Propriétaires de chiens: méfiez-vous des intoxications à l’eau pendant l’été

L’histoire qui suit a été partagée plus de 88 000 fois sur Facebook. Il s’agit d’un terrible incident survenu pendant des vacances en famille au bord d’un lac aux États-Unis. Découvrez l’histoire Schnauzer, un chien de 2 ans, mort à la suite d’une intoxication hydrique.

Il y a quelques semaines, Jen Walsh alla passer une journée au bord du lac en famille en compagnie de leur chien de 2 ans, Hanz. Fidèle à ses habitudes, Jen joue à jeter un bâton ou une balle dans l’eau que Hanz se presse d’aller récupérer. Après avoir passé près de deux heures à jouer près du lac, Hanz semble aux anges et personne ne pouvait se douter du danger dans lequel il se trouvait.

Cette intoxication tue de plus en plus de chiens pendant l’été

Au bout de quelques temps, Jen se mit à prendre conscience que quelque chose n’allait. La dernière fois qu’il était retourné du lac, Hanz ne s’était pas ébroué comme à son accoutumée. Après quelques minutes, le chien sortit hors de l’eau, complètement léthargique.

Cette intoxication tue de plus en plus de chiens pendant l’été

La famille décide alors de le porter en urgence chez le vétérinaire où le chien fut pris en charge immédiatement. Rapidement, la nouvelle tombe. Hanz est mort. Quelques temps après le décès de son chien, Jen était informé de ce qui lui était arrivé. Il avait souffert d’une intoxication à l’eau.

Cette intoxication tue de plus en plus de chiens pendant l’été

Appelée également hyponatrémie, l’intoxication à l’eau tue des milliers de chiens tous les ans.  Celle-ci est due à une accumulation excessive d’eau dans l’organisme par rapport à celle du sodium. Elle peut survenir en cas de perte de sel supérieure aux pertes hydriques, lors de vomissements, de diarrhées, mais aussi en cas d’ingestion d’eau supérieure à son élimination rénale.

Comment reconnaît-on l’intoxication à l’eau ?

Les manifestations du syndrome d’intoxication à l’eau sont multiples :

  • Fatigue
  • Maux de tête
  • Crampes musculaires
  • Perte d’appétit
  • Nausée et vomissements
  • Convulsions

Parfois, l’intoxication à l’eau peut provoquer la perte de connaissance que l’on appelle « coma hydraulique ». Les petits chiens qui débordent d’énergie présentent un risque élevé de se faire intoxiqués car ils aiment jouer dans l’eau et peuvent absorber un volume trop élevé de liquide pour leur petit gabarit.

Que faire en cas d’intoxication à l’eau ?

Si votre chien présente les symptômes décrits plus hauts, amenez-le rapidement chez votre vétérinaire ou aux urgences vétérinaires. En attendant l’arrivée du corps médical, vous pouvez provoquer des vomissements à condition qu’il soit conscient. Évitez de faire vomir un animal évanoui, autrement il court le risque d’avaler son propre vomi et ainsi contracter une pneumonie. Les traitements prescrits par les médecins comprennent généralement l’administration intraveineuse de diurétiques, utilisés pour augmenter l’élimination du sodium et de l’eau par le rein, et de médicaments pour réduire l’enflure du cerveau.

Ingestion d’eau salée

Les chiens qui nagent dans l’océan courent le risque de déglutir trop d’eau salée, en particulier s’il y a des vagues. Les symptômes peuvent aller des vomissements à des manifestations d’ordre neurologiques telles que la perte de coordination, les crises d’épilepsie, la dépression progressive et un gonflement du cerveau. L’intoxication par l’eau salée peut être mortelle et des soins vétérinaires immédiats sont obligatoires.

Si vous êtes propriétaire d’un chien, soyez très attentifs à ses faits et gestes lorsqu’il joue dans l’eau. Certains chiens aiment se retrouver au milieu des vagues et se submerger d’eau. Pensez à lui donner de l’eau potable  à boire afin qu’il ne soit pas tenté de boire l’eau de mer.

Lire aussi Test visuel : C’est un homme ou un chien ?

Contenus sponsorisés