Cette petite fillette a accouché à l’âge de 5 ans

Cette petite fillette a accouché à l’âge de 5 ans


Cette petite fillette a accouché à l’âge de 5 ans

On a déjà eu vent d’histoires de grossesses qui relataient des cas de filles très jeunes, mettant au monde des bébés, mais celle de Lina Medina, relayée par le très sérieux New York Post, est tout simplement unique. Et même si cette histoire a suscité des suspicions, cette affirmation selon laquelle une fillette de cinq ans a mis au monde un bébé, est vraie. Jetons un coup d’œil sur l’histoire de cette fillette, la plus jeune mère de l’histoire.

Lina Medina, la plus jeune maman au monde

Il s’agit d’une petite fille péruvienne, âgée de cinq ans, qui a donné naissance à un petit garçon par césarienne en mai 1939. Les parents de la fillette ainsi que les médecins avaient suspecté une tumeur abdominale au tout début de sa grossesse. Mais après quelques tests supplémentaires, ils ont découvert que son gonflement abdominal était dû à une grossesse.

Quelques semaines plus tard, elle a donné  naissance à un enfant en bonne santé. Son jeune bassin ayant été jugé trop étroit pour un accouchement normal, Lina a dû accoucher par césarienne. D’ailleurs les médecins ont pour preuve à l’appui de sa grossesse, des radiographies et des biopsies.

Malheureusement, l’identité du père n’a jamais pu être révélée.

Lina est considérée comme la plus jeune maman au monde et n’a plus jamais parlé de sa grossesse. Elle a tout simplement continué à mener une vie normale en épousant un homme en 1970 et donner naissance à son deuxième fils.

Par ailleurs, son médecin a remarqué après l’accouchement de la petite fille qu’elle avait des organes sexuels matures et qu’elle souffrait d’un trouble appelé « puberté précoce ».

Ce cas avait attiré l’attention du Docteur Géraldo Lozada, médecin en chef de l’hôpital de Pisco, qui a découvert que la fillette avait ses règles régulièrement depuis l’âge de 3 ans et après une biopsie des ovaires, les pathologistes ont découvert que les ovaires de la fillette étaient matures et que l’origine de sa fécondité précoce avait un rapport étroit avec un trouble hormonal peu commun d’origine hypophysaire.

Qu’est-ce que la puberté précoce ?

Selon Webmd, la puberté débute en moyenne de 8 à 13 ans chez les filles et de 9 à 14 ans chez les garçons. La puberté est considérée comme précoce, si elle commence plus tôt, avant l’âge de 8 ans chez les filles et avant l’âge de 9 ans chez les garçons. Il faut aussi savoir qu’un enfant sur 5000 est touché par ce phénomène.

Les symptômes de la puberté précoce

Certains signes montrent un développement de la puberté précoce comme :

  • chez les filles, des seins développés et des premières menstruations appelées « ménarche »
  • chez les garçons, des poils sur le visage, des testicules et pénis plus grands que la moyenne et une voix plus développée.

De même que des symptômes tels que l’apparition des poils pubiens ou aux aisselles, de l’acné ou de l’odeur corporelle similaire à celle de l’adulte, peuvent se produire aussi bien chez les filles que chez les garçons.

Les causes de la puberté précoce

Selon Mayo Clinic, la cause n’est pas vraiment connue mais on peut avancer que dans la puberté précoce centrale, le processus de puberté démarre plus tôt et sans aucun problème médical.

Toutefois, et dans de rares cas, certaines pathologies peuvent provoquer une puberté précoce :

  • Défaut du cerveau ou de la moelle épinière ;
  • Tumeur au cerveau ou à la moelle épinière ;
  • Syndrome de McCune-Albright, qui est une maladie génétique causant des problèmes hormonaux ;
  • Hypothyroïdie ;
  • Tumeur des glandes surrénales ou de l’hypophyse, entrainant une sécrétion de l’œstrogène ou de la testostérone

Quels sont les facteurs de risque ?

Le facteur de risque concerne davantage les filles, le fait d’être obèse mais aussi d’être exposé à des hormones sexuelles, comme le fait d’être en contact avec des crèmes contenant de l’œstrogène ou de la testostérone. De même qu’une radiothérapie pour une tumeur ou une leucémie peuvent provoquer une puberté précoce.

Il faut noter par ailleurs, que la puberté précoce peut engendrer des complications pour l’enfant, comprenant des problèmes émotionnels relatifs aux changements que ces enfants subissent avant l’âge normal et qui peuvent avoir un impact sur leur valorisation et leur développement personnels.


Loading...