Cette enseignante se fait licencier après avoir donné de mauvaises notes à ses élèves

Enseigner a été depuis toujours un métier difficile. Cependant, quand il s’agit de donner les notes, les choses deviennent délicates, et attribuer un zéro n’est pas bien vu par tout le monde comme le témoigne l’histoire de cette enseignante.

Un métier de plus en plus dur

Enseigner de nos jours devient de plus en plus dur et ce dans une grande majorité de pays. Ce noble métier souffre de plusieurs difficultés et les enseignants sont les premiers à en faire les frais. Ils sont souvent au bord de la crise et certains d’entre craquent sous la pression d’élèves de plus en plus indisciplinés voire violents ou d’une institution qui ne reconnait pas la valeur de leur travail. Il arrive même qu’ils soient sanctionnés pour avoir bien accompli leur travail comme c’est le cas de cette enseignante américaine qui a osé enfreindre un des règles de l’école dans laquelle elle travaillait. 

Un témoignage poignant 

Diane Tirado n’était pas nouvelle dans l’enseignement. Elle enseignait depuis des années et avait commencé à enseigner à la Westgate K-8 School à Port Sainte-Lucie en Floride, aux États-Unis, en tant que professeur d’histoire en huitième année. Elle enseignait une matière avec laquelle la plupart des élèves se débrouillent bien, mais ses méthodes d’enseignement ont été critiquées.

enseignante se fait licencier après avoir donné de mauvaises notes à ses élèves

Des zéros pour des travaux non rendus

Plusieurs élèves n’ont pas rendu leur devoir et Diane leur a donné des zéros. Ils avaient deux semaines pour le terminer pourtant certains n’ont pas rendu leur copie.

Cependant, dans cette école existe une politique active appelée la politique «pas de zéro». Elle stipule que la note la plus basse possible est de 50%.

L’enseignante a alors été informée de la règle par les administrateurs, mais pour elle, c’était inconcevable de donner une note de 50% aux élèves alors qu’ils n’ont pas rendu le travail.

Diane a été licenciée quelques semaines à peine après le début de son nouvel emploi à l’école. Lors de son dernier jour, elle a écrit un message sur le tableau blanc qui a ensuite été partagé sur Facebook : «Au revoir les enfants, Mme Tirado vous aime et vous souhaite le meilleur dans la vie. J’ai été licenciée car j’en je ne vous ai pas donné de bonnes notes » 

enseignante se fait licencier après avoir donné de mauvaises notes à ses élèves

Comme elle était toujours en période d’essai, la lettre de licenciement ne précisait pas pourquoi elle avait été renvoyée. En conséquence, elle ne pouvait pas poursuivre l’école ou solliciter l’aide du syndicat des enseignants.

Cependant, au fond, Diane ne regrette pas d’avoir défendu ce en quoi elle croit, et elle a déclaré qu’une note dans sa classe doit être méritée. Elle se dit bouleversée par le fait d’élever une nation d’enfants qui s’attendent à avoir une note juste pour être venu à l’école, chose qui n’est pas acceptable pour elle.

Un message devenu viral sur Facebook

L’enseignante a finalement partagé son histoire sur Facebook, qui est devenue virale. Dans son post elle a dit que les enseignants sont là pour enseigner des matières, les enfants doivent alors effectuer certaines tâches au mieux de leur capacités, par la suite les enseignants notent ces tâches en fonction d’une échelle de notes connue. Elle a affirmé également que les enseignants font également de nombreuses tentatives pour que le travail soit fait afin d’attribuer une note à un enfant.

Dans son message, Diane a dit que la plupart des enseignants sont des personnes aimantes qui souhaitent voir les élèves réussir. Qu’ils font plus que de l’enseignement pour donner aux enfants le soutien dont ils ont besoin pour être les meilleures personnes possibles. 

De nombreux internautes sur Facebook ont pris parti pour l’enseignante et conviennent qu’elle ne devrait pas être renvoyée.

Dans un commentaire, un enseignant a affirmé que si ce qui est arrivé à Diane est vrai, il serait aussi au chômage.

Un autre utilisateur de Facebook a dit qu’un enseignant devrait avoir le droit de décider de la note qu’un enfant reçoit. S’il ne rend pas le travail qui lui a été demandé, il devrait recevoir un zéro. Cet utilisateur se demande si les élèves commencent à recevoir 50% alors qu’ils n’ont pas fait le travail, quel exemple cela enseigne-t-il ? Pour lui, l’enfant doit être tenu responsable du travail qu’il ne rend pas.

L’histoire virale de Diane Tirado relève plusieurs questions, faut-il donner des notes de 50% ou des zéros si les élèves ne rendent pas leur travail ? Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à nous faire part de votre avis !

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close