Cette mère est soulagée quand sa fille s’endort. Quelques heures après, elle n’arrive pas à la réveiller !

Cette mère est soulagée quand sa fille s’endort. Quelques heures après, elle n’arrive pas à la réveiller !


Cette mère est soulagée quand sa fille s’endort. Quelques heures après, elle n’arrive pas à la réveiller !

Malgré les nombreux progrès dans le domaine de la médecine, certaines pathologies restent toujours méconnues et pratiquement incompréhensibles pour les professionnels de la santé. Ces derniers sont parfois confrontés à des cas difficiles, dont ils n’arrivent pas à déceler la cause et qu’ils ne réussissent pas à expliquer. Le cas de la petite Anya Metyolkina qui n’arrive pas à se réveiller en est le parfait exemple !

Si avant des maladies comme le cancer étaient complètement incomprises et perçues comme incurables, aujourd’hui, elles sont parfaitement prises en charge. Mais bien que les progrès dans le monde de la médecine soient très nombreux et ne cessent de s’accroître, il reste toujours des maladies ou des cas auxquels les médecins ne trouvent pas d’explication.

Il ne s’agit pas nécessairement de virus, récemment découverts ou d’infections graves et contagieuses, mais de troubles qui se manifestent par des symptômes semblables à ceux d’autres maladies, ce qui rend la tâche encore plus difficile pour les médecins.

Le cas d’Anya Metyolkina, une petite fille âgée d’un an et demi et qui peut dormir pendant des jours a laissé les médecins perplexes.

La vraie belle au bois dormant :

Tous les parents sont conscients de la difficulté de mettre un bébé au lit, surtout s’il a encore de l’énergie et veut toujours jouer. Alexandra Metyolkina, la maman d’Anya, connaissait elle aussi ce problème comme toutes les mères. Le jour où elle a réussi à mettre sa fille au lit pour une petite sieste facilement, était donc un vrai exploit pour elle. Âgée de 6 mois à ce moment, Anya s’est facilement endormie après avoir pris son déjeuner. Sa mère était d’ailleurs très surprise de la voir dormir aussi rapidement et ne se doutait pas du tout de ce qui allait se passer après.

Cette mère est soulagée quand sa fille s’endort

La petite Anya a dormi pendant plusieurs heures, ce qui paraissait anormal pour la maman, parce que sa fille n’avait pas l’habitude de dormir aussi longtemps et avait tendance à se réveiller au moindre bruit.

Le temps passait et Anya ne se réveillait toujours pas. Alexandra commençait donc à s’inquiéter et a essayé de la réveiller, mais en vain, la petite dormait profondément.

À la voir comme ça, Alexandra a paniqué car elle croyait qu’elle était peut-être entrée dans un état de coma et elle l’a emmenée à l’hôpital. 

Cette mère est soulagée quand sa fille s’endort.

Arrivée à l’hôpital, Anya a été immédiatement prise en charge, mais les médecins n’ont malheureusement pas réussi à la réveiller. Ils étaient perplexes et se sentaient impuissants devant son cas car ils n’arrivaient pas à déterminer la cause de ce profond sommeil. Ils ont toutefois rassuré Alexandra que sa fille n’était pas dans le coma, mais dormait.

Une semaine après, Anya s’est réveillée comme si de rien n’était. Elle avait cependant très faim et elle le leur a fait savoir. Le bébé a subi plusieurs tests, mais les médecins n’ont réussi à détecter aucune anomalie qui pouvait être liée à une pathologie précise.

Cette mère est soulagée quand sa fille s’endort

Après son réveil, Anya a quitté l’hôpital, mais le lendemain la petite a encore plongé dans un sommeil profond. Il était impossible de la réveiller.
 
Anya est restée dans cet état pendant près d’un an, dormant pendant plusieurs jours et ne se réveillant que pour quelques heures. Sa maman affirme que quand elle se réveillait, Anya souffrait à chaque fois d’une terrible fièvre, son visage devenait tout rouge et elle commençait à trembler.   Elle ne mangeait pas, ne buvait pas et n’allait pas aux toilettes pendant la période de sommeil. Les médecins remarquaient que son rythme cardiaque ralentissait et que la température de son corps baissait et atteignait parfois 35 °C.

Cette mère est soulagée quand sa fille s’endort

Pour un meilleur suivi de son état, Anya a passé presque toute cette année à l’hôpital, où les médecins peinaient à diagnostiquer son cas. Ils parlaient d’un cas grave d’hypersomnie, mais n’arrivaient tout de même pas à en connaitre la cause.

Au début, ils croyaient qu’il s’agissait d’une méningite ou d’une encéphalite, voire un début d’épilepsie, mais les tests ont démontré le contraire.

Les médecins ont également parlé d’un éventuel cas du syndrome de Kleine-Levin, car Anya présentait quelques symptômes semblables à ceux de cette maladie. Il s’agit d’un trouble neurologique complexe et très rare, qui se manifeste par des périodes de sommeil excessives.

Jusqu’à aujourd’hui, le cas d’Anya demeure un vrai mystère pour les médecins. La petite a subi différents traitements mais aucun n’a porté ses fruits. 

Cette mère est soulagée quand sa fille s’endort