Cette femme coupe le pénis et les testicules de son ex infidèle et les jette dans les toilettes

C’est une vengeance de taille pour cette femme qui a été trahie. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette revanche sera saignante et aurait pu être fatale. Découvrez l’histoire de cette ancienne épouse trompée qui a commis le pire. Elle a coupé le pénis et les testicules de cet homme infidèle avant de jeter ses organes dans les toilettes.

Relayée par nos confrères du journal britannique The Sun, cette réaction est meurtrière.  Et pour cause, après avoir été trompée, elle décide d’arracher les parties génitales de son ancien époux pour se venger d’une précédente infidélité.

Une séduction fatale

Pour cette vengeance, cette ex-femme a dû séduire son ancien époux pour le piéger de la pire manière. Après l’avoir amadoué, elle lui a coupé le pénis et les testicules. Pour cacher ce crime, elle a aspergé ses organes génitaux d’acide et les a jetés dans les toilettes. Son mobile ? Son mari l’aurait trompée lorsqu’ils étaient encore ensemble. La vengeresse a utilisé une paire de ciseaux et lui a laissé seulement 1 centimètre de peau. Après cette agression terrible, elle a tenté de se suicider en prenant 40 somnifères. Avant de tenter de mettre fin à sa vie, elle aurait dit : « Si je ne peux pas l’avoir, personne d’autre ne pourra »

parties genitales

Les parties génitales de cet homme ont été coupées aux ciseaux avant d’être aspergées d’acide et jetées aux toilettes. Source : AsiaWire

L’homme hurlait dans les toilettes

Cette attaque terrifiante a eu lieu au domicile du couple dans une ville de Taiwan. Selon les rapports, le couple avait divorcé il y a moins d’un mois avant cette vengeance. Seulement, Mr Chen qui était au chômage, continuait à vivre avec son ex-épouse. Après cette agression conjugale, l’homme a appelé la police en hurlant et leur a dit qu’il avait peur que son ex-femme soit encore plus violente. Ce crime a été prémédité et aurait été justifié par la femme par le fait que son ancien partenaire vivait de ses ressources mais qu’il avait eu aussi une aventure pendant leur mariage.

La police n’a pas trouvé les organes génitaux coupés

Kai-long, chef adjoint de la circonscription du comté des anciens époux a expliqué que les autorités n’ont pas pu récupérer le pénis de la victime. Ces dernières ont également trouvé la coupable inconsciente après cette ingestion de 40 somnifères.

ambulance

La femme a coupé les parties génitales de son ex-mari, puis a pris des somnifères pour se donner la mort. Source : Daily Mail

Le couple a donc été emmené aux urgences et ont été sauvés. Chang Chen-yeh, chef du département urologie de l’hôpital a expliqué que même si la police avait retrouvé le pénis et les testicules de Mr Chen, il n’aurait pas pu les rattacherCette femme a recouru à la même vengeance pour rendre justice à son fils qui a été violé.

hopital1

La police n’a pas pu récupérer les organes génitaux de l’homme. Source : Daily Mail

Un couple qui « se disputait souvent »

« Les chances qu’il retrouve un jour ses fonctions sexuelles sont extrêmement faibles » estime le médecin. Il ne reste à la victime plus qu’un centimètre de tissu pénien. Les autorités ont interrogé les voisins du couple et ces derniers ont témoigné que ces ex-époux se disputaient souvent. Pour l’heure, la police attend que ces témoins fassent des dépositions avant de tenir la femme pour coupable. Les deux seraient toujours à l’hôpital. Comme cette épouse, cette Thaïlandaise a aussi commis un crime passionnel après que son mari l’ait trompée avec sa meilleure amie en lui coupant le pénis.

Surmonter une infidélité. C’est possible ?

Si l’infidélité est parfois une faute rédhibitoire, cet écart n’est pas forcément une fatalité. Mieux, ceux qui ont subi cette épreuve peuvent s’en sortir plus forts. Interrogé par nos confrères de l’Express, Gérard Leleu, psychologue et spécialiste du couple assure que tout n’est pas perdu lorsque les deux partenaires souhaitent « recoller les morceaux ». Le spécialiste donne des conseils pour que cet événement puisse être traversé sereinement par le couple. Pour lui, il est important de garder la colère à distance. « Les premiers instants après la découverte de la fidélité sont déterminants pour la suite » analyse-t-il. Il explique que cette émotion peut amener à des gestes et à des mots qui peuvent être des points de non-retour. C’est pour cette raison qu’il invite à ne pas céder à ses impulsions quand l’infidélité crée du ressentiment et de l’agressivité. Pour ceux qui ont du mal à communiquer après cet évènement, il est toujours possible de recourir à la thérapie conjugale pour réussir à instaurer le dialogue quand la rancœur prend le pas sur la volonté de reconstruire une relation saine et durable.

Lire aussi « Mon ex-femme infidèle me supplie de lui pardonner une troisième fois, que dois-je faire ? »

Contenus sponsorisés