x

Cette maman découvre que sa fille a amené à l’école du lubrifiant sexuel à la place du gel hydroalcolique

Parfois, les enfants nous réservent de drôles de surprises. Découvrez l’histoire de cette maman qui a été choquée de savoir que sa fille de 5 ans avait emmené du lubrifiant à l’école. Cette dernière pensait qu’il s’agissait simplement de gel désinfectant.

Relayée par nos confrères du Daily Mail, cette erreur enfantine est hilarante. La fille de Louise ne se doutait certainement pas qu’elle exposerait la vie sexuelle de sa maman en emportant ce flacon. 

Cette maman trouve du lubrifiant dans le manteau de sa fille

Louise Hosie a été choquée lorsqu’elle a découvert que sa fille emmenait du lubrifiant à l’école au lieu du gel hydroalcoolique. Source : DailyMail

C’était un jour banal pour Louise Hosie, une maman de 36 ans. Et pour cause, elle a découvert en faisant la lessive que sa fille de 5 ans avait un flacon pour adultes dans la poche. Cette enfant n’a amené rien d’autre à l’école que du lubrifiant intime. Elle pensait qu’il s’agissait de gel hydroalcoolique pour les mains. Et le clou du spectacle était encore plus drôle parce que cette fillette s’appelle Summer et que la marque comporte son prénom. Elle s’imaginait qu’il s’agissait de son liquide personnel.

« C’est pour mes mains, pour les germes »

C’est seulement lorsque Louise a interrogé Summer qu’elle a découvert mortifiée que sa fille de 5 ans l’utilise pour désinfecter ses mains mais pas seulement. Elle le partageait également avec tous ses amis de l’école. « J’ai dit à ma fille : « Oh mon Dieu, pourquoi as-tu ça ? ».  Chose à laquelle l’intéressée a répondu : « C’est pour mes mains, pour les germes ». La preuve d’un quiproquo qui a valu à cette maman d’être sous le choc.  La vie de mère n’est pas de tout repos mais peut être vraiment drôle. Cela a été le cas pour cette mère qui s’est rendue compte qu’elle avait oublié ses enfants le matin en voulant les emmener à l’école. 

« J’aime ça parce que c’est chaud et doux » 

Après avoir trouvé le lubrifiant, la maman a dû expliquer qu’elle devait le récupérer. « Je lui ai dit que c’était pour moi et que ça devrait aller dans le placard », raconte-t-elle. Quand Louise a demandé à Summer si elle l’avait utilisé avec ses amis, elle a répondu par l’affirmative. « J’aime ça parce que c’est chaud et doux », a-t-elle adressé à sa mère. Cette dernière ne sait toujours pas combien de temps a duré cette drôle d’erreur. Aucun professeur ne lui a notifié cet objet.  Ce qui est sûr, c’est que cette anecdote a marqué Louise et lui a valu un nouveau surnom Lubey Lou [ndlr : Lou lubrifiant]

Cette petite fille a emporté le lubrifiant de sa maman avec elle en pensant qu’il s’agissait de gel hydroalcoolique. Source : Dailymail

Summer est une petite fille farceuse

« C’est tout Summer ça ! », s’amuse la mère en expliquant le côté espiègle de sa fille. Elle raconte que cette dernière a passé le confinement à faire des bêtises avec ses frères, des adolescents de 14 et 16 ans. Lubey Lou raconte que pendant que ses derniers faisaient des vidéos sur les réseaux sociaux, elle a cassé un œuf sur la tête de son frère Liam. Louise compte bien rappeler à sa fille son erreur hilarante lors de sa majorité. Le quotidien d’une maman est parfois ponctué de moments drôles. Lorsque sa nièce s’est occupée de sa fille, cette mère est tombée sur des photos hilarantes.  

La petite fille partageait le lubrifiant qu’elle pensait être un désinfectant avec ses amis. Source : Dailymail

Le rire est bon pour la santé

Comme pour Louise qui aurait pu se fâcher pour cette erreur innocente, de nombreuses situations prêtent à rire. Plaisanter allège des situations que l’on estime grave mais est aussi un remède naturel. Se payer une bonne tranche de rigolade est un excellent remède anti-stress. Et pour cause, en riant, vous diminuez votre taux de cortisol, autrement dit l’hormone du stress. Une raison de souvent prendre les choses à la dérision et de rire de tout, même de soi ! Cette étude prouve que le rire spontané ou simulé augmente la tolérance à la douleur et rend plus détendu. Ce geste qui stimule les zygomatiques régule également l’humeur. Le rire booste la production d’endorphines, des neuropeptides qui agissent comme des neurotransmetteurs donnant une sensation d’euphorie. Un argument convaincant pour ne jamais se prendre au sérieux ! Votre façon de rire peut également en dire long sur votre personnalité.

Contenus sponsorisés
Loading...