Cette femme qui ne savait pas qu’elle était enceinte accouche dans l’avion

Contre toute attente, cette femme a mis au monde son petit garçon…dans un avion. Et pour cause, cette nouvelle maman ne savait pas du tout qu’elle était enceinte. Découvrez l’histoire de cette passagère qui a donné la vie alors qu’elle se rendait à Hawaii.

Relayée par nos confrères de Today, l’histoire de cette maman est hors du commun pour deux raisons. La première est qu’elle a accouché dans un avion et la seconde est qu’elle n’avait pas la moindre idée qu’elle était enceinte. 

femme avion 1
Lavinia Mounga – Source : Dailymail

« Nous avons entendu quelqu’un appeler un médecin »

Cette femme de l’Utah a eu la chance de pouvoir accoucher grâce à un médecin et trois infirmières néonatales qui étaient à bord de l’avion. Lavinia Mounga a pu mettre au monde le petit Raymond alors qu’elle était enceinte de 29 semaines , soit environ sept mois, sans en avoir la moindre idée. C’est grâce au docteur Dale Glenn, médecin généraliste au Hawaii Pacific Health et trois infirmières de l’hôpital de North Kansas City que l’accouchement a pu se dérouler facilement. « Nous étions à peu près à la moitié du trajet et nous avons entendu quelqu’un appeler un docteur » raconte une infirmière. Cette maman n’a pas été la seule à accoucher devant d’autres personnes puisque celle-ci a accouché dans la mer devant tout le monde.

femme avion 2
Les passagers de l’avion – Source : Tiktok

« Je comptais les minutes sur ma montre »

Puisque le petit Raymond est né à sept mois seulement, c’est tout un arsenal improvisé qu’ont dû déployer le médecin et les trois infirmières. Pour couper et nouer le cordon ombilical, ils ont dû utiliser des lacets. Les professionnels ont été ingénieux puisqu’ils ont mis des bouteilles au micro-onde pour chauffer le lit aménagé pour le bébé.

femme avion 3
La maman et son bébé dans l’avion – Source : GoFundMe

Ils ont également utilisé une montre intelligente pour mesurer son rythme cardiaque. Grâce à cette inventivité, ils ont pu garder le nouveau-né vivant pendant trois heures avant l’atterrissage. Le médecin raconte qu’il avait peur pour le bébé. « Je comptais les minutes sur ma montre pour voir où on en était dans le vol et à quel moment l’enfant arriverait à l’hôpital » relate-t-il. 

femme avion 4 801x1024 1
Lavinia et le Dr Glenn – Source :Today

La maman et son fils ont été escortés en premier

Cet accouchement a fait l’objet d’un Tiktok qui a fait le tour de la toile puisqu’il a été vu plus de 11 millions de fois selon NBC News. La vidéo a été publiée par Julia Hansen qui a documenté la naissance du petit Raymond et l’atterrissage de l’avion à Honolulu, trois heures plus tard.

femme avion 5
Une femme à bord de l’avion a immortalisé ce moment – Source : Dailymail

Cette femme et son amie ont raconté que cet accouchement avait créé une agitation dans l’avion tandis que certains passagers étaient plutôt paisibles. L’accouchement est un moment magique dans la vie d’une femme. Ces photos époustouflantes montrent la beauté de ces instants.

femme avion 6
Le bébé à l’hôpital – Source : Dailymail

« J’étais tellement chanceuse »

A l’arrivée, la maman et son bébé ont été escortés pour être emmenés au Kapiolani Medical Center for Women & Children d’Honolulu. « Nous avons tous pleuré. Elle nous a dit que nous faisions partie de sa famille et que nous étions toutes les tantes du bébé. C’était tellement génial de les voir » s’émeut une infirmière. 

femme avion 7 1024x574 1
Lavinia et les infirmières – Source : Today

La maman s’est dit submergée par cette expérience. « J’étais tellement chanceuse qu’il y’ait eu trois infirmières et un médecin dans l’avion pour m’aider, l’aider, le maintenir dans un état stable et s’assurer qu’il allait bien pendant toute la durée du voyage » se réjouit-elle. 

femme avion 8 838x1024 1
La maman entourée des soignantes – Source : Today

Déni de grossesse : des raisons psychanalytiques

L’histoire de cette maman montre bien qu’elle n’était pas consciente d’être enceinte, on parle alors de déni de grossesse. Interrogé par Psychologies, le docteur Navarro, président de l’Association française pour la reconnaissance du déni de grossesse explique que l’hypothèse psychanalytique peut être liée à ce dernier. Sophie Marinopoulos, psychanalyste et psychologue atteste que la psyché gouverne et peut donner « les signes du vivant et les entraver ». Questionnée par l’Express, l’experte souligne qu’il ne s’agit pas d’une maladie mais plutôt d’un signe de mal-être. Pour elle, c’est symptomatique d’un déni de son corps, de ses émotions, de son affectivité mais aussi de son altérité. La thérapeute confie que les femmes qui ont déjà subi un déni de grossesse sont souvent inexpressives émotionnellement et que ce phénomène cache des éléments qui peuvent être liés à la dépression. « Chaque situation demande d’aller à la quête de l’histoire singulière pour essayer de donner du sens au non sens que provoque le déni de grossesse » nuance-t-elle. En Grande-Bretagne, une jeune fille de 21 ans avait accouché de jumeaux dans les toilettes d’un restaurant, sans savoir qu’elle était enceinte. 

Lire aussi « Je prend soin d’un bébé depuis 10 mois – ses parents ne peuvent pas prendre l’avion pour le récupérer. »

Contenus sponsorisés