Cette maman met en garde contre les dangers des bougies parfumées sur les bébés

Cette maman met en garde contre les dangers des bougies parfumées sur les bébés


Cette maman a mis son bébé en danger à cause d’un produit que nous avons tous à la maison

La décoration de notre foyer permet un sentiment de bien-être et de réconfort car après une longue journée de travail, nous n’avons qu’une hâte, celle rentrer chez nous. Pour que notre maison ait l’ambiance de détente qui nous convient, nous utilisons des bougies parfumées aux senteurs de bois ou de fruits rouges par exemple, laissant une agréable odeur. Mais des dangers existent quant à l’utilisation de ce genre de bougies !

Cette maman a mis son bébé en danger

Peu de gens sont au courant que les bougies parfumées sont dangereuses, voire cancérigènes. C’est l’expérience que cette jeune maman, Meghan Budden, a vécu en découvrant ce qui se passait chez son nourrisson. Découvrez son histoire ! 

Témoignage

Meghan allaite son bébé, quand elle aperçoit des petits points noirs mystérieux dans ses narines. Ce qu’elle découvrira par la suite, c’est que ces tâches sont responsables d’environ 20.000 décès chaque année !

Cette maman a mis son bébé en danger

Tout se passe ordinairement dans le New Jersey, lieu de résidence de Meghan et son mari Jeff. Elle vient de finir de nourrir son bébé, nommé Jimmy, puis elle nettoie son nez. Elle remarque sur le mouchoir qu’il y a des dépôts noirs. Elle regarde donc, comme toutes les mères le font, qu’il y a des points noirs à l’intérieur du nez de son petit garçon.

Cette maman a mis son bébé en danger

N’ayant aucune idée de la cause de ces tâches noires qui restent dans le nez de son bébé même après un nettoyage, elle jette un œil autour d’elle. Elle réalise, quand elle voit les bougies parfumées allumées chez elle, que ces tâches noires sont en fait de la suie. Sur la boîte de la bougie figure un avertissement concernant la durée de combustion. C’est écrit en petits caractères qu’il ne faut pas la laisser allumée plus de trois heures. 

Cette maman a mis son bébé en danger

En fait, ces bougies parfumées produisent de la suie qui se propage dans la pièce et que Jimmy a respirée. Meghan tient donc à avertir, à cause de son expérience, tous les parents sur les dangers des bougies parfumées. Et d’après les statistiques, nous devons nous méfier de ce genre de bougie !

Selon un rapport de l’Institut National de l’Environnement industriel et des risques (INERIS), datant de 2015, on estime qu’il y a 20% des français qui brûlent de l’encens dans leur habitat ainsi que les bougies parfumées. L’utilisation de ces parfums d’ambiance est ancrée dans les mœurs depuis un certain temps. Mais l’inhalation de petites particules, rejetées dans l’air lors de la combustion des bougies ou de l’encens est liée à des maladies cardio-vasculaires, à de l’asthme, à des bronchites et autres maladies respiratoires. 

De plus, la suie serait responsable d’environ 300 000 crises d’asthme et de 2 millions de journées de travail perdues en raison des problèmes respiratoires.
On n’en meurt pas mais notre santé, à long terme, peut en pâtir, selon l’utilisation individuelle que l’on fait de ces produits. Si vous utilisez régulièrement des bougies parfumées, l’air dans votre maison peut être comparé à celui en milieu urbain, d’après l’inspection suédoise des produits chimiques. 

En effet les particules dans l’air sont si fines qu’elles sont indétectables. Plusieurs recommandations existent concernant l’utilisation des bougies parfumées : 

  • Respectez la durée de combustion 
  • Gardez la mèche à la bonne longueur
  • Ne laissez jamais une bougie sans surveillance 
  • Utilisez un support adapté 
  • Utilisez des bougies parfumées à la cire végétale naturelle, comme la cire d’abeille. 

De même, pensez aux alternatives naturelles pour préserver votre santé et avoir une odeur agréable dans votre maison comme le pot-pourri, le diffuseur d’huiles essentielles, le spray désodorisant maison ou le fait de brûler des écorces d’agrumes. 

Cette maman a mis son bébé en danger

Heureusement, tout se termine bien pour Meghan et son fils. La famille n’a pas remarqué d’effets secondaires depuis l’incident et Jimmy, du haut de ses un an et demi se porte à merveille. Mais la jeune maman insiste sur l’importance de bien lire les emballages et les avertissements. Elle espère que cette histoire incitera les parents à être plus vigilants ! 

Partagez cette histoire pour que les risques liés à l’utilisation des bougies parfumées soient connus de tous ! 


Loading...