Cet homme a 6 femmes et 29 enfants et la plus jeune femme n'avait que 13 ans lorsque leur relation a commencé

Cet homme a 6 femmes et 29 enfants et la plus jeune femme n’avait que 13 ans lorsque leur relation a commencé


Homme à 6 femmes

Il se passe beaucoup de choses étranges dans le monde. Certains peuvent se faire hérisser les poils ! Comme cet exemple, celui de Tom Green. C'est un Américain de 70 ans que l’on pourrait prendre pour Monsieur Tout le Monde, sauf qu'il a 6 femmes et 29 enfants… Beaucoup moins commun !

La polygamie reste légale dans 58 pays principalement en Afrique et au Moyen-Orient. D’autres pratiques existent comme en Inde où la polygamie est légalisée pour les musulmans et interdite pour les non-musulmans. En dernier lieu, certains pays comme la Russie ont rendu illégal la polygamie tout en rendant possible sa pratique. Aux Etats-Unis, chaque état a rendu illégal la polygamie mais d’un point de vue Fédéral, la polygamie demeure légale, une aberration législative. Certaines factions religieuses comme les Mormons (principalement dans l’Utah) ou les Musulmans américains continuent à entretenir des relations polygames.

Tom Green, Mormon, Polygame et Pédophile

Thomas Arthur Green, dit Tom, a été élevé dans le culte de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Il se convertit à l’âge de 30 ans au fondamentalisme mormon qui prône la polygamie. Etant illégale, Tom a usé des astuces de la justice pour légaliser ses mariages. Il se mariait avec une femme, avait des enfants avec cette dernière avant de divorcer et se remarier. Dans l’intervalle, la « mère célibataire » demandait l’aide sociale pour sa situation de précarité tout en continuant à vivre avec Tom. Ils sont tous installés dans le désert de l’Utah avec sa grande famille et ont joué de la proximité avec l’Etat du Nevada pour les arrangements liés aux mariages et divorces légaux. Il a épousé ses femmes alors qu’il avait entre 35 et 51 ans. Mais le plus étrange, c’est qu’elles n’avaient toutes que 14 ou 16 ans lorsqu’il les a courtisées et épousées.

En effet, sa femme la plus jeune n’avait que 13 ans lorsque leur relation a commencé et elle a donné naissance à son enfant à l’âge de 14 ans. Il avait donc eu une relation intime avec une mineure. C’est l’un des chefs d’accusation pour lesquels Tom a été condamné en 2002. Le deuxième chef d’accusation était relatif aux aides sociales versées à tord.

Une personnalité complexe

Green a été la vedette de plusieurs émissions télévisées et a admit qu’il était le mari et le père de toute cette tribu. Il admet qu’il a fait l’objet de nombreuses critiques parce qu’il a épousé de telles jeunes filles. Cependant, il croit fermement qu’elles étaient prêtes pour le mariage. Lors du procès, toutes ses femmes ont refusé de témoigner contre lui. Malheureusement et malgré une condamnation de 10 ans de prison, la famille a continué de s’agrandir puisqu’avant d’être arrêté, il avait mis enceinte trois de ses femmes. Bien que prêchant la foi, un autre fait est encore plus hallucinant. Deux des épouses actuelles de Tom sont la mère et sa fille. Leurs fils étaient frères, oncle et neveu – et frère d’une mère, petit-fils de l’autre. Enfin, un vrai sacerdos !

Il aura finalement purgé 6 ans avant d’être libéré sur parole. Une de ses femmes a profité de son emprisonnement pour quitter le foyer avec ses enfants. 

Un cas loin d’être isolé

Brady Williams est aussi polygame et sa famille a même eu le droit à sa propre émission de téléréalité, My Five Wives. L’émission a relaté, en 2013 et 2014, la vie de Williams, de ses cinq femmes et de leurs 25 enfants. La famille vivait dans une ville non divulguée de l’Utah, craignant d’être poursuivie en justice pour polygamie. On estime que 50 000 à 100 000 personnes vivent de façon polygame. Les polygames de l’Utah sont confrontés à quelque chose que les médecins ont qualifié de « catastrophe génétique ». Les enfants nés dans cet état risquent un million de fois plus de développer un trouble génétique rare, qui peut provoquer des convulsions, des malformations faciales et des lésions cérébrales graves.

La polygamie ou le polyamour sont des formes de couple borderline mais qui existent. Un mode de vie qui peut laisser perplexe !