Cette année, nous n’avons pas besoin de plus de cadeaux pour Noël, nous avons juste besoin d’amour

Depuis toujours, Noël est l’occasion pour les familles de se retrouver et de partager des moments d’exception autour d’une table bien garnie. Mais si la convivialité est au rendez-vous pendant cette fête, l’exaltation générale à l’idée de découvrir les présents dissimulés sous le sapin est souvent à son apogée. En effet, petits et grands sont impatients de déballer les cadeaux offerts et les uns aux autres. Certains enfants vont jusqu’à avoir du mal à dormir lorsque les parents leur imposent d’ouvrir leurs cadeaux le 25 décembre au soir. Et si désormais, on décidait de sortir des sentiers battus et d’inculquer aux plus petits des valeurs plus humaines ?

La société consumériste d’aujourd’hui dépense énormément d’argent pendant les fêtes de fin d’année. En effet, malgré une légère baisse cette année, le budget moyen alloué par les français pour les cadeaux de Noël s’élève à 549 euros. La dinde, la bûche glacée ainsi que les guirlandes viennent ajouter une touche de fantaisie à un Noël féérique. Mais pendant que certains sont heureux de profiter des festivités, d’autres grelottent sous le froid hivernal. Alors que Noël est synonyme d’amour, de partage et de gratitude, ces principes devraient être au centre de l’esprit de cette fête.

Les cadeaux de Noël, une symbolique particulière ?

Alors que païens et chrétiens se disputent l’origine de Noël, cette dernière reste encore mal définie. Néanmoins, plusieurs historiques mettent en évidence certaines prophéties à ce sujet.
Dans l’Antiquité, les civilisations célébraient les solstices d’hiver durant lesquels ils s’offraient des présents sous forme de pièces ou de mets divers en l’honneur de la déesse de la santé.
Bien plus tard, les chrétiens ont repris cette tradition en référence aux offrandes adressées à Jésus par les rois mages. Dans la foi chrétienne, les cadeaux avaient une représentation particulière puisqu’ils saluaient la divinité et la grandeur du Christ.
Au Moyen Âge, Noël était devenu un rite religieux où les familles offraient des cadeaux modestes aux enfants et où chaque foyer partageait un repas de fête.

Et si cette fête était l’occasion d’offrir plus d’amour ?

Au lieu d’habituer les enfants à dépenser des sommes faramineuses pour des biens matériels dont ils vont se lasser tôt ou tard, il est préférable de leur enseigner des valeurs plus louables. L’amour n’est-ce pas le plus beau cadeau qu’on puisse donner et recevoir ?
En réalité, cette fête doit être l’occasion d’ouvrir son cœur, d’exprimer ses véritables sentiments et de donner à son prochain.

Plus d’amour et moins de cadeaux !

Les enfants ont besoin de passer des moments de qualité avec leurs parents, de se sentir aimés, épaulés et conseillés. Sans bénéficier d’un support parental et d’un amour inconditionnel, ces derniers ne peuvent véritablement se construire. Noel est donc une occasion en plus pour montrer tout notre amour aux personnes qui nous entourent, à nos parents, nos enfants, nos amis et nos partenaires de vie.

Plus de partage et plus de bonheur !

Noël est également l’occasion de faire du bien autour de soi et d’aider les plus démunis. On n’y pense que peu souvent mais pendant qu’on dépense des centaines d’euros en cadeaux, certains ne parviennent même pas à joindre les deux bouts. Les sans-abri ne savent pas de quoi sera fait le lendemain et pendant l’hiver, ils sont encore plus vulnérables. En s’ouvrant au partage et à l’amour désintéressé, on contribue à la survie de l’humanité. Ainsi, de nombreuses associations ont été inspirées par les fêtes de fin d’année pour multiplier leurs dons et faire de bonnes actions. Vêtements, nourriture, argent ou encore objets anciens peuvent aider les personnes démunies et leur offrir un semblant de bonheur.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close