Cette maman accouche en 27 secondes en ne poussant qu’une fois

Alors que la grande majorité des femmes enceintes peuvent passer de longues heures de travail, cette maman a eu la chance de ne pousser qu’une fois. Découvrez l’accouchement exceptionnel de Sophie Bugg qui a donné la vie au milieu de la nuit. Il a duré 27 secondes.

Relayé par nos confrères du site britannique The Mirror, l’histoire de cette mère est hors du commun. Et pour cause, elle a attendu moins d’une minute pour mettre au monde son bébé alors qu’elle avait une envie pressante.

« Elle était incroyablement rapide »

Rien ne prédestinait Sophie Bugg, une jeune femme de 29 ans à accoucher aux toilettes au milieu de la nuit. Chris, son conjoint a dû se montrer réactif pour prendre le bébé de sa petite amie d’entre ses jambes. C’est comme ça que la petite Millie est née en 27 secondes. La mère au foyer de trois enfants s’étonne de la rapidité de cette naissance. « Elle était incroyablement rapide » s’émerveille-t-elle. Elle ajoute qu’elle pensait devoir aller aux toilettes avant de se retrouver avec un nouveau-né dans les bras. 27 secondes ont séparé l’envie pressante de la maman et la naissance du bébé. « Je n’avais aucune douleur et mes eaux ne s’étaient pas rompues. Cela peut sembler grossier mais j’avais simplement l’impression que je devais aller à la selle » raconte-t-elle.

Sophie Bugg enceinte – Source : SWNS.com

« Sa tête était complètement sortie »

Sophie Bugg raconte qu’au moment où elle est sortie du lit, elle a appelé une amie pour lui dire qu’elle ne se sentait pas bien avant de poser son téléphone sur un support aux toilettes. Ensuite, la maman s’est contracté et a réalisé que quelque chose était sorti par l’avant. « J’ai mis ma main entre mes jambes et sa tête était complétement sortie » décrit-elle. C’est à ce moment-là que la mère a appelé son petit ami à l’aide après s’être déplacée vers les escaliers avec la petite Millie entre les jambes. Il semblerait que cette histoire ne soit pas un cas isolé pour la maman de 29 ans car elle a l’habitude d’accoucher rapidement. En cas d’accouchement à la maison, il est important de connaître certaines règles.

Un accouchement aux toilettes en 12 minutes

Si la petite Millie est née en 2021 en quelques secondes, sa sœur est également une naissance express dans les mêmes circonstances. Paige est née en 12 minutes alors que Sophie se rendait aux toilettes au milieu de la nuit. Le bébé est né, comme sa petite sœur, sans que les eaux ne se rompent, dans son sac amniotique. C’est un ambulancier qui a pu l’ouvrir en toute sécurité pour accueillir le nouveau-né. Même histoire pour Lexie, un garçon maintenant âgé de 2 ans, qui est né à l’hôpital au lieu des cabinets. 26 minutes auront séparé les contractions de Sophie et la naissance du petit garçon.

La petite Millie – Source : SWNS.COM

« Les médecins étaient tellement inquiets »

La maman de trois enfants raconte que son premier bébé était une expérience unique et qu’il est incroyable d’avoir un bébé à la maison. « Quand j’étais enceinte de mon deuxième, les médecins étaient tellement inquiets du fait de la rapidité avec laquelle j’ai eu mon premier qu’ils ont provoqué mon accouchement » raconte Sophie qui ajouté qu’elle était soulagée de se retrouver à l’hôpital pour soigner son cadet. Et elle ne sera pas au bout de ses surprises puisque le benjamin viendra en seulement 27 secondes. « Je ne pouvais pas croire à quelle vitesse elle est arrivée » se souvient-elle. Elle raconte que la petite Millie est venue encore plus vite que tous ses enfants.

Millie est née deux jours avant la date prévue de l’accouchement

Si la jeune maman accouche très rapidement, ce n’est pas le fruit du hasard. Cette particularité est issue d’une spécificité anatomique chez Sophie. Elle explique : « Mon corps ne me donne pas les signes du travail. Ma sage-femme et mon consultant m’ont dit que je passe de « zéro à un bébé », je ne me dilate pas comme une personne normale » indique-t-elle. Cela également été le cas pour Millie qui est née deux jours avant la date prévue de l’accouchement, soit le 23 mars.

Comment se déroule un accouchement ?

Malheureusement, tous les accouchements ne se déroulent pas aussi rapidement que Sophie. Seulement, trois étapes caractérisent ce moment si spécial qui, à voie basse, démarre lorsque le col de l’utérus est dilaté à 3 centimètres. La première étape dure environ huit heures pour que la dilatation atteigne 10 centimètres. A mesure que le travail avance, les contractions sont plus longues et douloureuses. La femme pourra choisir la péridurale pour moins les ressentir. La seconde étape est appelée « l’expulsion » et elle dure jusqu’à 40 minutes pour une première naissance. A ce moment-là, les contractions sont courtes et le bébé descend tête vers le bas. La naissance est appelée la délivrance et elle est caractérisée par des contractions servant à expulser le placenta. Le médecin vérifie son intégrité et l’épisiotomie est recousue, si cette intervention a été réalisée.

Lire aussi Regardez la réaction de cette maman furieuse contre l’école qui enseigne la sexualité à des enfants de 5 ans

Contenus sponsorisés