Une piste qui promet de détruire les cellules infectées par le VIH

Des chercheurs ont une piste prometteuse pour détruire les cellules contaminées par le virus du sida. Une bonne nouvelle pour les victimes de cette maladie mortelle attaquant rapidement le système immunitaire et pouvant toujours conduire au décès.

Selon Onusida, les chiffres de 2017 sont désastreux. 36,9 millions de personnes vivaient avec le VIH et 1,8 million de personnes auraient été contaminées cette année. Autre fait funeste : 940 000 personnes seraient mortes de cette maladie cette année-là.

Par ailleurs, environ 58% des nouvelles infections à VIH chez les adultes âgés de plus de 15 ans touchaient les femmes, et chaque semaine ce sont 6600 femmes âgées de 15 à 24 ans qui en sont les victimes. Un phénomène sanitaire majeur qui n’a trouvé de remède aujourd’hui que dans la trithérapie qui n’éradique pas complétement le virus du corps humain.

La donne pourrait changer ces prochaines années. Les chercheurs de l’Institut Pasteur à Paris ont réussi à déclencher une avancée majeure dans le domaine comme le rapporte nos confrères du journal Le Monde. Ils ont réussi à bloquer l’infection par le biais de molécules inhibitrices de l’activité métabolique, utilisées auparavant en cancérologie. L’étape suivante sera d’identifier les molécules qui donneraient un effet optimal, puis passer à des essais pré-cliniques. Ce qui constituera en soi, un pas vers une éventuelle rémission des patients. Toutefois, pour arriver à ce résultat, il faudrait patienter quelques années avant de commencer à faire de vrais essais cliniques qui pourraient confirmer leur efficacité, comme le précise Asier Saez-Cirion, chef de file de l’étude.

Qu’est-ce que le sida ?

Le sida, ou syndrome d’immunodéficience acquise, est une maladie due à la conséquence tardive d’une infection par le VIH. Ce virus attaque le système immunitaire et les capacités de défense face aux agents pathogènes. La maladie peut conduire au développement de maladies graves et peut entrainer jusqu’au décès de la personne atteinte. Aussi, cette maladie est incurable et contagieuse par voie sexuelle ou intraveineuse.  Les victimes de ce virus doivent faire des contrôles médicaux réguliers afin de pouvoir dépister la maladie. Elles sont alors soumises à une trithérapie, un traitement antirétroviral qui doit être pris durant toute la vie du patient. Plusieurs symptômes peuvent alerter sur la maladie et sont très invalidants.

Symptômes

Plusieurs symptômes peuvent alerter du VIH, phase de latence de la contamination, jusqu’au stade terminal et mortel, le sida.

-Température élevée/ fièvre

– Grande fatigue

-Ganglions gonflés

-Ulcérations autour de la bouche ou des muqueuses génitales

-Eruptions cutanées

-Sécheresse autour de la bouche

Comment se protéger contre le VIH ?

Pour se protéger du VIH, il existe des gestes à effectuer au quotidien. Ces habitudes pratiquées avec conscience peuvent aider à se prémunir contre la contamination par le sida.

·         Avoir des relations sexuelles protégées par un préservatif. Ainsi le préservatif est une arme décisive, s’il est bien utilisé, il permet une protection fiable à 100%.

·         Ne pas manipuler des aiguilles déjà utilisées.

·         Ne pas partager ses effets personnels, lime, rasoirs, brosse à dents.

Ainsi, la prévention reste le moyen le plus sûr pour se protéger du Sida.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close