Cette écolière a mis son nouveau-né dans le congélateur pour qu’il meure car elle avait trop peur de le dire à ses parents

Tandis que de nombreuses futures mères attendent avec impatience de mettre au monde leur nouveau-né, cette situation peut s’avérer angoissante lorsqu’elle se produit durant l’adolescence. Le journal Metro a relayé l’histoire d’une fille tombée enceinte à 14 ans à peine et qui a accouché dans le secret. Sa réaction est une triste répercussion de sa grossesse non désirée.

Certaines filles et femmes sujettes à une grossesse non désirée décident de rejeter leur bébé juste après la naissance. En l’occurrence, il s’agit d’un problème sociétal découlant de plusieurs facteurs sociétaux, économiques, éducatifs ou culturels.

Le récit suivant a eu lieu en Russie où une fille de 14 ans, nommée Anastasia, a accouché secrètement pour ensuite mettre son bébé dans un congélateur.  La raison ? Elle avait peur de parler de sa grossesse à ses parents.

Anastasia a tout fait pour cacher sa grossesse à ses parents

Anastasia a tout fait pour cacher sa grossesse à ses parents – Source : Metro

Anastasia a caché sa grossesse à sa famille

Par peur de faire face à la colère de ses parents, l’écolière aurait décidé de passer sa grossesse sous silence. C’est ainsi qu’elle aurait mis le petit garçon dans un sac en plastique pour ensuite le laisser mourir dans un congélateur.

Elle aurait perdu beaucoup de sang après avoir accouché dans sa chambre et a dû être emmenée aux urgences dans un « état grave ». Selon Metro, ni ses parents ni ses professeurs à l’école ne savaient qu’elle était enceinte.

Dans un autre scénario similaire, une maman portant le nom de Steffi Schmidt avait admis avoir congelé ses nouveau-nés et a été condamnée à plusieurs années de prison.

Les autorités l’ont décrit comme un « cas terrible »

Ce soir-là, la mère pensait que sa fille souffrait d’une appendicite après l’avoir entendu crier de douleur. C’est en appelant des ambulanciers que la femme a découvert la vérité cachée par sa fille.

Avant la révélation, une voisine aurait déjà demandé à la maman d’Anastasia si cette dernière n’était pas enceinte. Ce à quoi elle a répliqué qu’elle avait simplement pris du poids. Dans ce même registre, une femme avait refusé de croire que sa fille adolescente était enceinte.

Par ailleurs, le père de l’enfant mort serait un adolescent de 16 ans qui avait rompu avec la fille quelques mois auparavant. Quant aux circonstances de ce « cas terrible », comme le décrivent les autorités, elles n’ont pas été intégralement dévoilées.

Les causes des grossesses précoces

Les grossesses à un jeune âge peuvent s’expliquer par plusieurs facteurs. L’une des raisons qui revient souvent est celle de l’ignorance du corps comme l’indique le site de Magic Maman. En effet, certaines filles peuvent penser que le premier rapport sexuel n’aboutira pas à une grossesse.

Une autre conséquence de ce manque d’éducation sexuelle est que la grossesse précoce peut être le résultat d’une mauvaise utilisation des méthodes de contraception lorsque ces dernières sont disponibles. De manière générale, ces filles désirent interrompre leur grossesse dès qu’elles réalisent qu’elles sont enceintes.

D’autres encore, cultivent le souhait de devenir mamans avant « d’être femmes ». Ce sont des filles qui recherchent un statut qu’elles n’ont pas encore, à savoir celui de la maternité. D’autre part, dans un registre inhérent à la dimension « rebelle » des adolescents, certaines vont passer à l’acte en guise de révolte vis-à-vis de la société ou vis-à-vis de leurs parents.

Parmi celles dont les grossesses précoces sont désirées, des carences affectives, des violences physiques ou des problèmes familiaux peuvent pousser à sauter le pas. Elles répondent ainsi à ces épisodes en cultivant le désir d’avoir un enfant et lui donner tout l’amour qu’elles n’ont pas eu.

De plus, ce phénomène est souvent observé chez des adolescentes qui ont abandonné l’école et dont une bonne partie n’y retournera pas. Enfin, des antécédents d’abus sexuels et une addiction aux substances toxiques représentent d’autres facteurs de risques.

Lire aussi Les bébés nés en décembre sont les plus exceptionnels de tous !

Contenus sponsorisés