Ces deux habitudes provoquent le cancer du sein

Sommaire

Le cancer du sein est malheureusement la forme de cancer féminin la plus répandue au monde. Selon l’OMS, 50% des femmes décédaient des suites du cancer du sein dans les années 80. Aujourd’hui, 25% des femmes courent ce risque.
Malgré cela, les changements environnementaux et la vie moderne les exposent à davantage à cette tumeur. En cause, deux produits utilisés quotidiennement.

Les déodorants
Les déodorants réduisent l’odeur provoquée par la sueur et la transpiration. Cependant, certaines études ont prouvé que les déodorants peuvent être dangereux pour la santé car ils contiennent les sels d’aluminium. Des composants toxiques pour le corps et peut être responsables du développement de tumeurs au niveau du sein.

Outre les sels d’aluminium, les déodorants contiennent également du parabène également pointé du doigt. Selon une étude menée par la professeur Philippa Darber, sur 20 tumeurs mammaires analysées par des chercheurs, 18 contenaient une concentration élevée de parabène. Les risques sont plus élevés si le déodorant est appliqué immédiatement après le rasage. Préferez donc les déodorants

Les soutiens-gorge
Il n’existe pas d’études scientifiques qui prouvent que les soutiens-gorge peuvent être responsables du cancer du sein. Cependant, plusieurs médecins et chercheurs s’accordent sur le fait que le port du soutien-gorge trop serré peut perturber le système lymphatique en mettant de la pression sur les vaisseaux. Par conséquent, cela provoque une accumulation progressive de fluides toxiques (provenant des déodorants) dans les seins.

Selon les médecins Sydney Singer et Soma Grismaijer, les femmes qui portent rarement les soutiens-gorge sont moins exposées aux risques de cancer du sein.

Les chercheurs qui ont mené une étude sur 4000 femmes ont conclu que :

  • Les femmes qui portent des soutiens-gorge 24h/24 avaient 3 chances sur 4 de développer une tumeur cancéreuse.
  • Les femmes qui portent les soutiens-gorge plus de 12h par jour et évitent de se coucher avec avaient une chance sur 7 de développer une tumeur cancéreuse.
  • Les femmes qui portent des soutiens-gorge moins de 12h par jour ont une chance sur 52 de développer une tumeur cancéreuse.
  • Les femmes qui ne portent pas de soutiens-gorge ont une chance sur 168 de développer une tumeur cancéreuse.

Par conséquent, il serait préférable d’éviter de porter des soutiens-gorge plus de 12h par jour. Évitez également les soutiens-gorge avec des armatures car ils compriment trop le sein.

Lire aussi Les produits laitiers peuvent augmenter les risques du cancer du sein

Contenus sponsorisés