Cette maman a failli perdre ses intestins à cause de la cicatrice de la césarienne qui a éclaté

Cette maman a failli perdre ses intestins à cause de la cicatrice de la césarienne qui a éclaté


Cette maman a failli perdre ses intestins à cause de la cicatrice de la césarienne qui a éclaté

Certaines plaies liées à des opérations chirurgicales peuvent mal cicatriser et présenter des complications. Une mauvaise cicatrisation relative à une césarienne, par exemple, peut engendrer des cicatrices adhérentes, larges ou irrégulières ou encore des bourrelets sur la cicatrice. Toutefois, l’histoire de cette femme, relayée par le Daily Mail, a fait le tour des réseaux sociaux. Il s’agit d’une mauvaise cicatrisation de sa césarienne qui aurait pu tourner au drame.

Un traumatisme, qui n’est pas prêt d’être oublié

Cette maman a failli perdre ses intestins à cause de la cicatrice de la césarienne qui a éclaté

Mel Bremner, une jeune maman de 38 ans, venait d’accoucher par césarienne d’une petite fille. L’opération s’est déroulée sans complication et les médecins de l’hôpital avaient jugé bon de la laisser quitter l’établissement après quelques jours.

Cette maman a failli perdre ses intestins à cause de la cicatrice de la césarienne qui a éclaté

Toutefois, l’impensable s’est produit le lendemain, au moment où Mel devait prendre sa douche. Alors qu’elle s’était penchée pour prendre le shampooing, elle a remarqué que ses intestins glissaient hors de son estomac. Le premier réflexe qu’a eu Mel a été de mettre ses mains par-dessous afin de les attraper. Le choc qu’elle a eu, combiné à la douleur qu’elle ressentait, étaient tels qu’elle était dans l’incapacité de hurler.

Suite à ce dramatique incident, son mari lui a porté secours et a appelé les urgences. Mel s’est ensuite faite opérer et après quelques jours, elle était hors de danger.

Cette maman a failli perdre ses intestins à cause de la cicatrice de la césarienne qui a éclaté

Le personnel de l’hôpital a supposé que pendant l’opération de la césarienne, le fil avait peut-être été coupé trop court ou qu’il n’avait pas été noué convenablement.

Quoi qu’il en soit, il est clair qu’une césarienne n’est pas une solution de facilité comme le prétendent la plupart des gens.

La césarienne, une opération plutôt délicate

Actuellement, en France, 20% des accouchements se font par césarienne. Le recours à cette opération peut être par choix mais surtout par nécessité, lorsque le col de l’utérus ne s’ouvre pas suffisamment pour laisser libre cours à un accouchement normal et de ce fait, la vie de l’enfant et de la mère peuvent être en danger. De même que la césarienne peut être programmée lorsque l’accouchement par voie normale est contre–indiqué.

Quoi qu’il en soit, cette opération lègue une cicatrice au niveau de la peau mais aussi de l’utérus. Et les complications peuvent être délicates au niveau de l’utérus cicatriciel, en cas de grossesses ultérieures.

Par ailleurs, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) précise bien que la césarienne ne doit être pratiquée qu’en cas de nécessité et lorsque l’accouchement par voie basse représente un risque pour la mère et l’enfant. Pour corroborer cet état de fait, une étude du département de gynécologie de l’Université München, a conclu que la césarienne est associée à un risque accru pour la mère et l’enfant et ne peut être considérée comme similaire à l’accouchement normal.

Soins de la cicatrice de la césarienne

La cicatrice de la césarienne est généralement recouverte de pansement et nécessite des soins par des infirmiers. Et, sauf dans les cas de fils résorbables, les agrafes ou les fils de suture peuvent être retirés dans les 5 à 10 jours après l’opération.

Toutefois, des précautions sont à prendre lors de la cicatrisation :

– Eviter de frotter la cicatrice en faisant sa toilette ;

– Faire en sorte de bien sécher la cicatrice avec un papier doux jetable ou encore avec un séchoir afin de minimiser le risque d’infection ;

– Se nettoyer les mains avant de toucher la cicatrice.

Des tiraillements peuvent être ressentis, relatifs à la cicatrisation des tissus et peuvent durer plusieurs semaines en s’accompagnant d’une insensibilité de la peau autour de la cicatrice. A cet effet, des massages spécifiques peuvent être pratiqués avec des crèmes ou de l’huile d’amande douce, afin d’activer la sensibilité et favoriser la cicatrisation.

Certains défauts de la cicatrisation peuvent être traités par des séances de kinésithérapie ou d’ostéopathie. De même que la chirurgie esthétique peut y remédier.

Complications de la cicatrice de césarienne

Des complications peuvent survenir comme :

– Une mauvaise suture de la plaie, associée à du pus ou à un écoulement de sang ;

– Un hématome sous la cicatrice ;

– Une infection qui se traduit par de la fièvre et une rougeur. Des soins désinfectants doivent être prodigués, accompagnés éventuellement de prise d’antibiotiques.

Toutefois d’autres complications peuvent survenir, concernent cette fois l’utérus qui peut ne pas cicatriser totalement et devenir fragile. Il peut aussi présenter un nodule d’endométriose, qui peut être douloureux ou encore peut présenter un isthmocèle qui se traduit par des saignements douloureux et dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire.


Loading...