C’est prouvé : les meilleures amies sont enceintes en même temps

C’est prouvé : les meilleures amies sont enceintes en même temps


les meilleures amies sont enceintes en même temps

Une expérience le prouve : votre grossesse pourrait inspirer à vos amies le désir d’avoir un enfant. C’est le résultat d’un test sociologique sur un millier de femmes qui conclut que si une femme attend un enfant, plusieurs autres femmes de son entourage la suivront. Explications.

« Un ami qui porte un enfant peut influencer positivement le risque de vouloir un bébé. » Ce sont les conclusions des auteurs d’une étude américaine publiée en 2014 dans le journal de l’Association sociologique américaine.

Pour l’étude, les chercheurs ont analysé une base de données sur un panel de 1720 femmes qui ont participé à l’enquête nationale  du centre pour la santé de l’adolescent des années 90 aux années 2000. Ces femmes qui étaient d’abord âgées d’une quinzaine d’années ont été interviewées une décennie plus tard. Les sociologues ont observé que la moitié de la population de femmes étaient enceintes. 10 liens d’amitié ont été signalés aux observateurs, ce qui leur a permis de pouvoir observer les tendances parmi les groupes d’amis au fil du temps.

Ce qui a amené les chercheurs à cette conclusion : «  Le risque de grossesse d’un individu augmente deux ans après qu’une amie porte un enfant et diminue ensuite après cette période. » Une « contagion » donc entre les membres d’un même entourage.

En 2011, même conclusion mais en Allemagne, les chercheurs ont relevé que les amies étaient plus susceptibles d’avoir des grossesses simultanées que les sœurs. Selon l’étude, le risque de grossesse pour une femme augmente à chaque accouchement d’une de ses amies. Selon des chercheurs qui ont pratiqué une expérience en 2014, il existerait plusieurs raisons à ces grossesses simultanées.

Les explications de la grossesse simultanée/suivie entre amies 

·      Apprentissage social :  Les femmes sont plus enclines à tenter cette expérience quand elles observent une de leurs amies appréhender la grossesse avec succès. Après une période d’observation, une amie gagnera en confiance en elle et pourra entamer ce projet avec sérénité et harmonie

·      Influence sociale :  Les femmes ne veulent pas se sentir isolées du groupe si leurs amies expérimentent la maternité. Une femme enceinte ou avec un enfant change de priorités et peut mettre de côté son entourage

·      Collaboration logistique :  Des amies peuvent partager les coûts et les activités liées à la maternité. Exemple : s’emprunter des poussettes, pouvoir faire du covoiturage pour les crèches etc.

L’influence du nombre

La simultanéité des grossesses n’est pas la seule observation qu’ont établie les chercheurs. Il s’agirait également du nombre. Selon ce rapport de 2014 publié dans le journal Recherche Démographique, le taux de natalité a également un lien avec l’amitié entre les femmes. « En fonction du contexte, des mécanismes sociaux agissent en fonction du nombre des enfants ».  Le point intéressant dans cette étude est que cela ne s’applique pas aux sœurs.  Les auteurs de l’étude affirment : « Au sein de nos sociétés individualistes, les amis peuvent être équivalents ou supérieurs aux sœurs du faits qu’ils sont choisis par l’individu. » Une observation qui conduit à une plus grande influence des amis sur le comportement natal des femmes.

Ainsi, si l’une de vos amies est enceinte et que vous l’êtes par la suite, cela n’est pas étonnant. D’ailleurs, voici les principaux symptômes qui indiquent une grossesse :

–       Retard de règle

–       Seins douloureux et sensibles 

–       Fatigue chronique 

–       Nausées 

–       Maux de tête et vertiges

–       Maux de dos 

–       Crampes

–       Envie d’uriner

L’ensemble de ces symptômes se déclarent au début de la grossesse à cause des changements hormonaux, notamment au vu de la sécrétion par le corps de l’hormone bêta hCG, celle qui confirmera que vous êtes enceinte à la suite d’une prise de sang.


Loading...