C’est prouvé : les femmes commencent à ressembler à leurs mères à l’âge de 33 ans

C’est prouvé : les femmes commencent à ressembler à leurs mères à l’âge de 33 ans


les femmes commence à ressembler à leurs mères à l’âge de 33 ans

Un nouveau sondage a déterminé l'âge auquel nous commençons, nous les femmes, à ressembler à nos mères. Les résultats, découverts par Dr Julian De Silva et relayés par The Sun, affirment que cette ressemblance commence à partir de l’âge de 33 ans. Explications.

Selon un sondage réalisé par Dr Julian De Silva, chirurgien plastique du Centre for Advanced Facial Cosmetic & Plastic Surgery et lauréat de la Royal Society of Medicine, les hommes commencent à ressembler à leur père à 34 ans, tandis que les femmes commencent à ressembler à leur mère un an plus tôt, à 33 ans. Cela peut s’expliquer par le fait que les femmes sont plus susceptibles de commencer à adopter les mêmes attitudes et à avoir les mêmes goûts que leurs mères dans les premières années qui suivent leur premier accouchement. Selon l’Insee, l’âge moyen des femmes donnant naissance en France est maintenant de 28,5 ans.

Plus de la moitié des femmes interrogée lors de ce sondage ont déclaré qu’elles avaient cessé de se rebeller contre leurs mères au début de la trentaine et avaient commencé à les imiter.

Le fait de ressembler davantage à nos mères consiste à : voir apparaître les signes du temps (pattes d’oie, rides sur le front, poils gris…), regarder les mêmes émissions de télévision, pratiquer les mêmes loisirs et utiliser les mêmes expressions.

les femmes commence a ressembler a leurs meres a lage de 33 ans

Le Dr Julian De Silva a interrogé 2 000 hommes et femmes. Il a déclaré :

« Nous devenons tous nos parents à un moment donné de notre vie – et c’est un événement à célébrer (…) Devenir parents est le principal déclencheur de cette transformation et les facteurs liés au mode de vie sont également importants. »

En termes d’apparence physique, les participants ont constaté qu’ils commençaient à se sentir davantage comme leurs parents quand ils commençaient à leur ressembler physiquement.

« C’est une partie inévitable du vieillissement, mais un processus que beaucoup de gens veulent repousser le plus longtemps possible » a-t-il expliqué.

Le lien entre la mère et sa fille est puissant

les femmes commence a ressembler a leurs meres a lage de 33 ans

Les mamans sont toujours là pour nous : lors de nos premiers pas, pendant l’adolescence et jusqu’à ce que nous devenions mère à notre tour.

Il s’avère qu’il y a une bonne raison à cela : la relation mère-fille s’illustre par un lien très fort, selon une étude publiée dans le Journal of Neuroscience. La recherche a révélé que les mères et les filles sont plus susceptibles que quiconque de se comprendre et comprendre les émotions des autres. C’est pourquoi tant de mamans s’impliquent dans les problèmes de leurs filles – elles sont les plus aptes à se mettre à leur place. 

Toujours selon cette étude, la partie du cerveau qui régule les émotions est plus semblable entre les mères et les filles que tout autre couple intergénérationnel.

Les chercheurs ont déclaré que l’association entre mère-fille était significativement supérieure à celle des associations mère-fils, père-fille et père-fils. L’étude a également révélé que le lien mère-fille pouvait influencer nos vies d’une manière que nous ne réalisons peut-être même pas.

Christiane Northrup, auteure du livre Mother-Daughter Wisdom, explique que « la relation mère-fille est le lien le plus puissant au monde, pour le meilleur ou pour le pire. Elle ouvre la voie à toutes les autres relations. » Selon elle, « la façon dont une femme se voit, comment elle gère ses relations avec des partenaires adultes et comment elle éduque ses propres enfants est profondément influencée par ses relations avec sa propre mère. »


Loading...