Cette femme prise en flagrant délit en plein rapport sexuel dit qu’elle était en train d’enlever son pantalon sale

Alors qu’elle était dans un parc, cette femme était en train de faire l’amour au vu et au su de tous. Découvrez l’histoire de cet attentat à la pudeur pris en flagrant délit. Pour se défendre, elle a prétexté qu’elle essayait de retirer son pantalon sale.

Relayé par nos confrères du site britannique The Sun, ce cas d’exhibitionnisme a choqué les occupants du parc où une femme était en train d’avoir un rapport sexuel. Elle a nié ce qu’on lui reprochait en bloc.

Un pantalon tâché par la bière

Si cette histoire d’attentat à la pudeur en plein parc est impressionnante, c’est parce que la délinquante ne s’est pas démontée face aux accusations d’une passante. Et pour cause, pour se défendre de son acte, la femme a nié en bloc et a dit qu’elle a retiré son pantalon parce qu’elle a renversé de la bière dessus. Elle a même été filmée à califourchon sur son partenaire par une maman en colère. Elle adressait aux amants : « Il y’a des enfants ici ! Vous vous moquez de nous ! » Comme ce couple, ces deux personnes ont été filmées à l’arrière d’un bus qui passait devant les écoles.

attentatpudeur
Attentat à la pudeur dans un parc – Source : The Sun

« Je ne porte pas de culotte parce que je suis grosse »

« La réalité ne correspond pas à ce que l’on voit sur la vidéo » se défend la femme accusée d’exhibitionnisme. Depuis que la maman a diffusé cet extrait, ces images ont été relayées sur les réseaux sociaux. La police a confirmé officiellement qu’il s’agissait bien d’un comportement indécent en public. Toutefois, la femme se défend toujours en parlant de son pantalon tâché. « Je ne porte pas de culotte parce que je suis grosse » affirme-t-elle. Elle ajoute qu’avec son partenaire, elle était simplement en train de s’amuser au parc pendant quelques minutes, sans jamais avoir de rapports sexuels. « Nous n’étions pas près d’enfants, nous étions au coin d’un champ » se défend-elle.

accusations 849x1024 1
La femme dément les accusations – Source : The Sun

« Je lui ai également présenté mes excuses »

 Après s’être défendue de ce qu’on lui reprochait, la femme a qualifiée la maman qui la filmait de « mal élevée ». Elle ajoute que cette dernière a oublié de montrer dans ces images à quel point le couple était loin des autres. « Sa vidéo ne montre pas non plus à quel point nous étions loin des autres. Je lui ai également présenté mes excuses mais elle n’a pas filmé ça » argue-t-elle. La jeune femme qui prétendait avoir sali son pantalon avoue finalement qu’elle est gênée pour sa famille mais qu’elle n’a pas honte parce que pour elle, elle n’a rien fait de mal. Cet attentat à la pudeur a amené IKEA à rappeler à ses visiteurs de ne plus se masturber dans leurs locaux.

filmee
Elle a été filmée – Source : The Sun

« Nous savons que nous avons mal agi »

Alors que la mère qui fréquentait le parc avec ses enfants était en train de filmer le couple, elle les interpelle en leur demandant si elle ne les dérange pas. « Non » répond le couple tout en concédant qu’il a mal agi. « Mon enfant a sept ans. Vous vous moquez de nous » hurle la femme offusquée qui réclame du respect de la part de ces deux personnes hors-la-loi. Thames Valley, porte-parole de la police a déclaré que cette affaire avait été enregistrée. Les images de ce couple ont été relayées en masse et ont été partagées sur la page Facebook du parc. Un internaute a écrit que cela ne le surprenait pas et qu’il s’agissait simplement d’ « un autre jour à Aylesbury » [ndlr : le parc où était la femme et son partenaire ». Un autre a écrit : « C’est dégoûtant ! Si vous lisez ceci et que c’était vous, honte à vous ! »

malagi
Elle concède qu’elle a mal agi – Source : The Sun

Qu’est-ce que l’exhibitionnisme ?

Décrites par le Dr George R. Brown, psychiatre spécialisé en sciences du comportement, les particularités des exhibitionnistes sont diverses. Ces derniers sont pour la plupart mariés et ont des difficultés à s’adapter socialement et sexuellement. Ils peuvent également avoir un trouble de la personnalité et ce comportement peut être animé par un désir intense que les autres soient témoins de leurs rapports sexuels. L’idée d’être observé par un public consentant est un moteur d’excitation et cela peut amener la personne atteinte de cette paraphilie à tourner des films pornographiques, par exemple. L’exhibitionnisme peut ne pas constituer de gêne dans la vie quotidienne et ne pas être accompagné de trouble psychiatrique. Ce comportement en public peut être passible d’une peine d’emprisonnement et d’amende. Cela n’a pas arrêté cette femme qui a continué à se masturber dans une voiture de police.

Lire aussi Salma Hayek est qualifié de « plus belle femme du monde » après avoir partagé une photo sur Instagram : découvrez-là

Contenus sponsorisés