Cette plante magique qui rend courageux

Surnommée « racine d’or », la rhodiola est une plante qui pousse en Sibérie et dans certaines régions d’Europe et qui aurait de grandes propriétés médicinales. Selon des études réalisées par des chercheurs russes la rhodiola permettrait de lutter contre le stress et de booster les performances intellectuelles. Éclairage. 

La rhodiola : une plante mythique, connue depuis l’antiquité grecque 

Selon les recherches menées sur cette plante, il semblerait que ses vertus thérapeutiques soient connues des Grecs depuis le 13ème siècle AV-JC, au moment de la conquête du Caucase.

En effet, ce n’est pas un hasard si les habitants du Caucase sont réputés pour leur grande résistance physique, leurs importantes facultés intellectuelles et leur longue espérance de vie. Il paraît même que les Vikings consommaient de la rhodiola pour décupler leurs performances physiques mythiques.

La rhodiola : une plante qui était utilisée autrefois dans les rangs de l’armée soviétique 

En 1960, les soviétiques ont découvert cette plante médicinale. Ayant mené de nombreuses études scientifiques « secrètes » à son sujet, ils l’utilisaient pour amplifier les exploits sportifs et intellectuels de leur élite (armée, grands officiers, etc.) et la rendre « invincibles ».

En 1968, le docteur Breckhman de l’Académie des Sciences de Russie a étudié les propriétés de la rhodiola et a découvert ce qui suit :

  • Elle renforce le système immunitaire
  • Elle réduit le stress et atténue la fatigue
  • Elle stimule les performances physiques et intellectuelles

Par ailleurs, cette plante aide également à prévenir et à traiter la dépression, à renforcer la mémoire et à donner de l’énergie.

La composition de la rhodiola

La rhodiola est riche en antioxydants comme les tanins ou les flavonoïdes et contient des vitamines, des minéraux, des acides aminés et de composés glycosides comme la rosavine. Elle comporte également des composants naturels qui stimuleraient la production de certaines hormones essentielles pour le bon fonctionnement de l’organisme, telles que la sérotonine (système nerveux), la dopamine et la norépinéphrine.

L’avantage de cette plante réside dans sa capacité à réguler le système nerveux, tout en évitant les effets secondaires des médicaments anxiolytiques et autres antidépresseurs. La rhodiola n’entraîne aucune dépendance.

Comment la rhodiola agit-elle sur le stress ? 

Les glandes surrénales : situées au niveau des reins, ces glandes ont de nombreuses fonctions dont la réduction du stress et la sécrétion d’hormones essentielles au bon fonctionnement de l’organisme.

En effet, en cas de stress, le corps sécrète des hormones (adrénaline…) avec une réaction des glandes surrénales et la rhodiola va permettre à l’organisme de mieux gérer l’ensemble de ces réactions « biochimiques ».

À ce jour, les chercheurs continuent leurs investigations sur cette « racine d’or » dont ils n’ont pas encore percé tous les mystères et cerné tous les effets.

Comment consommer de la rhodiola ? 

Depuis le début des années 2000 et après la publication de recherches scientifiques et d’ouvrages sur cette plante, de nombreux fabricants pharmaceutiques ont intégré la rhodiola dans la composition de leurs produits.

La forme naturelle de rhodiola serait la plus efficace car elle renferme les composants essentiels de la plante (demandez conseil à un naturopathe). Vous pouvez trouver des compléments dans les pharmacies ou chez votre herboriste. La dose quotidienne varie entre 150 et 300 mg.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close