Pendant l’échographie, son coeur se brise quand elle comprend qu’elle ne porte plus de bébé

La fausse couche, très fréquente dans les trois premiers mois de grossesse, est une interruption spontanée de la grossesse, elle touche 200.000 femmes par an dans le monde. Elle est causée très souvent par une anomalie génitale, des malformations du fœtus ou lorsque ce dernier ne parvient pas à s’implanter dans l’utérus. Les saignements, les douleurs dans le bas du ventre sont les seuls symptômes d’une fausse couche. Emily Christine Fauver a vécu cette malheureuse expérience et elle nous raconte comment elle perdu son premier bébé.

Adieu, mon enfant !

Emily Christine et Dylan Fauver sont un jeune couple américain qui vivait en parfaite harmonie. Après un an de mariage, ils décident de faire grandir leur famille et d’avoir un bébé, mais leur rêve ne se réalise pas si facilement. Le couple traverse une rude épreuve et la maman décide de parler et de partager leur histoire à cœur ouvert sur Internet.

Après avoir appris qu’elle était enceinte, Emily a commencé ses séances d’examen et d’échographie. Lors d’une échographie de routine, elle a malheureusement su qu’elle portait un fœtus mort.

Cette jeune femme va pour une échographie et regardez la surprise qui l’attend

Voici le message d’Emily qu’elle a tenu à partager sur sa page Facebook : « Avant l’échographie, j’étais obligée de boire beaucoup d’eau et de ne pas uriner, car ils disaient que j’avais besoin d’une vessie pleine afin de pouvoir voir le bébé clairement pendant l’échographie. Je suis entrée ensuite dans la pièce du fond et j’ai été accueillie avec le sourire de tout le monde parce que comme nous le savons tous, le bonheur de porter un enfant est contagieux.

L’échographie a commencé et mon cœur battait à tout rompre et c’était tellement magique! J’ai vu les images juste en face de moi et elles étaient différentes de celles que j’avais vues sur Facebook, postées par toutes mes amies.  À ce moment-là, j’ai su que quelque chose n’allait pas bien.

Nous n’avons rien vu dans les images, parce que mon corps était à quelques heures seulement de faire une fausse couche. Le médecin était silencieux et il a quitté la pièce. Dylan m’a vite assurée que ‘tout allait bien’ mais moi je savais que quelque chose n’allait pas, et c’était le cas.

Cette jeune femme va pour une échographie et regardez la surprise qui l’attend

Je me rappelle avoir eu peur de pleurer et je me rappelle aussi avoir retenu mes larmes devant mon mari. J’étais d’ailleurs incapable de le regarder dans les yeux parce que je savais que sa douleur me briserait le cœur. Je suis rentrée chez moi et je devais laisser mon corps suivre son cours naturel, selon le médecin.

Mais on ne m’a pas averti que mon corps avait besoin de plusieurs semaines pour se rétablir. On ne m’a pas dit à quel point il serait difficile de dire à ma mère ce qui était arrivé et que mon corps allait continuer à penser que j’étais enceinte pendant des semaines. On ne m’a pas informé à quel point il serait difficile de dire aux gens que j’allais bien alors que ce n’était pas le cas. On ne m’a pas dit que ça allait me transformer en une personne jalouse du jour au lendemain. On ne m’a pas dit à quel point la question ‘quand est-ce que tu auras des enfants ?’ allait me torturer. Et on ne m’a pas dit que cela serait si difficile de perdre une personne que je n’avais jamais rencontrée.

Vous allez vous demander peut-être pourquoi j’ai choisi de parler de cela après des mois, mais c’est la réalité : le temps ne soigne pas toutes les blessures, alors j’espère que partager mon histoire pourra m’aider. Je partage également mon histoire et mon expérience pour aider et rassurer les autres femmes qui sont passées ou qui passent par cette même expérience et qui pensent qu’elles sont seules. Gardez l’espoir en la vie !

Voilà mon espoir et mon message pour vous…
J’espère que vous ne vous sentirez pas seule.
J’espère que vous ne reteniez pas vos larmes.
J’espère que vous verrez la lumière au bout du tunnel.
J’espère que vous trouverez la paix.
J’espère que vous n’aurez pas peur de réessayer.
J’espère que vous ne vous en voudrez pas.
J’espère que vos amis et proches vous serreront dans leurs bras un peu plus fort.
…et j’espère que vous célébrez la vie de ce bébé autant que vous célébrerez celle du prochain parce que peu importe à quel point sa vie a été courte, toutes les vies méritent d’être célébrées. »

L’histoire d’Emily et Dylan est très bouleversante et émouvante, mais leur témoignage aidera les autres couples qui ont traversé cette triste épreuve de la fausse couche.

Partagez ce message puissant, vous pouvez apporter du réconfort et du soutien à toutes celles qui en ont besoin en leur rappelant qu’elles ne sont pas seules.

Lire aussi Cette femme donne naissance à 10 bébés alors que les médecins n’en n’avaient vu que 6 à l’échographie

Contenus sponsorisés