Cette femme en avait marre des colorations pour cheveux, elle décide alors de transformer son look

Cette femme en avait marre des colorations pour cheveux, elle décide alors de transformer son look


Notre corps évolue tout au long de notre vie, ainsi les changements qu’il subit ne s’arrêtent pas après la période de croissance mais se poursuivent d’une manière assez différente. Les cheveux font partie de ces choses qui finissent bien souvent par changer au-delà d’un certain âge mais au lieu de voir ceci comme un défaut, il faut savoir gérer cette nouvelle apparence afin de faire ressortir tout son charme.

femme en avait marre des colorations pour cheveux

D’où viennent les cheveux gris ?

Le grisonnement des cheveux, autrement dit, la canitie, est un processus qui finit par se déclencher, aussi bien chez l’homme que chez la femme, au-delà d’un certain âge. Les circonstances et les raisons de sa manifestation changent cependant d’une personne à une autre, il y a par conséquent des facteurs tels que l’appartenance ethnique et les antécédents familiaux génétiques qui peuvent d’ailleurs aussi mener à une « canitie précoce ». Certains spécialistes donnent cette appellation aux cas où les cheveux gris font leur apparition avant la quarantaine.

Des études suggèrent qu’entre 6 et 23% de la population mondiale ont plus de la moitié de leurs cheveux qui grisonnent avant 50 ans. Il s’avère aussi que les personnes ayant des origines asiatiques et africaines subissent ce changement plus tardivement. D’un autre côté, la canitie se manifeste en moyenne à 34 ans chez les individus d’origine caucasienne et 44 ans chez les personnes d’origine africaine. Les cheveux grisonnants toucheraient visiblement les gens qui ont les cheveux foncés plus tôt tandis que ceux ayant des cheveux plus clairs seraient plus exposés à un changement certes plus tardif de la couleur de cheveux, mais plus accéléré et radical comparé aux autres.

La canitie peut aussi être provoquée par certaines maladies, notamment les pathologies auto-immunes comme l’hypothyroïdisme, l’anémie pernicieuse ou les cas de vieillissement prématuré tels que la progéria ou la pangeria.  D’ailleurs, 55% des personnes touchées par l’anémie pernicieuse finissent par développer une canitie totale avant la cinquantaine. Pour les personnes saines, 30% sont concernées par ce bouleversement capillaire.

Une femme qui en avait marre de devoir se colorer les cheveux

Se colorer les cheveux régulièrement engendre généralement des dépenses non négligeables que ce soit en argent, en temps ou en effort pour un résultat qui sera au final bien éphémère et peu satisfaisant sur le moyen terme. Cette femme en a eu du coup assez de se colorer les cheveux à chaque fois et a pris la décision de faire quelque chose d’assez osé et inattendu avec la précieuse aide de son coiffeur.

Agée de 41 ans, Kerry Grundhoefer avait des cheveux de couleur auburn, une nuance de roux, que bien d’autres femmes auraient aimé avoir, sachant que ses cheveux étaient sains, souples et qu’ils avaient du volume. Mais malgré cela, elle s’est rendu compte qu’elle était lasse de devoir se colorer les cheveux régulièrement afin de garder cette apparence-là.   

Kerry a du coup demande de l’aide à « The Makeover Guy », sachant que Christopher Jon Hopkins, qui est à la tête de cette société est célèbre pour changer l’apparence de plusieurs femmes et hommes afin qu’ils soient plus à l’aise dans leur peau et puissent mettre en avant leur véritable charme, peu importe leur âge.

femme en avait marre des colorations pour cheveux

Comme Kerry voyait que les cheveux gris s’imposaient un peu plus chaque jour, elle en est arrivée au point où elle n’avait plus aucune envie de les cacher ou de les recouvrir d’une autre couleur, elle s’est faite alors couper les cheveux. 

Après la transformation, lorsqu’elle s’est regardée dans le miroir, elle a pu apercevoir une femme audacieuse, pleine de charme avec des cheveux gris et bien plus courts.

Le relooking auquel elle a eu droit avec Christopher Hopkins était tout simplement fabuleux ! Et vous, vous oseriez faire la même chose ?