Cet enfant de 4 ans décède une semaine après avoir nagé dans la piscine

Tous les enfants ou presque adorent l’eau et leurs petits corps débordent d’énergie une fois à la plage ou à la piscine. Cependant, ces moments de plaisir pour nos petits bouts de choux sont un véritable calvaire psychologique pour les parents qui ne doivent à aucun moment baisser la garde. Malheureusement, en dépit d’une vigilance accrue, les risques persistent même après la baignade. Découvrez la triste histoire du petit Frankie Delgado, relayée par nos confrères de CNN.

La noyade est l’un des risques les plus courants pour les enfants, notamment en saison estivale. Représentant un réel danger, celle-ci mène indubitablement à la mort si les secours n’interviennent pas à temps. Malheureusement, il existe un phénomène qui ne survient pas pendant que l’enfant est sous l’eau mais plutôt quelques heures ou quelques jours plus tard lorsque l’enfant a été victime d’une pénétration d’eau dans ses poumons, c’est un phénomène rare mais qui peut se produire. 

La noyade à retardement  

La noyade secondaire ou à retardement se produit lorsqu’une personne, le plus souvent enfant, respire sous l’eau ou est victime de noyade et que ce liquide se retrouve dans ses poumons. Il arrive que l’enfant absorbe une petite quantité d’eau qui entre par le nez ou par la bouche, ce qui provoque un spasme dans les voies respiratoires entraînant leur fermeture. Cet événement peut survenir dans les jours qui suivent. Dans de rares cas, cet état peut provoquer une inflammation ou un gonflement qui bloque partiellement ou totalement la fonction du système respiratoire. Les effets dans ce cas de figure ne sont pas visibles immédiatement, mais des signes avant-coureur apparaissent, d’où l’importance de les repérer.

Cet enfant de 4 ans décède une semaine après avoir nagé dans la piscine

Une bien triste histoire…

Le petit Frankie n’a pas eu cette chance et ses parents, comme beaucoup d’autres n’ont jamais entendu parler de cette conséquence malheureuse. En effet, pendant leurs vacances, l’enfant et ses parents étaient partis se baigner dans une piscine publique. 

Cet enfant de 4 ans décède une semaine après avoir nagé dans la piscine

Alors que l’enfant jouait dans l’eau qui lui arrivait pourtant à peine aux genoux, une petite vague causée par le passage d’une embarcation l’a déstabilisé et fait tomber à l’eau. Sur le coup, les parents pensaient que leur fils avait eu plus de peur que de mal. Quelques jours après, le garçon a commencé à avoir des symptômes similaires à ceux d’une grippe et des problèmes d’estomac avec des vomissements et des diarrhées. 

Cet enfant de 4 ans décède une semaine après avoir nagé dans la piscine

Une semaine après, Francisco Delgado III s’est brusquement réveillée avec un grand cri et une douleur extrême, avant qu’il n’arrête de respirer quelques secondes après. Son père a appelé les urgences, les médecins ont tout tenté sans succès. Ces derniers ont expliqué aux parents qu’ils avaient trouvé de l’eau dans les poumons et autour du cœur de Frankie : ce qui s’appelle une pneumonie par aspiration ou une «noyade sèche». Les parents ont déclaré ne jamais avoir entendu parler de ce phénomène et ont souhaité parler aux médias pour attirer l’attention sur ce problème.

Cet enfant de 4 ans décède une semaine après avoir nagé dans la piscine

Comment cela peux t’il arriver ? 

La noyade à retardements se produit de l’eau reste dans les poumons qui peut causer un œdème ou gonflement, a déclaré le Dr Juan Fitz, porte-parole de l’American College of Emergency Physicians. Lorsque les conduits d’air dans les poumons sont remplis d’eau, ils sont incapables de fonctionner correctement, ce qui fait baisser le taux d’oxygène dans le sang et ralentit le cœur affirme le Dr Juan Fitz chez nos confrères de CNN

La noyade à retardement aussi appelé à tort noyade sèche (une expression écartée par les spécialistes comme le remarque le journal Le Monde) peut être provoqué par une noyade en piscine ou par un incident comme celui dont à été victime le petit Frankie qui lui a fait avalé de l’eau dans les poumons (comme une personne victime de noyade) 

Selon Alison Osinski, spécialiste de la sécurité aquatique, relayée par nos confrères de CNN, les symptômes se manifestent habituellement une à 24 heures après l’incident et peuvent inclure une toux persistante, un essoufflement, des douleurs thoraciques, une léthargie, de la fièvre et un changement d’humeur inhabituel. 

Conseils préventifs

Pour prévenir les noyades, il est important de suivre quelques règles de base, principalement pendant la baignade : 

– Surveiller de très près les enfants de moins de 4 ans 

– Apprendre aux enfants à nager très tôt

Nager dans les zones surveillées et suivre les consignes de sécurité

– Éviter les eaux stagnantes

– Surveiller les enfants lorsqu’ils boivent

– Porter des gilets lors de la pratique de sports nautiques

– Sécuriser les piscines privées

– Connaître les techniques de premier secours

– Ne pas nager seul

– Éviter de consommer de l’alcool à côté des piscines

Lire aussi Cette maman dévastée raconte les derniers instants de sa famille avant une noyade tragique

Contenus sponsorisés