x

Cette petite fille de 13 ans enceinte et mariée de force à son violeur

Si vous croyez que le mariage des mineurs est un fléau qui ne touche que les pays en voie de développement, et que les pays développés en sont épargnés, détrompez-vous très vite ! Lisez cette histoire tragique récemment publiée sur le journal américain New-York Times qui raconte le calvaire d’une petite fille américaine de 13 ans enceinte, et forcée à se marier avec son violeur.

Forcer un enfant à se marier est l’un des crimes les plus terribles et sordides que l’on puisse commettre, Malheureusement, malgré tous les efforts déployés par les militants pour les droits de l’enfant, le mariage des mineurs continue à effacer les sourires, et à détruire les vies de centaines d’enfants innocents à travers le monde. Dawn Tyree fait partie de ces enfants victimes du mariage précoce, son témoignage poignant vous donnera les larmes aux yeux.

Une enfance détruite par le mariage :

C’est lorsqu’elle était âgée de 11 ans que l’ex-mari de Tyree a commencé à lui infliger ses terribles supplices. En effet, les parents de Tyree demandaient souvent à son violeur qui était un bon ami de la famille, de veiller sur elle pendant leur absence, chose qu’il n’a jamais refusé, puisqu’il en profitait pour assouvir ses pulsions sexuelles perverses sans regrets ni remords.

Après deux années d’abus sexuels répétitifs, Tyree est tombée enceinte de son violeur, elle avait peur, elle ne comprenait pas ce qui se passait, ni ce qu’elle devait faire, elle a donc décidé de tout avouer à ses parents qui étaient extrêmement choqués par la terrible nouvelle, mais au lieu d’informer la police, ils ont tenté de « réparer » le crime de leur ami par un deuxième crime encore plus cruel et monstrueux : forcer Tyree à épouser son violeur.

« Quand le juge m’a demandé si je voulais me marier, j’ai dit oui, j’avais peur, et je ne comprenais pas ce qui se passait, je ne pouvais pas dire non à mes parents, car ils avaient honte…Je ne voulais pas créer des problèmes… »

Bien évidemment, le criminel n’a pas hésité une seule seconde à accepter la proposition des parents de Tyree qu’il trouvait très alléchante, et la petite fille n’avait pas d’autres choix que d’obéir aux ordres de ses parents. Mais heureusement, 3 ans après son mariage, Tyree a enfin eu le courage de mettre fin à son terrible calvaire, elle décida donc de divorcer, et devint mère célibataire de deux enfants alors qu’elle n’était âgée que de 16 ans.

« Quand j’ai accouché de mon deuxième enfant, j’avais peur que mes enfants subissent les mêmes supplices que moi car je savais que leur père était un pédophile, c’est pour cela que j’ai décidé de divorcer » C’est ce qu’a révélé Tyree lors d’une interview accordée au journal New-York times.

Malheureusement, l’histoire de Tyree n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Des millions d’enfants sont victimes de mariage forcé, mais beaucoup d’entre eux choisissent de garder le silence au sujet des souffrances physiques et psychologiques qu’ils subissent. Nous espérons que tous les gouvernements du monde se mobiliseront afin de mettre fin à cet horrible fléau qui met en danger notre monde.

Le mariage des mineurs : des chiffres choquants.

Selon le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), le mariage des mineurs est défini comme étant un mariage où une partie est âgée de moins de 18 ans. Ce fléau qui subsiste malgré tous les progrès qu’a connus l’humanité représente un réel danger pour les enfants, et ses nombreuses répercussions sur la santé physique et psychologique de ces derniers ne sont plus à démontrer.

Contrairement à ce que certaines personnes pourraient croire, le mariage des mineurs est tout à fait légal dans plusieurs pays à travers le monde, un fait choquant certes, mais malheureusement bien réel. Il faut également noter que même dans les pays où le mariage des mineurs n’est pas autorisé, certaines familles parviennent toujours à trouver des moyens pour marier leurs enfants, et souvent, les parents considèrent le mariage comme étant une solution contre les répercussions des viols subis par leurs enfants.

D’après des statistiques récentes de l’UNICEF, chaque année, environ 12 millions de petites filles sont victimes de mariage forcé, et 11% parmi elles se marient avant 15 ans. Et bien que le nombre de mariages précoces baisse de façon progressive dans certains pays asiatiques grâce aux mesures strictes qui ont été mises en place, l’Unicef estime qu’il faut environ 100 années pour y mettre fin en Afrique de l’Ouest et du centre.

Contenus sponsorisés
Loading...