Cet ingrédient magique va améliorer votre vision. Ca marche !

Considéré comme l’épice la plus chère au monde, le safran était utilisé depuis l’Antiquité pour de nombreuses fins. Outre sa saveur exquise, cet ingrédient servait de colorant, mais aussi de remède naturel. Le safran possède en effet une panoplie de vertus thérapeutiques et médicinales qui font de lui, une épice encore plus prisée. Récemment, une étude scientifique a démontré un tout nouveau bienfait du safran sur la santé oculaire. Faisons le point.

Le safran de son nom scientifique Crocus Sativus est une plante herbacée appartenant à la famille des iridacées. Pour en extraire l’épice, il faut cueillir ses stigmates rouges généralement d’une longueur de 2.5 à 3.2 cm et les déshydrater. C’est ainsi que se présente le safran dans les étalages des épiceries fines, avec en prime un prix très onéreux !

Le safran est originaire de Grèce et a ensuite commencé à être cultivé au Moyen-Orient. La fleur de safran fleurie à partir du mois d’octobre, après la récolte, ses stigmates sont séchés. Cette épice est riche en vitamine A, B et C et renferme également beaucoup de caroténoïdes. Quant à sa couleur, il la doit à la crocine alors que son arôme est dû à la présence du safranal.

Le safran est très  utilisé en cuisine comme agent colorant mais aussi comme assaisonnement. Cette épice se distingue par son goût légèrement amer et donne une couleur jaune or ou jaune orangé aux plats. Elle est aussi réputée pour d’autres propriétés gastronomiques, notamment ses pouvoirs harmonisant et exhausteur. 

Grâce à ses particularités culinaires, le safran est très prisé dans différentes cuisines du monde, notamment arabe, indienne, iranienne et européenne. Mais pas que, cette épice est aussi très utilisée pour des fins médicinales.

En effet, depuis l’Antiquité, le safran servait de base pour préparer de nombreux remèdes naturels. 

Les bienfaits du safran :

Possédant plusieurs propriétés thérapeutiques, le safran aide à soulager plusieurs maux :

  • Il est efficace pour améliorer la digestion 
  • Il aide à lutter contre la hausse de cholestérol et prévient les maladies cardiovasculaires
  • Grâce à son effet tonique, cette épice combat la fatigue et le surmenage
  • Il est considéré comme antidépresseur, une action due au safranal présent dans ses parties volatiles. Cette épice agit sur le système nerveux et permet de soulager la dépression légère, l’anxiété ainsi que le stress
  • Il est  recommandé en cas de douleurs menstruelles, parce qu’il est emménagogue
  • Il aide à lutter contre l’insomnie grâce son effet légèrement sédatif
  • Il aide à soulager les douleurs liées aux poussées dentaires chez les bébés, grâce à ses propriétés analgésiques
  • Il protège et stimule le foie et permet également d’atténuer les effets de l’alcool sur cet organe
  • Dans la médecine traditionnelle chinoise, le safran est considéré comme un puissant aphrodisiaque féminin
  • Le safran était utilisé en Europe médiévale pour traiter le rhume, la toux, l’asthme ou encore la goutte

Le safran est ainsi une mine de bienfaits. Utilisé en  infusion, en teinture-mère ou encore en décoction, il permet de soulager plusieurs problèmes de santé. Récemment, une toute nouvelle vertu du safran a été découverte. 

Le safran, un allié de taille pour préserver la santé oculaire :

Selon une étude menée par le  professeur Silvia Bisti de The Vision Centre de l’Université de Sydney et par des chercheurs italiens, le safran pourrait aider à prévenir la perte de la vision chez les personnes âgées.

L’étude, qui s’est tenue sur 6 mois, a été menée en Italie au Policlinico Gemelli et a compté la participation de 25 sujets.  La moitié du groupe prenait un comprimé de safran pendant les trois premiers mois, puis un placebo pour les mois restants, tandis que le deuxième groupe consommait les comprimés dans un ordre inverse.

Selon le professeur Silvia Bisti, tous les sujets ont présenté une amélioration de leur vision quand ils consommaient les comprimés de safran. Pendant les tests, les patients ont pu lire une ou deux lignes à caractères plus petits qu’avant, tandis que certains patients ont affirmé pouvoir lire le journal et les livres à nouveau.

Ces effets seraient dus au fait que le safran affecte les gènes qui régulent le taux d’acides gras contenu dans les membranes cellulaires, ce qui rend les cellules visuelles plus fortes. Le professeur a aussi souligné les propriétés anti-apoptotiques du safran, soit sa capacité à augmenter la disponibilité de l’oxygène dans le corps et prévenir la mort cellulaire. 

Lire aussi La recette du délicieux flan sans oeufs, sans sucre, avec 5 ingrédients (pas besoin de four)

Contenus sponsorisés