x

Cette épice améliore votre mémoire pendant 6 heures

Des chercheurs du Monash Asia Institute, en Australie, ont découvert que l’on pouvait épicer sa mémoire, tout en soignant son diabète, grâce à une quantité minuscule d’une poudre qui se trouve probablement dans l’un de vos placards.

Une substance que vous pouvez ajouter à vos œufs brouillés ou à vos flocons d’avoine. Une poudre que vous pouvez saupoudrer sur vos crêpes, gaufres et toasts.
Bien sûr, vous pouvez en consommer à un autre moment que le petit-déjeuner. Avez-vous deviné de quoi il s’agit ? Cette poudre, c’est le curcuma.

Dans leur étude publiée dans the Asia Pacific Journal of Clinical Nutrition, les chercheurs ont découvert qu’il suffit d’ajouter 1 gramme (1/4 à 1/3 d’une cuillère à café) de curcuma au petit-déjeuner pour booster la mémoire des personnes qui en sont aux tout premiers stades du diabète et risquent une déficience cognitive.

Les troubles cognitifs et la démence ayant été associés au diabète dans le passé, il est logique d’avoir testé le pouvoir du curcuma sur les deux. Et les expériences réalisées ont montré qu’il réduit le risque de démence. En outre, le poivre noir augmente d’un millier de fois la bio vitalité du curcuma.

Le professeur émérite Mark Wahlqvist a affirmé qu’une prise en charge précoce interrompt le processus de diabète/démence ou réduit son impact, réduisant le fardeau des personnes âgées de plus en plus nombreuses qui souffrent de diabète, ce qui les prédispose à d’autres troubles et maladies.

Wahlqvist a récemment dirigé une étude à Taïwan qui testait la mémoire d’hommes et de femmes âgés de 60 ans et plus, qui avaient été diagnostiqués pré-diabétiques. Il a déclaré : « On pense généralement que la mémoire de travail est l’une des plus importantes facultés mentales, essentielle pour des activités cognitives telles que planifier, résoudre des problèmes et raisonner.

L’évaluation de la mémoire de travail est simple et pratique, mais elle est aussi très utile dans l’évaluation de la fonction cognitive et pour prédire sa future diminution et une démence. »

Au cours de l’étude, contrôlée avec un placébo, les sujets ont reçu environ 1 gramme de curcuma avec leur petit-déjeuner nutritif. Leur mémoire de travail était testée avant et dans les heures qui ont suivi ce repas.

Wahlqvist raconte: « Nous avons découvert que ce modeste ajout au petit-déjeuner améliorait la mémoire de travail des personnes âgées pré-diabétiques pendant six heures. Nos résultats concernant le curcuma sont conformes avec ces observations, dans la mesure où il semble influer sur la fonction cognitive là où le métabolisme est désordonné et où on constate une résistance à l’insuline.

Attention !

L’une des raisons pour lesquelles le curcuma est réputé utile contre le diabète est qu’il fait baisser le taux de sucre dans le sang. Ce qui signifie que, si vous faites de l’hypoglycémie ou que votre taux de sucre dans le sang est bas, que vous avez des problèmes de thyroïde qui dérèglent votre taux de sucre, ou encore des problèmes de tension artérielle, vous devez demander l’avis de votre médecin avant de prendre du curcuma.

Contenus sponsorisés
Loading...