouvera le concept d’une urne biodégradable, absolument insolite voire glauque. Ne serait-ce que vis-à-vis de la loi française qui stipule clairement que l’urne funéraire doit impérativement être scellée.

Cette urne funéraire fera de vous un arbre après votre mort
La crémation en France est autorisée depuis l’année 1887 et 33% des obsèques la préfèrent à l’inhumation, un pourcentage de 55% n’est prévu qu’en 2020. C’est dire que l’inhumation garde le monopole dans le «marché » funéraire. L’urne biodégradable n’est pas un peu trop en avance sur son temps ?
Il faut savoir aussi que la majorité des personnes qui souhaite être crématisées sont des seniors, les jeunes eux préfèrent toujours être inhumés. 

Incinération ou Crémation

Beaucoup de nous font l’amalgame entre crémation et incinération. La crémation est l’action de mettre le cercueil du défunt dans un four préchauffé d’une température avoisinant les 900°C.  Le passage au four dure entre 2h30 et 3 heures suivant la corpulence du corps, ce dernier est sublimé (passé de l’état solide à l’état gazeux) et ses cendres sont ensuite broyées et recueillies dans une urne. 

L’incinération, de son côté est réservée à la transformation des matières (souvent des déchets) pour éviter de faire des tris, ce concept est sollicité dans le domaine de l’agglomération urbaine. 

Pour revenir au nouveau concept de l’urne biodégradable. Les fanas de l’immortalité ou encore de la réincarnation y trouveront certainement leur compte. 

Naissance d’une l’idée

Bios Urn est une startup espagnole gérée par Gérard et Roger Moliné, deux frères qui croient dur comme fer qu’être en phase avec la nature pourrait changer le monde. 15 années de projets naturels à leur actif, les gérant de Bios Urn offre une solution intelligente, durable et écologique pour s’approcher à une phase délicate de l’existence humaine. Bios tente de changer la vision que les gens portent sur la mort, intégrer la fin de la vie dans un processus transformable qui promeut un retour à la vie à travers la nature.

Pour les deux frères, la mort n’est rien qu’un mot, une construction de l’esprit humain et que la seule chose réelle est la vie. 
Pour ce faire, les deux frères ont conçu une urne totalement biodégradable, composée de noix de coco, d’une tourbe compactée et de cellulose. 

Cette urne funéraire fera de vous un arbre après votre mort

Elle est divisée en deux parties : la première est une capsule supérieure avec un milieu favorable à la germination de la graine ; la deuxième est un cône qui assemblera les cendres.

Cette urne funéraire fera de vous un arbre après votre mort

L’urne n’est pas périssable, en effet, on peut en acheter une et la garder très longtemps. Elle peut également être utilisée pour de vieilles cendres qu’on transfert et qu’on plante là où on veut. 

Le concept est le suivant : l’urne permet à la graine de germer séparément des cendres. Dès que la décomposition des racines de l’urne a lieu, les racines deviennent assez fortes pour communiquer avec les cendres et croître à travers l’urne. 

Ceci est insolite mais le plus insolite est le fait de choisir exactement quel arbre on souhaite devenir, on peut choisir la graine qu’on veut. Ce n’est pas fini, il existe des urnes pour nos animaux de compagnies, celles-ci elles sont plus petites.

Lire aussi Un jeune homme de 17 ans décède tragiquement seul à la maison après un acte sexuel qui a mal tourné

Contenus sponsorisés