Ces 10 plantes étonnantes nettoient vos poumons et soignent la bronchite, l’asthme et la toux

Ces 10 plantes étonnantes nettoient vos poumons et soignent la bronchite, l’asthme et la toux


Savez-vous que la plupart des médicaments disponibles en pharmacie sont dérivés de plantes ? Les plantes sont donc une source de vitamines et minéraux capables de soulager et de guérir une batterie de maux. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à toutes ces plantes qui peuvent nettoyer les poumons et prévenir la toux, la bronchite et l’asthme.

Comme relayé par le magazine Dr Axe, les produits végétaux naturels ont été utilisés tout au long de l’histoire humaine à diverses fins. En fait, les traces écrites de l’usage de la phytothérapie remontent à plus de 5 000 ans et, pendant une grande partie de l’histoire, la phytothérapie était le seul médicament.

10 plantes pour nettoyer les poumons et prévenir la toux, la bronchite et l’asthme.

  1. Racine de réglisse

Les composés de racine de réglisse ont un effet antibactérien et antiviral prouvé qui détend et assouplit la membrane de la gorge, tout en renforçant le système immunitaire. En outre, ils bloquent les radicaux libres et réduisent les crampes bronchiques. Les glycaryines et les flavonoïdes empêchent même la création de cellules cancéreuses dans les poumons.

  1. Tussilage

Cette plante appelée également Pas-d’âne soulage et aide les personnes souffrant d’asthme, de toux, de bronchite et d’autres infections pulmonaires.

  1. Cannabis

L’huile essentielle de cannabis réduit considérablement le risque de croissance des infections en permettant à ses ingrédients actifs de stimuler la réponse naturelle du corps. Des recherches ont également montré que les cannabinoïdes sont également des antibiotiques puissants et extrêmement efficaces.

  1. Osha

Cette plante de la famille du persil contient du camphre, c’est pourquoi elle est l’une des meilleures herbes pour renforcer le système respiratoire en Amérique latine. Il a été prouvé qu’elle agit comme un antihistaminique, réduisant l’irritation respiratoire des rhumes saisonniers.

  1. Thym

L’huile essentielle de thym est un antiseptique puissant, qui a également des propriétés antibiotiques. Plusieurs recherches ont montré que l’huile essentielle de thym élimine les bactéries et les virus, nettoie les poumons en particulier des contaminations bactériennes.

  1. Origan

L’origan contient diverses vitamines qui renforcent le système immunitaire, réduisent la congestion nasale et purifient les voies respiratoires. L’huile essentielle d’origan a même confirmé son efficacité pour contrôler l’infection causée par le Staphylococcus aureus.

  1. Eucalyptus

Cette herbe puissante et saine pousse en Australie. Les gens l’utilisent comme un arôme rafraîchissant, qui assainit le système respiratoire et soulage les irritations de la gorge. L’eucalyptus a des propriétés antioxydantes et antimicrobiennes démontrées par de nombreuses études.

  1. Sauge

Les praticiens de la médecine alternative savent que la sauge est la plante aux multiples bienfaits. Ses effets antidépresseurs, anti-inflammatoires ou encore antibactériens ont largement été prouvés par la science. L’huile essentielle de sauge guérit de manière significative les problèmes pulmonaires ainsi que les rhumes réguliers.

  1. Menthe poivrée

La menthe poivrée et son huile essentielle contiennent du menthol, connu pour dégager les voies respiratoires musculaires et favoriser la détente en cas de rhume. Dans une étude épidémique, cette plante présentait une activité antivirale contre l’influenza A, le virus de la maladie de Newcastle et le virus Herpes simplex.

  1. Tabac indien

Le tabac indien appelé aussi Lobelia inflata est une excellente plante pour décontaminer les voies aériennes. Ses extraits contiennent de la lobéline, qui diminue la quantité de mucus dans le nez et aide à le dégager. De plus, la lobéline stimule les organes surrénaliens qui libèrent l’épinéphrine, chose qui facilite la respiration.
Ces plantes ont certes prouvé leur efficacité contre différents problèmes respiratoires mais il est important de savoir qu’une utilisation prolongée ou en grande quantité peut avoir des effets secondaires sur d’autres parties de votre corps.
Ainsi, si vous souffrez d’une quelconque maladie, si vous prenez un traitement médicamenteux ou bien vous êtes une femme enceinte ou allaitante, commencez d’abord et toujours par discuter de votre état de santé avec votre médecin ou un phytothérapeute avant toute prise de remède naturel.


Loading...