Cette maman pense que sa fille de six mois est en sécurité à la garderie jusqu’à ce qu’elle reçoive sa photo ligotée dans un lit

Comme la plupart des parents aujourd’hui travaillent, la majorité des enfants de moins de cinq ans bénéficie de services de garde d'une personne autre que les parents. Un service de garde qui peut avoir plusieurs formes entre autres la garderie, que les parents considèrent plus sécuritaire. L’histoire dans cet article est assez troublante car elle parle d’une maman qui reçoit une photo de sa fille de six mois ligotée dans un lit à la garderie.

C’est en avril 2018 que Deirdre et Jonathan ont reçu un appel du département du Kansas pour les enfants et la famille (DCF), qui leur annonce qu’il avait reçu une photo très inquiétante de leur fille Elora, âgée de 6 mois, qui était à la garderie à l’époque. La photo montrait un bébé qui dormait, mis dans un sac de couchage, avec les bras à l’intérieur, le tout attaché avec un élastique dans le dos. Le bébé était couché sur son ventre de sorte qu’il lui était impossible de se retourner. 

Cette maman pense que sa fille de six mois est en sécurité à la garderie jusqu'à ce qu'elle reçoive sa photo ligotée dans un lit

Le scandale dans la garderie 

Vu la nature de leur travail, les parents de la petite Elora étaient obligés de faire garder leur enfant dans une crèche. Tout a commencé lorsque les parents ont reçu une photo de leur bébé attaché, c’est ainsi qu’ils se sont précipités vers les services de DCF (Department of Children and Families) pour voir la photo en personne. Au début, Deirdre avait des doutes, mais après avoir pris le temps de bien regarder la photo elle a confirmé que le bébé était bien le sien. La petite Elora était effectivement couchée sur le ventre dans un berceau, étroitement enveloppée dans un tissu qui avait été attaché avec un élastique à cheveux. 

La maman était terrifiée de voir cette photo et imaginait ce que son bébé a enduré dans cet endroit. Deirdre a partagé son histoire sur les réseaux sociaux afin de mettre en garde les parents sur ce qui peut arriver à leur bout de chou en dehors de la maison…

La position sur laquelle s’est retrouvé ce bébé est-elle la bonne ?

Il est essentiel de connaître les positions de sommeil sûres pour réduire le syndrome de mort subite du nourrisson. En 2016, une étude publiée par l’Observatoire national de la mort subite du nourrisson, rappelle que ce syndrome est la première cause de mortalité infantile en France chez les bébés de moins de 12 mois.  

La position du sommeil sur le dos

Les bébés doivent être placés sur le dos pour les siestes, les courtes périodes de repos et le sommeil la nuit. Cette position réduit le risque de la mort subite du nourrisson car elle maintient les voies respiratoires ouvertes.

L’Institut national américain pour la santé des enfants et le développement humain (NICHD) a qualifié cette position de meilleure position de sommeil pour les bébés.

Il est important de noter que si les enfants sont placés longtemps sur le dos dans la même position, cela pourrait entraîner une plagiocéphalie positionnelle, un cas de tête aplatie ou mal formée et une brachycéphalie, un aplatissement de l’arrière du crâne. La forme deviendra normale au moment où ils auront atteint l’âge d’un an et nécessitera rarement un traitement sauf quand il s’agit de la forme sévère. Dans ce cas, le pédiatre peut conseiller le port d’un casque en plastique pour redonner à la tête une forme normale avant que les os de celle-ci ne se soudent de manière définitive

La position du sommeil sur le ventre

La position sur le ventre  pourrait exercer une pression sur la mâchoire du bébé en réduisant les voies respiratoires et en limitant le souffle. Si le bébé dort sur le ventre, il aura le visage très près des draps et continuera de respirer le même air qui n’est pas forcément pur. Le bébé pourrait également s’étouffer s’il dormait sur le ventre sur un matelas très moelleux.

Dans de rares cas, pour des raisons médicales, les médecins peuvent conseiller aux parents de faire dormir le bébé sur le ventre plutôt que sur le dos. Il s’agit de cas de bébés atteints de reflux gastro-œsophagien grave ou de certaines malformations des voies respiratoires supérieures, qui entraînent des épisodes d’obstruction aiguë des voies respiratoires. 

La position du sommeil sur le côté

Il est dangereux pour les bébés de dormir sur le côté car ils risquent de se retrouver sur le ventre, ce qui augmente le risque de la mort subite du nourrisson.

N’hésitez pas à demander l’avis du médecin de votre enfant pour un meilleur confort et une sécurité assurée ! 

Lire aussi La prochaine Albert Einstein est une jeune fille, et elle n’a que 9 ans

Contenus sponsorisés