Cette femme de 93 ans est mise en prison pour ne pas avoir payé son loyer


Votre mère et votre père ne seront pas toujours là pour vous. Êtes-vous prêt pour le jour où leur santé sera en déclin et nécessite une assistance quotidienne ? Êtes-vous prêt à ouvrir votre maison pour que votre belle-mère ou votre beau-père vienne vivre avec vous et vos enfants ? Les personnes âgées ont besoin que leurs familles puissent être près d’elles, afin d’éviter des cas similaires à celui de cette femme de 93 qui a été mise en prison pour ne pas avoir payé son loyer, rapporte nos confrères du Telegraph.

Les personnes âgées dans notre monde moderne

Pour s’occuper des parents âgés, on fait souvent appel à une tierce personne. Cela peut être nécessaire dans certains cas en raison par exemple des obligations professionnelles, mais parfois c’est le choix par défaut de beaucoup de personnes pour leurs parents en âge avancé.
Malheureusement, de nos jours, trop peu d’entre de personnes âgées passent les dernières années en compagnie de leur famille. Au lieu de cela, elles s’installent dans des maisons de retraite, des Ehpad (établissements d’hebergement pour personnes âgées dépendantes), des complexes d’appartements entiers et d’autres lieux de vie qui continuent d’être construits pour les accueillir.

Quelles mesures pouvons-nous prendre pour aider nos parents âgés ?

Nous pouvons tous élaborer notre propre plan d’action avant que nos parents n’arrivent à une étape de leur vie où ils ont besoind’assistance. Si vos parents sont en bonne santé mentale, alors eux-mêmes et vos frères et sœurs devraient en parler au moins une fois par an, ou plus souvent, si nécessaire, en se posant les questions suivantes : Où papa et maman souhaitent vivre ? Si c’est avec la famille, alors qui assumera la garde au départ ? En quoi peuvent aider les autres frères et sœurs ?

Ne pas hésiter à prendre des initiatives. Si aucun de vos frères et sœurs ne semble enthousiaste à l’idée d’assumer le fait de prendre soin de vos parents dans leur vieillesse, prenez la responsabilité vous-même.

Vous n’avez pas nécessairement besoin que vos parents âgés emménagent chez vous. Il peut être plus sage d’avoir des projets pour que quelqu’un emménage dans leur maison. Cela pourrait s’avérer plus facile à faire pour les parents mais aussi pour leur enfant.
Il est également possible d’apporter son aide en se portant volontaire pour conduire les parents à leurs rendez-vous ou pour leur acheter leurs médicaments, ou en faisant le ménage dans leur maison quand c’est nécessaire.

Dans les cas où les personnes âgées se retrouvent seules et sans famille, elles peuvent être confrontées à plusieurs difficultés. Et cette femme de 93 ans en est un exemple.

Une femme âgée en prison

Une femme du nom de Juanita Fitzgerald, âgée de 93 ans, a été arrêtée pour avoir refusé de payer son loyer pendant trois mois dans la maison de retraite  dans laquelle elle se trouvait.

La police d’Eustis, en Floride, l’a arrêtée et menottée, puis elle l’a emmenée à la prison du comté de Lake, et lui a fait porter une combinaison orange. Elle a été par la suite libérée même si sa caution n’a pas été payée.

« Tout ce que j’avais est perdu » explique la femme en pleurs. La maison où vivait Juanita, Franklin House, est la propriété des services religieux nationaux.
Karen Twinem, porte-parole de cette maison de retraite, a déclaré que Juanita a dit au personnel qu’elle ne payait pas le loyer parce qu’elle allait mourir bientôt et qu’il y avait de la moisissure dans son appartement.
Twinem a ajouté qu’elle avait essayé de contacter la famille de Juanita  Fitzgerald pour obtenir son aide et contacté plusieurs agences, mais Fitzgerald les avait toutes refusées.
Dans une interview, Juanita a déclaré qu’elle avait des ecchymoses sur ses bras à cause des menottes autour de ses poignets. Elle a également nié les allégations selon lesquelles elle n’aurait pas payé le loyer, car elle pensait qu’elle allait mourir bientôt.

La police a déclaré avoir tenté de mettre Juanita en contact avec des membres de sa famille, en plus de propositions de solutions de relogement, chose qu’elle a refusé. Elle a d’ailleurs déclaré : «Je n’ai personne. Ma famille est à Tennessee et je leur ai dit de ne rien dire à mon fils ».
Depuis sa libération, une association se charge d’elle, notamment en lui réservant une chambre de motel en attendant de lui trouver un foyer sur le long terme.
Que pensez-vous de cette affaire ? Est-ce juste que les personnes âgées soient traitées de la sorte et qu’elles aient une fin de vie pareille ? N’hésitez pas à partager votre avis avec nous !