x

Cette maman vend le lit de son bébé mort-né

Beaucoup moins fréquente que les fausses couches, la naissance d’un enfant mort-né est souvent mal vécue par les parents. La mère en particulier vit une période de deuil périnatal qui peut parfois être difficile à dépasser. Elle n’arrive pas à accepter la mort de son bébé et ne peut se détacher de ses objets. C’est justement le cas de Valérie, une maman qui a su que son bébé était mort durant son dernier mois de grossesse. Après s’être décidé à vendre ses affaires, elle a eu une surprise des plus touchantes.

D’après l’OMS, un bébé mort-né est un enfant qui est décédé avant d’être expulsé du corps de sa mère, peu importe la période de gestation. Ce problème est connu sous le nom de mort fœtale in utero (MFIU), puisque le fœtus meurt avant la période de travail.

Les causes de MFIU sont nombreuses et dépendent de plusieurs facteurs. Ainsi, un bébé mort-né peut être dû à une maladie infectieuse, à la présence d’une pathologie chez la mère comme le diabète, l’hypertension, les troubles de la thyroïde, à un traumatisme pendant la période de grossesse ou encore à une anomalie congénitale.

Suite à une mort fœtale in utero, il est assez fréquent que la mère entre dans une période de deuil périnatal qui affecte beaucoup sa vie au quotidien et surtout sa vie de couple. Celle-ci a du mal à accepter l’incident tragique et n’arrive pas à dépasser ce décès. Chaque femme réagit différemment à cette situation, mais selon une étude américaine, les femmes qui ont vécu cette expérience ont un risque de dépression qui peut persister 3 ans après la date de l’accouchement.

Généralement, les deux parents bénéficient d’une prise en charge psychologique pour traverser cette période.

Valérie Watts a vécu la même expérience et a eu beaucoup de difficultés à dépasser cet événement, au point qu’elle n’a pas pu se débarrasser des affaires de son bébé. Un an après, elle réussit à le faire et reçoit en retour quelque chose de très touchant.

Un cadeau très émouvant :

Valérie Watts, originaire du Minesotta aux États-Unis a su que son bébé était mort quelques jours avant la date prévue de son accouchement. La future maman qui ne s’attendait pas du tout à une nouvelle pareille, était complètement choquée. Après l’expérience traumatisante de l’accouchement, elle est entrée dans un deuil périnatal qui a duré près d’un an.

Valérie, n’a pas pu donner ou vendre les objets qu’elle avait achetés pour son bébé et souffrait à chaque fois qu’elle les voyait alors que son bébé n’était pas là !

Cette maman vend le lit de son bébé mort-né

Un an après, Valérie a vu juste de vendre tous ces articles en organisant une vente de garage. C’était une décision très difficile pour elle, parce que le fait de vendre ces objets, signifiaient qu’elle se détachait complètement de son bébé mort-né.

Valérie tenait particulièrement au lit de son enfant mort, mais elle l’a tout de même mis en vente, car au fond, elle se disait que personne n’allait l’acheter.
Mais à sa grande surprise, un homme âgé a voulu le prendre. Gerald achetait des meubles anciens et les rénovait, c’était son passe-temps favoris.  L’homme a insisté pour acheter le lit, bien qu’il ait senti que Valérie hésitait. Mais finalement il l’a eu.

Cette maman vend le lit de son bébé mort-né

Gerald ne savait pas la vraie raison pour laquelle Valérie vendait tous ces objets. En voyant, tous ces vêtements et articles, il a pensé que peut-être son enfant a grandit et qu’il n’en avait plus besoin. Mais la femme de Gerald a eu le temps de parler à Valérie, qui lui a raconté qu’elle avait perdu son bébé.

Après avoir emballé le lit et l’avoir mis dans sa voiture, Gerald a quitté le garage de Valérie. Sur leur chemin de retour, sa femme lui a raconté l’histoire de cette femme. L’acheteur a immédiatement fait le lien entre cet incident et l’hésitation de Valérie pour vendre le lit.

Le couple a au début pensé rendre le meuble à sa propriétaire, mais Gerald et sa femme ont pensé que si Valérie avait décidé de le vendre c’est qu’elle était prête à le laisser aller.

Gerald a ainsi décidé de transformer le lit en un petit banc qui fera office de « mémorial » pour son bébé mort.

Cette maman vend le lit de son bébé mort-né

Une semaine après la vente, Gerald est revenu voir Valérie pour lui donner le cadeau qu’il a fabriqué. Le lit délaissé pendant un an était devenu un très joli banc. Valérie était très touchée par le geste de cet homme et a beaucoup apprécié son cadeau.

Une histoire très touchante et qui montre encore une fois qu’un simple acte de bonté peut changer la journée d’une personne. Même s’il a acheté le lit pour le rénover et en faire un objet pour lui, Gerald a préféré le rendre à sa propriétaire, sous une forme différente parce qu’il savait que c’était quelque chose d’important pour elle. En le lui offrant, l’homme ne croyait pas que son geste allait la toucher autant et pourtant c’était le cas.  Un vrai exemple à suivre !

Partagez cette histoire autour de vous si elle vous a touchée !

Contenus sponsorisés
Loading...