Cet homme a dépensé 40 000 euros en chirurgie plastique pour féminiser son visage

Certains individus sont nés avec un genre d’appartenance et des attributs sexuels auxquels ils ne s’identifient pas forcément. Mal dans leur peau, ils se sentent appartenir au sexe opposé, et peuvent vivre cette relation ambigüe avec leur corps dans le silence et la douleur. Parfois, ils décident de franchir le pas et de changer de genre. Pour ce faire, ils peuvent avoir recours à des traitements médicaux, des suppléments hormonaux ou encore des interventions chirurgicales. Dans un témoignage publié par le Daily Mail,  un homme a dépensé 40 112 euros en chirurgie plastique pour avoir une apparence plus “féminine”.

La transidentité signifie qu’une personne vit avec une identité du genre différente de celle qui lui a été attribuée à la naissance. Cette dissonance cognitive peut faire l’objet d’une profonde souffrance au quotidien. En sus, l’incompréhension de l’entourage et les jugements extérieurs peuvent contraindre la personne à se noyer dans la honte et la culpabilité. Stef Sanjati, 20 ans, a récemment publié une vidéo pour mettre en exergue sa transformation physique qui lui a coûté 40 112 euros.

“C’est extrêmement frustrant de ne pas voir dans le miroir ce que vous imaginez dans votre tête”

Stef Sanjati s’est fait connaître sur Youtube sous le nom de Breadsquad. La femme compte plus d’un demi-million d’abonnés et publie régulièrement des tutoriels de maquillage pour ses fans.

stef

Stef

Mais Stef n’a jamais eu la vie facile, et a fait l’objet de moqueries, d’insultes et d’intimidation durant son enfance, rapporte BBC.

stef

Stef

Né avec des attributs masculins, elle s’était toujours sentie plus féminine que ses homologues. Elle ne se sentait pas en osmose avec qui elle était et souffrait intérieurement de sa situation.

stef

Stef

“C’est extrêmement frustrant de ne pas voir dans le miroir ce que vous imaginez dans votre tête”, a révélé Stef.

stef

Stef

Après de nombreuses années de souffrances, elle a décidé d’entamer sa transition et de faire une chirurgie de féminisation faciale qui coûtait près de 40 112 euros.

stef

Stef

“Je ne pense pas avoir téléchargé de photo intacte avant de commencer ma transition”, a-t-elle déclaré, considérant que son apparence masculine lui était absolument insupportable.

stef

Stef

“Il est temps pour moi d’entreprendre des chirurgies confirmant mon sexe”, a-t-elle martelé.

stef

Stef

La femme a expliqué que lorsqu’elle avait l’apparence et le sexe d’un homme, elle passait plusieurs heures à se maquiller pour être plus “féminine”. À présent, grâce aux chirurgies qu’elle a faites, elle se sent enfin bien dans sa peau.

stef

Stef

Pour elle, ces opérations lui ont permis de se réveiller chaque matin en se sentant pleinement en accord avec ses idées et ses ressentis, sans avoir besoin de faire moult efforts pour métamorphoser son apparence.

stef

Stef

Transidentité : quand l’apparence est source de douleur

Nombreux sont ceux qui les dénigrent, les insultent ostensiblement et les blessent sans raison apparente. Les personnes transgenres sont très souvent victimes de traitements cruels et subissent une double peine au quotidien. En effet, leur propre apparence leur cause une profonde douleur, qu’ils ne parviennent pas toujours à comprendre. Contraints d’assumer des attributs sexuels auxquels ils ne s’identifient pas, ils sont parfois obligés de dissimuler leurs ressentis intrinsèques. Selon Erik Shneider, psychiatre et psychothérapeute, un enfant sur 500 est transgenre. Les enfants atteints de cette condition vivent dans la honte et l’anxiété. Le regard des autres les pousse à réfuter leurs envies et à se muer dans la solitude. En sus, les parents des enfants transgenres refusent souvent d’admettre cette réalité et peuvent forcer leurs progénitures à se plier aux normes de la société. Seulement plus tard, il semblerait que 70% des garçons transgenres deviennent homosexuels. Pour les 30% restant, certains privilégient les traitements hormonaux pour changer leur apparence, et les autres décident de procéder à une opération chirurgicale.

Lire aussi Un enfant de 5 ans se réveille de la chirurgie sans personne à ses côtés, une infirmière s’approche et le serre fort

Contenus sponsorisés