Cet aliment peut causer des problèmes de santé quand il est consommé en excès

Pour prévenir les maladies et être en bonne santé, il faut toujours veiller à avoir une alimentation saine, mais aussi chercher à connaître l’origine de chaque aliment. En effet, certains peuvent subir plusieurs transformations avant d’atterrir dans votre assiette.

Le tofu : un aliment sain ?

Le tofu est un dérivé des graines de soja. Ces dernières sont broyées dans de l’eau (pure) de sorte à obtenir une purée qui sera filtrée pour obtenir du lait de soja. Ce dernier sera ensuite mélangé avec un coagulant appelé nigari, une forme naturelle du chlorure de magnésium provenant de l’eau de mer et qui va donner une forme solide au tofu. Cet aliment est très prisé pour sa teneur en protéines, en fibres alimentaires, en acides gras polyinsaturés. Cependant, est-il réellement bénéfique pour l’organisme ?

Pour comprendre l’effet du tofu sur la santé, il faut revenir sur l’aliment d’origine, le soja. La fève de soja contient 16 g de protéines pour 100 g, une quantité assez élevée qui aide à prévenir des troubles comme le diabète, le cholestérol et les troubles cardiovasculaires.

En 2006, l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSAA) a recommandé, après avoir mené des expériences sur des animaux, de limiter la consommation de soja à 1 mg par kilo.

D’autres études ont suggéré que le soja contiendrait une quantité importante de phyto-œstrogènes, dont la composition chimique est proche de celle des hormones sexuelles féminines, notamment l’œstradiol, l’une des trois hormones oestrogéniques. Cette teneur en phyto-oestrogènes affecterait les hormones et pourrait perturber le système endocrinien.

En 2008, après avoir effectué plusieurs études, des chercheurs de la Harvard School of Public Health ont conclu qu’un excès de soja pouvait causer certains problèmes de santé, dont :

  • Perturber le système de lactation chez la maman
  • Affecter la santé des spermatozoïdes et réduire leur quantité
  • Affaiblir le système immunitaire et empêcher l’organisme d’absorber certaines protéines qui permettraient au corps de se défendre contre certaines allergies (pollen par exemple)

Par ailleurs, certaines personnes peuvent également être allergiques à cet ingrédient. Si c’est le cas, le soja peut engendrer ces symptômes :

  • Des troubles respiratoires
  • Des troubles digestifs
  • Une chute de la pression artérielle

Alors, le soja : bon ou mauvais ?

Plusieurs études scientifiques ont été effectuées pour savoir si le soja constituait réellement un danger pour la santé. Les résultats sont controversés. Il reste donc beaucoup de recherches à faire pour plus de certitude…

Par conséquent, il est conseillé de modérer votre consommation de soja en règle générale. Vous pouvez l’ajouter à vos repas, mais il est conseillé de le consommer une à deux fois par semaine maximum.

Sinon, vous pouvez vous tourner vers d’autres sources de protéines, comme la volaille, le poisson ou encore les œufs. Favorisez toujours une alimentation saine et équilibrée, riche en vitamines et minéraux, pour renforcer votre système immunitaire et prévenir les maladies.

Lire aussi 7 Aliments qui deviennent toxiques quand ils sont réchauffés

Contenus sponsorisés