Cette femme prend 9 selfies avec les hommes qui la harcèlent dans la rue

Noa Jansma, une jeune femme de 25 ans a pris la décision de dénoncer un fléau dont souffrent de nombreuses femmes dans les quatre coins du monde: le harcèlement de rue. En prenant des selfies avec les hommes qui l’accostent au quotidien, elle souhaite lever le voile sur l’objectification sexuelle de la femme.

Insultes, sifflements, attouchements, voici le quotidien que Noa a voulu pointer du doigt en prenant ces clichés avec ceux qui l’ont harcelée dans la rue. Relayés par le Huffington Post, ses selfies pris durant un mois ont été postés sur le compte Instagram @dearcatcallers, l’équivalent en français de « chers harceleurs ». Accompagnées des messages et des commentaires qu’elle a pu recevoir, ces images ont toutes recueilli des milliers de mentions « J’aime » et des centaines de commentaires. 

9 selfies pour dénoncer le harcèlement de rue

Qu’il soit d’ordre moral ou physique, le harcèlement de rue est un fléau qui doit être combattu car c’est le quotidien de nombreuses femmes qui n’ont pourtant rien demandé. À l’instar de celles qui ont montré leur décolleté pour le dénoncer, Noa a également décidé d’agir.

Entre des commentaires tels que : « Mmmm que tu es jolie et douce », «Tu es trop sexy, où vas-tu ? Est-ce que je peux venir ? », « Sexy ! Tu veux monter dans ma voiture ? », la jeune femme partage tout ce qu’elle subit au quotidien.  

Pleins feux sur cette problématique en images : 

1. Elle immortalise le moment avec ces 2 hommes

noa
Ils sourient en la suivant – Source : Noa Jansma/Instagram

2. C’est sur les réseaux sociaux que cette femme partage un selfie avec ses harceleurs

noa1
L’homme la suit dans la rue  – Source : Noa Jansma/Instagram

3. Il l’aurait suivi pendant 10 minutes avant de lui proposer de venir avec elle

noa2
L’homme la suit dans la rue  – Source : Noa Jansma/Instagram

4. Ces hommes lui auraient dit qu’elle était « belle et douce »

noa3
Ils posent pour le selfie  – Source : Noa Jansma/Instagram

5. Ce groupe d’hommes l’a sifflée en s’esclaffant

noa4
Ils posent pour le selfie  – Source : Noa Jansma/Instagram

6. Une scène qui n’est que trop banale pour cette jeune femme

noa5
Un classique selon elle – Source : Noa Jansma/Instagram

7. Les internautes étaient outrés qu’il la touche

noa6
Il faisait des bruits avec sa bouche – Source : Noa Jansma/Instagram

8. Cet homme l’a suivie et lui a proposé de monter dans sa voiture

noa7
Un harcèlement flagrant – Source : Noa Jansma/Instagram

9. « Je sais ce que je vais faire avec toi chérie »

noa8
L’homme la suit de près – Source : Noa Jansma/Instagram

En prenant ces selfies pendant un mois, Noa Jansma précise que son intention est de dénoncer ces hommes dont elle pense que les agissements sont inacceptables. Il faut en tout cas avouer que la façon dont elle a choisi de pointer du doigt le harcèlement dont elle est victime a eu le mérite d’interpeller les internautes. Cette femme avait quant à elle choisi une approche un peu plus directe

Comment combattre le harcèlement de rue ?

Selon l’association Stop harcèlement de rue, ce fléau qui, rappelons-le, peut également concerner les hommes, se traduit par des comportements qui interpellent verbalement ou non des personnes dans des lieux publics ou semi-publics. Ces derniers peuvent être humiliants, insistants, irrespectueux, intimidants, menaçants ou insultants en fonction d’une situation de handicap, de la couleur de peau, de l’orientation sexuelle, ou encore du genre, entre autres raisons. Pour lutter contre ce fléau dont de nombreuses personnes sont victimes, l’association recommande de :

  • Commencer par s’informer sur le sujet
  • Écouter celles et ceux qui en souffrent
  • Réfléchir à son propre comportement
  • Ne pas cautionner les agissements irrespectueux en riant ou en y participant
  • Sensibiliser son entourage

À savoir aussi qu’il ne faut pas confondre « drague » et harcèlement car si la première se construit à deux, le harcèlement, lui, se produit sans le consentement de l’autre.

Lire aussi Elle découvre que son petit ami l’a trompe grâce à un selfie

Contenus sponsorisés