x

Cette mère n’osait plus sortir de chez elle à cause de son nez. Découvrez sa transformation !

L’apparence est devenue primordiale dans nos sociétés actuelles. On y accorde beaucoup trop d’importance et de plus en plus. Parfois, elle peut être pénalisante dans certaines situations comme une rencontre amoureuse ou la recherche d’un emploi. D’où le recours à la chirurgie esthétique qui est devenue un marché très prometteur. D’ailleurs, les gens qui n’ont pas nécessairement besoin de se refaire le nez, la bouche ou autre partie de leur corps qu’ils n’assument pas, ont recours au scalpel ou au laser.

Les cas où la chirurgie devient indispensable :

Certaines personnes ont recours à la chirurgie car elles veulent s’approcher de ce qui représente à leurs yeux la perfection alors que d’autres, non seulement, elles n’assument pas leur physique mais en plus souffrent psychologiquement, ce qui peut engendrer une exclusion sociale.

C’est le cas de Pamela, une maman qui souffre de Rhinophyma, un stade très avancé de la rosacée, une maladie chronique qui affecte les vaisseaux sanguins. La peau, notamment celles des joues et du nez, a une apparence plus rouge et si elle n’est pas traitée rapidement des nodules apparaissent sur le nez et par conséquent le nez devient bosselé.

Mettre un terme à la souffrance

Paméla vit très mal sa maladie, elle a remarqué depuis son deuxième accouchement que la taille de son nez augmentait d’une façon inexplicable, désormais, elle n’ose plus sortir dehors. Son calvaire a duré longtemps, elle souhaitait mettre un terme à son cauchemar et son dernier recours était la célèbre émission « The Docters ». Une chirurgienne a proposé de lui faire suivre un traitement, au laser, de 3 mois et cerise sur le gâteau, elle le fait gracieusement ! Paméla s’est crue dans un rêve mais ceci est devenu réalité. Regardez la métamorphose.

Les causes et les symptômes de la Rhinophyma :

L’origine de cette maladie n’est pas encore trouvée, c’est un trouble assez rare.  95% des cas touchent des hommes, ceux-ci ont généralement plus de 50 ans.

La Rhinophyma passe par 3 phases : on reconnaît la première phase par l’apparition de rougeurs causées par le changement de température ou encore d’émotions. Durant cette phase, la peau s’assèche et des sensations de brûlures se font sentir.

Pendant la deuxième phase, les vaisseaux sanguins et les papules du nez deviennent visibles avec la possibilité d’une irritation oculaire. On ressent également après les repas des bouffées de chaleur.

La troisième phase est l’ultime. Les nodules recouvre le nez, ce dernier enfle considérablement et devient rouge, le nez est désormais déformé.
Cette déformation cause une gêne pour manger et une obstruction nasale. Concernant le côté psychique, cette malade affecte sérieusement l’estime de soi des patients, qui souvent sujets de moqueries ou de manque total d’empathie, se replient sur eux-mêmes.

Les traitements :

Comme toutes les maladies, mieux vaut s’y prendre tôt. Si vous êtes à la première phase certains médicaments ou des traitements homéopathiques sont efficaces. Le traitement à la neige carbonique et des antiseptiques à usage local peuvent réduire les rougeurs.

Si au contraire vous êtes à la phase ultime, dans ce cas-là la chirurgie est recommandée. Vous allez subir des greffes de peau, en effet les nodules seront extraits et généralement vous retrouverez un nez plus fin. Si vous choisissez un traitement au laser, sachez que c’est peu douloureux, le temps de cicatrisation est court et on voit à peine les cicatrices. Le résultat du laser est plus qu’encourageant. Le seul hic avec le laser est que l’opération est fort coûteuse surtout qu’il est envisageable de la refaire quelques années plus tard.

La rhinophyma est une maladie parfois douloureuse, il ne faut pas attendre qu’elle s’aggrave pour consulter.

Contenus sponsorisés
Loading...