Cette fillette de deux mois meurt après que sa mère lui ait donné une banane

Souvent, devenir mère est vécu comme une expérience extatique qui fait naître des émotions indescriptibles. Ce petit être fragile et innocent que l’on accueille devient une partie de soi-même qui doit être constamment choyé et protégé. Mais même avec toutes les bonnes intentions d’une maman, certains accidents imprévisibles peuvent survenir et bouleverser l’harmonie du moment. Découvrez le récit poignant d’une fillette de 2 mois qui meurt après que sa mère lui ait donné une banane.

Les premiers mois qui suivent la naissance d’un bébé sont souvent les plus difficiles à gérer pour les parents. Les pleurs et les cris incessants, les réveils nocturnes et les responsabilités qui s’ajoutent du jour au lendemain peuvent engendrer une grande fatigue émotionnelle. En sus, certains parents ont du mal à décrypter le langage de leur bébé et peuvent se sentir perdus face à cette situation. Selon une histoire tragique relayée par CNN Indonesia, une mère a donné une banane à sa fillette de 2 mois qui est morte quelques minutes plus tard.

Un bébé meurt après avoir avalé une banane

Les accidents domestiques peuvent avoir des conséquences dramatiques. Dans l’Ouest de Jakarta en Indonésie, un drame sans nom a eu lieu un dimanche matin. Yuri Sari, mère de 27 ans, avait deux jumelles de seulement deux mois. Ignorant les risques encourus, la mère a donné deux cuillères de banane à ses bébés alors qu’ils ne devaient pas encore consommer d’aliments solides. Selon les rapports de police, une des fillettes a été retrouvée inconsciente et a été transportée immédiatement dans une clinique. Le bébé saignait sur le chemin et les soignants n’ont pas pu le sauver. En réalité, la fillette était déjà morte avant d’arriver à la clinique. La mère, Yuri, n’avait pas mesuré la gravité de son acte avant que le drame n’ait eu lieu. Et pour cause, une des jumelles s’est étouffée après avoir consommé quelques cuillères de banane. Convoquée au poste de police, la mère a déclaré qu’elle ne savait pas que ses bébés ne pouvaient pas encore recevoir d’aliments solides.

bananes

Le bébé s’est étouffé à cause d’une banane  – Source : spm

Pour connaître la cause exacte de la mort, le corps du bébé a été transféré dans un autre hôpital en vue de réaliser une autopsie. Il a été conclu que le nourrisson n’avait pas de signe de blessure ou d’abus physique sur le corps. Toutefois, une tranche de banane s’était coincée dans ses voies respiratoires, entraînant son étouffement. Ainsi, la mère n’a pas été tenue responsable du décès du bébé. D’après les rapports de police, la mort de l’enfant était due à un accident domestique causé par l’ignorance de la mère.

Les bons réflexes pour protéger les nouveaux-nés face à l’étouffement

Noyades, chutes, intoxications, brûlures, étouffements ou encore électrocutions sont des accidents domestiques qui peuvent survenir de façon imprévisible et avoir des conséquences dramatiques chez l’enfant en bas âge. Les accidents par étouffement se manifestent généralement chez les enfants de moins de 6 ans comme c’est le cas de ce bébé étouffé après avoir pris son biberon. Pour éviter ces risques, certains gestes sont de mise :

  • Ne pas laisser de bonbons, de jouets, de capuchons de stylo, de barrettes ou encore d’aliments comme les olives, les noix ou encore les cacahuètes à portée d’un enfant
  • Veiller à donner à l’enfant une alimentation adaptée à son âge
  • Surveiller l’enfant pendant qu’il mange et qu’il joue
  • Utiliser un lit ou un matelas conforme aux exigences de sécurité
  • Mettre l’enfant dans une gigoteuse adaptée à sa taille
  • Ranger les sacs plastique, les foulards, les écharpes ou encore les ceintures loin des enfants
  • Coucher l’enfant sur le dos et dans son lit
  • Éviter de lui laisser un oreiller, une couverture ou une couette si vous n’êtes pas là pour le surveiller
  • Ne pas laisser de peluches ou de poupées dans son lit
  • Ne pas laisser un animal s’approcher de votre enfant sans surveillance

À quel âge peut-on donner des aliments solides à son enfant ?

D’après Hélène Baribeau, nutritionniste, l’enfant est prêt à recevoir des aliments solides aux alentours de 6 mois. Plus mature, son système digestif est alors apte à digérer des aliments autres que le lait maternisé ou maternel. Certains signes peuvent également indiquer que le bébé de six mois est prêt à recevoir cette nourriture en complément. Parmi eux : la capacité de s’asseoir ou de détourner la tête lorsqu’il a suffisamment mangé, un intérêt pour les aliments consommés par son entourage (il essaie de les attraper et de les porter à sa bouche), une faim plus importante malgré le fait d’avoir fini le biberon…etc. A savoir que pour introduire un aliment solide (toujours en complément du lait), il est recommandé d’essayer un nouvel aliment tous les 3 jours pour tester la tolérance du bébé. Si aucune réaction ne se produit après ce délai, il est possible d’en introduire un nouveau, en veillant à privilégier les aliments natures, sans sucre, sel ou épice ajouté.

Lire aussi Ce bébé a la main paralysée après avoir touché une araignée dans une banane : les symptômes qu’il a eus

Contenus sponsorisés