Cette maman panique lorsque la langue de son fils se met à enfler et à devenir de plus en plus bleue

Chaque parent sur terre se sent toujours obligé de protéger son enfant du mieux que possible, de tout prévoir de sorte à ce qu’aucun mal ne l’atteigne ou ne mette sa vie en danger. Mais il suffit parfois d’un seul moment d’inadvertance pour que le pire se produise et que la vie de l’enfant ne tienne plus qu’à un fil. L’histoire du petit Riley Wooff et de sa mère, relayée par BBC News le prouve bel et bien.

Si vous avez des enfants, vous devez sans doute faire attention au quotidien à tout ce qui pourrait les mettre en danger. Eloigner les objets coupants, mettre hors de portée les substances chimiques potentiellement dangereuses, ou encore bloquer l’accès à la piscine pour les plus petits devient une préoccupation quotidienne. Sachant que beaucoup de décès infantiles sont dus à ce type de noyade et que 56% de ces accidents se produisent dans des piscines privées familiales et concernent notamment les enfants âgés de moins de 6 ans.
Mais il n’est malheureusement pas toujours possible de tout prévoir, puisque la vie quotidienne a toujours son lot d’imprévus. Cette histoire en témoigne.

Un accident qu’il était difficile d’imaginer comme étant possible

C’est à Lancaster, en Angleterre, que tout a commencé, lorsque Clare a compris que les jours de son fils étaient en danger à cause d’un objet aussi banal qu’une bouteille en plastique.

Langue coince dans la bouteille

Tout ceci s’est produit pendant que la maman et son fils étaient en voiture. Ce dernier assis à l’arrière buvant tranquillement d’une bouteille au couvercle rose en plastique. Lorsque sa langue est restée coincée, Riley a commencé à paniquer, ce qui a poussé Clare à arrêter la voiture pour essayer de l’aider, en vain.
Elle a alors emmené son fils à l’hôpital le plus proche et à sa vue, l’infirmière ne l’a plus lâché d’une semelle. Le jeune garçon n’arrêtait pas de pleurer et de paniquer. Le médecin qui l’a pris en charge a certes réussi à détacher le reste de la bouteille, mais le couvercle est resté solidement collé à la langue de Riley, ce qui a donné lieu à une situation inquiétante.
Il aura fallu l’intervention d’une équipe de dix personnes pour retirer le couvercle pendant que le petit était sous anesthésie. Suite à l’intervention des médecins, Riley s’est retrouvé hors de danger mais sa mère n’oublie pas pour autant la frayeur qu’ils ont subi.
Une histoire qui fait beaucoup réfléchir sur les dangers improbables qui peuvent se manifester et mettre en péril la vie de nos enfants.

Un cas qui n’est pas isolé

Dans une histoire relayée par le journal Le Monde, un enfant de 7 ans se serait également coincé la langue dans une bouteille, à Hanovre en Allemagne. L’incident se serait produit lorsque le petit a introduit sa langue dans la bouteille en inspirant de l’air, ce qui aurait donné lieu à un effet ventouse bloquant celle-ci au niveau du goulot.
Comme l’explique le média français, celle-ci peut mener à un oedème, une ischémie (défaut d’oxygénation, des douleurs, des lésions ainsi qu’une obstruction des voies respiratoires. Une crainte qui a d’ailleurs été émise par les médecins de Riley Wooff lorsqu’ils ont essayé de retirer le couvercle coincé au niveau de sa langue.
Ce cas qui éclaire sur un danger relativement rare en pédiatrie mais tout de même bien réel a également fait l’objet d’une étude de cas publiée par le European Journal of Anaesthesiology.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close