Cette fille de 15 ans doit être opérée d’urgence après un viol collectif de 10 personnes

Le viol est une réalité qui est malheureusement présente dans les quatre coins du monde. Des millions de victimes sont concernées et voient leur vie à jamais changée. Parmi elles, une fille dont le 15èmeanniversaire a viré au drame. Tout d’abord droguée, elle aurait ensuite été violée par dix hommes lors de sa fête. Cette attaque sexuelle lui a valu d’être opérée. Les détails de ce récit tragique ont été relayés par le journal La Nacion.

Selon les rapports des autorités argentines et des médecins l’ayant examinée, l’adolescente fêtait son anniversaire avec ses amis et sa famille avant d’être emmenée chez un voisin, puis brutalement attaquée. L’un des auteurs du viol serait un jeune homme de 18 ans. Ce dernier a été également accusé de l’avoir droguée.

Une fête d’anniversaire qui tourne au drame

Selon les informations relayées par La Nacion, il aurait fait en sorte de conduire la victime chez lui après lui avoir donné une boisson qui semblait être de l’alcool. D’après un témoin oculaire, la fille titubait pendant qu’elle sortait de chez elle.

Lorsque sa famille et ses amis ont réalisé qu’elle avait disparu, ils ont commencé à la chercher. Mais ce n’est que quelques heures plus tard, qu’ils l’auraient découverte errant dans la rue près de sa maison. Un sort qui, pour certaines victimes, peut même conduire à la mort, comme en atteste le triste cas de Rehtaeh Parsons

fille de 15 ans
La fille de 15 ans a affirmé avoir été violée par 10 hommes – Source : The Sun 

La victime était couverte de sang

La jeune fille a été vue couverte de sang et désorientée. Elle a ensuite affirmé avoir été violée par 10 hommes au domicile du jeune homme de 18 ans. Elle se serait effondrée, avant d’être précipitée à l’hôpital où les médecins ont constaté que les blessures correspondaient à une agression sexuelle particulièrement violente. Ces derniers ont alors décidé de l’opérer en raison de « blessures génitales considérables ». De plus, elle a également eu besoin de deux transfusions sanguines, révèle le journal Todo Noticias.

Sa mère a déclaré : « Nous fêtions son anniversaire avec sa famille et ses amis. Il a mis quelque chose dans son verre et l’a emmenée hors de chez moi ». Elle a aussi ajouté que ni le suspect n’avait pas été invité. Selon elle, sa fille aurait été morte si elle ne l’avait pas conduite en urgence à l’hôpital et semble déterminée à se battre jusqu’à ce que justice soit rendue.

agresseurs 2
Un premier suspect a été arrêté – Source : The Sun 

Au moins 5 personnes impliquées dans l’affaire

Ramiro Gonzalez Raggio, chef de l’unité des crimes sexuels de la ville, a déclaré à Pagina12 qu’au moins cinq personnes seraient impliquées dans l’ignoble agression. En dehors du suspect principal, deux des auteurs seraient ses frères. Un autre suspect serait un homme de 26 ans, qui a été arrêté pour avoir participé à ce crime.

Pour l’heure, les policiers n’excluent pas la possibilité que d’autres personnes soient impliquées dans ce drame. Ces dernières pourraient être condamnées à 20 ans de prison. En outre, des voisins auraient mis le feu à la maison du premier suspect, ce qui aurait supposément détruit des preuves essentielles à l’enquête, indique The Sun. Un récit tragique qui rappelle le sort d’une fillette de 8 ans, violée par 16 de ses proches en Inde. 

Les répercussions psychologiques du viol chez l’adolescent

Il est clair que les conséquences psychologiques sont particulièrement graves et multiples chez l’adolescent victime de viol. La présidente de l’association Stop aux violences sexuelles, Violaine Guérin, décrit ces violences comme une « bombe à fragmentation ». Celle-ci pouvant avoir un impact considérable sur les personnes qui ont pu être exposées à ce crime. 

Les répercussions psychologiques peuvent alors inclure : la dépression, l’anxiété, la baisse de l’estime de soi, les troubles du comportement alimentaire, les troubles du sommeil, les addictions, les affections psychiatriques, l’automutilation, voire le suicide. Ce dernier cas est malheureusement bel et bien réel comme le démontre le cas d’une adolescente de 13 ans qui s’est donnée la mort après avoir été victime d’un viol collectif.

Lire aussi Après avoir tenté de violer sa nièce, ses proches lui coupent le pénis et le donnent à manger aux cochons

Contenus sponsorisés